Les aides à la création d’entreprise en Pays de la Loire

Table des matières

Les Pays de la Loire vous attirent, vous souhaitez y installer votre entreprise ? Bonne nouvelle, la région propose des aides aux créateurs ou repreneurs d’entreprise ! Sous condition d’éligibilité, vous pourriez y avoir droit, il serait dommage de vous en priver. Ces aides, tant financières qu’administratives, constituent un point de départ extrêmement utile pour tout porteur de projet. Il est plus évident de se lancer en étant guidé, suivi et financé, non ?

Suivez le guide, on vous dit tout au sujet des principales aides régionales des Pays de la Loire.

Quelles sont les aides à la création d’entreprise dans les Pays de la Loire ?

Dans les Pays de la Loire, vous pouvez profiter d’aides sur le financement, mais également dans le cadre du montage et du développement de votre projet.

Les aides financières

Parmi les principales aides financières, vous trouvez des prêts d’honneurs ou encore des primes. La région soutient l’innovation et plus généralement l’entrepreneuriat et sait mettre la main au porte-monnaie pour les favoriser.

Les prêts

Le prêt d’honneur « Création Reprise » :

Le prêt d’honneur est accordé à la personne physique qui souhaite lancer un projet de création ou reprise d’entreprise. Il ne nécessite pas de garantie, car l’emprunteur s’engage sur l’honneur à rembourser et est à taux zéro.

Cette aide favorise la consolidation de l’investissement initial, mais impose d’obtenir un prêt bancaire du même montant pour pouvoir être accordé.

L’entrepreneur devra présenter son projet au travers d’un dossier solide pour justifier qu’il est légitime à obtenir ce financement.

⚠️ Tous les secteurs sont éligibles sauf les professions libérales et réglementées.

Le prêt d’honneur Pays de la Loire « Transmission reprise » :

Ce financement est destiné aux repreneurs d’entreprise. L’objectif est de les aider à renforcer les fonds propres de l’entreprise en leur accordant un prêt à taux zéro, sans garantie nécessaire. Le montant va jusqu’à 40 000 euros maximum (60 000 euros s’il y a plusieurs associés) et est remboursable sur 5 ans.

⚠️ Le porteur de projet doit avoir au préalable fait une autre demande de prêt d’honneur régional ou auprès d’associations domiciliées sur le territoire (telle qu’Initiative). Il faut justifier d’un prêt bancaire du même montant des prêts cumulés.

Le prêt d’honneur « Initiative » Pays de la Loire :

L’association Initiative France intervient sur plusieurs parties du territoire. Des prêts d’honneur à taux zéro sont offerts aux entrepreneurs pour renforcer l’effet de levier bancaire.

Le porteur de projet qui bénéficie de cette aide s’engage à la rembourser sur une durée allant de 2 à 7 ans.

Sans garantie, ce prêt s’élève en moyenne à 10 000 euros dans la région.

Le microcrédit de l’ADIE :

L’ADIE est une association également présente sur plusieurs territoires de la France. Elle propose un financement allant jusqu’à 12 000 euros pour les entrepreneurs auxquels le circuit bancaire classique est fermé.

La condition pour prétendre à cette aide est de ne pas pouvoir contracter de crédit auprès d’une banque.

L’emprunt est remboursable sur une période de 4 mois à 4 ans à un taux fixe de 9,87 % auquel s’ajoute 5 % de contribution solidaire (à hauteur du montant du microcrédit accordé).

Le prêt Pays de la Loire « Entrepreneurs engagés » :

Pour les entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) ou de la responsabilité sociale et environnementale (RSE), la région PDL a mis en place un prêt spécifique.

Allant jusqu’à 200 000 euros à un taux de 2 %, la somme est remboursable sur 7 ans. De quoi commencer son activité sereinement le temps de dégager des fonds de manière stable.

Les primes et subventions

Le dispositif phare de la région est la Prime création qui est une subvention octroyée pour consolider les fonds de l’entreprise.

Elle est destinée à financer les investissements matériels, mais également le recrutement lors du démarrage de la nouvelle activité pour les TPE et les PME.

Elle est versée sous la forme d’une subvention allant de 5 000 à 20 000 euros.

La « Prime création » concerne presque tous les secteurs d’activité*, mais impose de créer des emplois. Le dirigeant s’engage à créer au moins un emploi durant les 2 premières années de l’entreprise.

*Certains domaines sont inéligibles, comme la finance et l’assurance, l’immobilier, les professions libérales réglementées ou encore le secteur agricole.

Les aides spécifiques à certaines activités

L’aide Pays de la Loire commerce – artisanat :

Pour les territoires en situation de fragilité commerciale, la région propose cette aide spécifique « commerce – artisanat ». L’entreprise doit être implantée dans les milieux identifiés comme fragilisés.

Ces porteurs de projets sont accompagnés financièrement dans les investissements de modernisation de leurs outils de travail.

L’aide à l’installation en agriculture biologique :

Les agriculteurs qui créent ou reprennent une exploitation agricole biologique peuvent prétendre à un soutien financier régional. C’est une subvention d’un maximum de 7 000 euros.

⚠️ Il y a une condition d’âge : le bénéficiaire, agriculteur à titre principal, doit avoir entre 40 et 45 ans.

Les garanties

La région accompagne ses créateurs de TPE ou de PME en leur fournissant une garantie avec son partenaire Bpifrance. Ce dispositif permet de faciliter l’accès au crédit bancaire en assurant une couverture jusqu’à 70 %.

💡 Un dispositif analogue pour l’artisanat, le commerce et l’agriculture, en partenariat avec la SIAGI, existe. Ce fonds régional de garantie assure les créateurs ou repreneurs des domaines énoncés, couvrant leur emprunt jusqu’à 70 %.

Vous l’avez compris, la région Pays de la Loire propose une variété de soutiens au financement pour favoriser le développement de l’économie locale. Alors, pourquoi pas vous ?

France active Pays de la Loire (FONDES) propose aussi des garanties aux entreprises pour leur favoriser l’accès au crédit bancaire.

Femmes, économie sociale et solidaire (ESS) ou encore demandeurs d’emploi sont certains des publics cibles.

Les investisseurs

Il existe les « Cigales » qui opèrent partout en France et dans la région PDL.

Afin de favoriser le développement du tissu économique de la région, ces investisseurs soutiennent notamment les sociétés à risques limités (SA, SAS/SASU ou SARL) et les sociétés coopératives comme les SCIC et les SCOP par une prise de participation en capital à hauteur de 33 % maximum. Qui dirait non à un tel soutien ? D’autant plus bienvenu lorsqu’on sait :

  1. Que la crédibilité d’une entreprise passe par le montant de son capital social, obtenir un contrat sera bien plus facile avec un montant de capital social qui ne se limite pas à 1 ou 100 euros ;
  2. Que pour une SA il y a un montant minimum de capital social : 37 000 euros (art. L. 224-2 du Code de commerce). Alors, avoir des investisseurs pour aider à l’atteindre, ce n’est pas de refus, qu’en pensez-vous ?

Les aides administratives

Non seulement vous pouvez toucher de l’argent pour lancer votre projet, mais en plus, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement durant les étapes du lancement.

Les chambres de commerce et d’industrie (CCI)

Les chambres de commerce et d’industrie constituent un précieux support pour tout entrepreneur. On le sait, les questions fusent, les doutes vous habitent, et le stress joue avec vos émotions. C’est normal, l’entrepreneuriat est loin d’être un long fleuve tranquille. Il est semé d’embûches, et d’obstacles en tous genres. Alors, pour ceux que vous avez en tête, pourquoi ne pas profiter des conseillers de la CCI la plus proche de chez vous pour obtenir des réponses ?

Rapprochez-vous des CCI proches de votre lieu d’implantation, vous pouvez profiter de formations destinées aux entrepreneurs et bénéficier d’un accompagnement individuel !

Les conseils de la région

Le dispositif « Pays de la Loire conseil » donne aux TPE et PME l’accès à des conseils. Un co-financement de prestation de conseil est mis en place par la région pour que les entrepreneurs accèdent à des consultants spécialisés.

Ces derniers répondent à vos questions dans leurs domaines de spécialité, comme :

  • le numérique et la cybersécurité ;
  • la levée de fonds ;
  • la viabilité des projets (en matière d’ESS ou de tourisme) ;
  • la transition écologique ;
  • la responsabilité sociale et environnementale (RSE) ;
  • l’analyse stratégique ;
  • les ressources humaines ;
  • la stratégie touristique territoriale.

L’accompagnement Pôle emploi

Vous êtes demandeur d’emploi et vous souhaitez lancer ? Pourquoi ne pas profiter de l’accompagnement proposé par Pôle emploi pour mûrir votre projet ?

Vous pouvez conserver vos allocations de retour à l’emploi (ARE) tout en profitant d’un suivi voire d’une formation à l’entrepreneuriat. Pendant 3 mois, votre conseiller vous accompagne pour concrétiser votre idée.

Le dispositif du réseau « Entreprendre »

Présente sur une grande partie du territoire français, le réseau « Entreprendre » met en relation les néo-entrepreneurs avec des chefs d’entreprise expérimentés. Ces derniers se tiennent à la disposition des créateurs ou repreneurs d’entreprise dont le dossier a été retenu pour les aider à se développer en toute sérénité.

Un bon moyen de se créer des connaissances solides (dans tous les sens du terme) en profitant en sus de l’accompagnement individuel, d’ateliers collectifs.

💡 Si vous avez suivi, nous ne l’avons pas dit au-dessus, mais le dispositif octroie également des prêts d’honneur, une opportunité à ne pas rater !

Les BGE

Dans la région, vous pouvez vous rapprocher des BGE pour obtenir des conseils en création d’entreprise.

Des parcours de formation individuels ou collectifs sont proposés pour concrétiser vos idées.

Les autres aides

Que ce soit en Loire-Atlantique, dans la Sarthe ou ailleurs, des aides départementales sont également proposées. Il est intéressant de se rapprocher de votre localité pour en savoir plus et cumuler toutes les aides accessibles que ce soit au niveau communal, départemental ou régional.

Pourquoi ne pas profiter des appels à projets locaux ? Ou des « sup’porteurs de la création » en Loire-Atlantique ? De vrais coachs à votre disposition pour pérenniser votre projet.

Comment obtenir une aide à la création d’entreprise dans les Pays de la Loire ?

Pour obtenir une aide à la création dans la région, il faut vous rapprocher des organismes qui les octroient.

Vous l’aurez compris, tous types de projets sont éligibles aux aides de la région : reprise, création, ESS, innovation, recherche et développement, très petites entreprises ou encore société, tout y passe.

Néanmoins, il y a des conditions d’éligibilité propres à chaque organisme, mais souvent, il faut être créateur ou repreneur, avoir un certain âge et être dans une situation spécifique (demandeur d’emploi, salarié en reconversion, bénéficiaire des minima sociaux comme le RSA, etc.).

Agence Juridique est une plateforme de services juridiques en ligne qui offre à tous les entrepreneurs – quelle que soit la taille de leur entreprise – de gérer l’ensemble de leurs démarches administratives, juridiques et comptables.

Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en exclusivité nos derniers conseils pour les entrepreneurs et tout savoir sur l’actualité juridique des entreprises.

Copyright 2017 - 2023 : Agence Juridique