Les aides à la création d’entreprise en Auvergne-Rhône-Alpes

Table des matières

Vous souhaitez vous établir en Auvergne-Rhône-Alpes pour la création de votre entreprise et vous avez besoin d’aides ? Sachez que comme de multiples autres régions, ce territoire propose un accompagnement aux entrepreneurs pour leur projet entrepreneurial. Deuxième région de France en termes de dynamique incitant à la création ou à la reprise, la collectivité propose différents soutiens.

En véritables piliers de l’innovation, les aides de la région Auvergne-Rhône-Alpes vous permettent de développer vos projets avec un peu plus de sérénité. Alors, quels sont les dispositifs proposés pour la création d’entreprises ? Comment en bénéficier ? Laissez-nous vous guider.

Les différentes aides à la création d’entreprise

Les aides à la création d’entreprise constituent un soutien tant administratif que financier.

Les aides administratives

Pour soutenir au montage et au développement du projet, vous pouvez être accompagnés par divers organismes (CCI, Pôle emploi, ou encore diverses associations locales). Ce soutien administratif est rassurant, n’est-ce pas ? Mieux vaut être guidé lors de cette étape particulièrement floue et fastidieuse.

Les aides de la chambre de commerce et d’industrie (CCI)

Dans la région Auvergne-Rhône Alpes, la CCI permet aux créateurs d’entreprises d’accéder à des informations et un soutien afin qu’ils puissent développer leur projet.

Il est toujours difficile de savoir où l’on met les pieds : aides financières, structure juridique, gestion administrative. L’entrepreneuriat est une aventure stressante. Un jeu vidéo à plusieurs niveaux. Plus l’on avance, plus cela devient difficile.

Pour autant, et lorsqu’on commence à jouer, les niveaux ne sont pas si simples : prendre en main la manette, comprendre les actions du joueur, hacker certaines stratégies. Cela vient en jouant. C’est la même chose dans l’entrepreneuriat, alors si l’on peut être accompagné, autant en profiter, et dès le montage du projet d’entreprise.

Les conseillers de la chambre de commerce et d’industrie de la localité accompagnent gratuitement les entrepreneurs lors de la création.

Ils sauront vous renvoyer vers les partenaires appropriés, qu’il s’agisse de la dimension financière, administrative ou encore technico-juridique. C’est aussi une superbe opportunité pour se créer son réseau (vous savez, ces alliés dans les jeux vidéo, toujours bons à prendre !).

💡 Des formations destinées aux entrepreneurs sont proposées par la CCI, de quoi développer vos connaissances et outils indispensables à la gestion d’entreprise (un peu comme les supers pouvoirs dans les jeux vidéo, plus on en a, plus les niveaux sont faciles à passer).

Le soutien « Je crée dans ma région »

Le dispositif « Je crée dans ma région » permet aux créateurs de bénéficier d’une aide dématérialisée pour se lancer. Des informations et services utiles en ligne sont à disposition des entrepreneurs pour les aider à concrétiser leur activité.

L’accompagnement Pôle emploi

Que ce soit dans la région Auvergne-Rhône-Alpes ou ailleurs, les aides Pôle emploi peuvent constituer un tremplin particulièrement efficace.

Les créateurs ou repreneurs d’entreprise peuvent par exemple être accompagnés pendant trois mois pour discuter et concrétiser le montage du projet : tout n’est pas viable, il est important de l’évaluer. Un regard professionnel extérieur est toujours le bienvenu pour analyser la faisabilité d’une idée.

Les associations locales

Diverses associations locales au sein de la région proposent un accompagnement aux créateurs ou repreneurs d’entreprises : BGE Sud-Ouest, EGEE Rhône-Alpes, Action’elles Rhône-Alpes, Initiatives.

Elles guident notamment les entrepreneurs vers les organismes compétents, qu’il s’agisse de trouver des financements, obtenir des subventions ou encore monter des dossiers de demande de soutien.

  • Initiative → accompagne l’entrepreneur pour qu’il démarre sereinement.

L’association propose un accompagnement administratif complet, pour suivre pas à pas l’entrepreneur dans toutes les étapes de son projet.

Elle met également en place un financement (prêt à taux zéro) pour soutenir le lancement d’une nouvelle activité.

💡 Elle propose un programme destiné aux femmes.

  • BGE Sud-Ouest → créer de l’emploi est l’objectif de cette association.

Elle met en place des formations pour les entrepreneurs, de quoi, à nouveau, bénéficier des meilleurs tips pour traverser et réussir les niveaux.

L’association propose un accompagnement au montage du projet. Et si vous pouvez cumuler les aides administratives, ne vous en privez pas, mieux vaut un projet bien ficelé pour éviter une dose de stress plus conséquente que nécessaire.

  • EGEE Rhône-Alpes (entente entre les générations pour l’emploi et l’entreprise) → aider les entrepreneurs à se lancer.

L’association analyse le projet, avant d’accompagner les entrepreneurs dans le lancement de leur entreprise.

Les professionnels étudient les dimensions commerciales, juridiques, fiscales ou encore financières du projet avant que les entrepreneurs se lancent.

  • Action’elles Rhône Alpes → réseau de femmes entrepreneurs.

L’association axe son objet autour de l’impulsion de l’entrepreneuriat féminin. À l’instar des autres associations, des formations sont proposées pour favoriser le développement de compétences essentielles à l’aventure entrepreneuriale, mais aussi se créer du réseau.

Les aides financières

La région Auvergne-Rhône-Alpes propose également des aides financières. Pas mal, non d’avoir un appui pécuniaire, lorsqu’on se lance ? L’argent constitue un besoin central pour tout entrepreneur qui souhaite démarrer : les formalités de création, ça coûte !

Les prêts

Un prêt, c’est un moyen de passer un niveau plus facilement, une sorte de joker. Il existe plusieurs dispositifs qui vous donnent accès à des prêts :

  • Prêt d’honneur → l’emprunteur s’engage sur l’honneur à rembourser, sans apport ni garantie.

C’est un prêt à taux zéro, à la personne. Il renforce l’apport personnel qui serait réalisé, en parallèle, pour le projet d’entreprise.

Ce financement est destiné à aider le créateur ou le repreneur à obtenir plus facilement un prêt bancaire.

💡L’association Initiative France (implantée dans la région AURA, entre autres) propose ce prêt d’honneur, accordé par leur comité d’agrément. Le montant du prêt « Initiative » varie selon les projets entre 2 000 euros et 25 000 euros.

  • Prêt artisan → la Banque populaire AURA en collaboration avec la région, soutient les artisans*.

*L’artisan ne spécule pas sur l’outillage, les matières premières et la main-d’œuvre.

Son travail est exclusivement de transformation/production/prestation de service, dont il tire son revenu.

Pour les professionnels de l’artisanat, il est possible de bénéficier d’un prêt à taux zéro dont le montant va de 3 000 à 20 000 euros.

Les autres aides financières

Au-delà des « prêts » au sens premier du terme, il est possible de profiter d’autres ressources au sein de la région AU-Rhône-Alpes. Pourquoi vous en priver ? Plus on a de jokers, plus on réussit, non ?

  • Microcrédit → pallie l’impossibilité de bénéficier d’un crédit bancaire.

L’ADIE propose aux entrepreneurs qui souhaitent se lancer sans avoir l’opportunité d’un prêt bancaire, un microcrédit dont le montant va jusqu’à 12 000 euros.

La durée du remboursement s’étale de 6 mois à 4 ans et le premier règlement peut être différé jusqu’à 3 mois (on ne dit jamais non à un joker de joker n’est-ce pas ?).

Ce microcrédit a un taux fixe de 9,87 % (donc, il a plutôt les saveurs d’un Joker dans Batman…). Il s’accompagne d’une contribution de solidarité à hauteur de 5 % du montant du prêt (afin de contribuer au fonctionnement du dispositif).

  • Fonds région unie → l’entrepreneur auvergnois peut bénéficier d’une avance en trésorerie sans avoir à fournir de garantie.

Le montant varie entre 3 000 et 30 000 euros. Ce financement concerne principalement les petites entreprises (allant jusqu’à 20 salariés).

  • CCI → « création et reprise d’entreprise : je finance mon projet ».

À nouveau, la CCI vous accompagne dans votre aventure à la recherche du bonheur (de financements). Ce dispositif aboutit principalement à valider la faisabilité de votre projet.

  • Inovizi devenu Start up and Go → dispositif de financement pour les entreprises innovantes.

Ce financement soutient l’innovation sous toutes ses formes. Il prend la forme de subventions si la viabilité du projet est validée.

Il y a une première phase d’analyse du projet (financement, technicité, aspects juridiques et économiques). Une fois cette étape passée, un prêt d’honneur Innovation est accordé pour le démarrage de l’activité. Il va de 0 à 2 ans. Des financements prenant la forme de prêts à taux zéro sont ensuite accordés pour le développement de l’entreprise, jusqu’à ses cinq premières années d’existence. De quoi vous maintenir à flot lors du démarrage !

  • Fondation la deuxième chance → pour soutenir les personnes qui ont fait face à des difficultés et qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise.

Les entrepreneurs déposent un dossier auprès de l’antenne locale de la Fondation pour qu’elle étudie s’ils sont éligibles*.

*Il faut avoir rencontré des épreuves dans son parcours de vie ; être dans une situation de précarité financière ; avoir rencontré une structure d’accompagnement pour créer ou reprendre une entreprise et avoir déjà sollicité d’autres financeurs.

À la suite, l’entrepreneur rencontre l’équipe de la région pour présenter son idée. Si le comité d’agrément donne son aval, le financement est accordé pour un montant maximum de 8 000 euros.

Les autres aides par localité

Au niveau local, chaque collectivité de la région peut également proposer des aides spécifiques. Il convient de vous renseigner auprès de votre département voire votre commune pour en savoir plus : ne passez pas à côté d’opportunités de limiter les dépenses personnelles que vous aurez à réaliser !

Comment bénéficier des aides à la création d’entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes ?

Pour bénéficier des aides auxquelles vous êtes éligibles en région Rhône-Alpes, il est nécessaire de monter un dossier complet, dont les modalités dépendent de l’organisme compétent.

Notre meilleur conseil est de vous faire accompagner par un professionnel du droit pour monter votre dossier et éviter de vous exposer à un refus.

Qui peut bénéficier de ces aides ?

Les créateurs ou repreneurs d’entreprises peuvent prétendre à ces aides pour se financer.

En revanche, chaque dispositif impose des conditions spécifiques comme :

  • être demandeur d’emploi ;
  • percevoir des allocations spécifiques, comme l’allocation chômage ;
  • ne pas dépasser certaines conditions d’âge ;
  • avoir déjà demandé un emprunt bancaire en parallèle ;
  • justifier de garanties solides ;
  • etc.

Il est nécessaire de démarcher les organismes pour bénéficier de tous les renseignements avant de pouvoir se financer.

Quelles pièces justificatives fournir pour bénéficier de ces aides ?

Il faut généralement fournir les pièces justificatives suivantes :

  • pièce d’identité ;
  • justificatif de domicile ;
  • justificatif de revenus (selon les conditions d’éligibilité, avec par exemple, une attestation Pôle emploi, etc.).

La création ou la reprise d’entreprise est un investissement sur l’avenir qui impose des investissements au présent (on ne parle pas que d’argent). Néanmoins, pour ce volet, profiter de tous les moyens pour se financer afin de limiter les dépenses personnelles est une stratégie fiable.

Porteuses et porteurs de projet, avec ou sans emplois, soyez tactiques : pour finir le niveau, il faut mettre tous les moyens en œuvre. Le talent, c’est bien, mais un peu d’aide ne fait jamais de mal, lorsqu’il s’agit de se financer.

Alors, lancez-vous, vos activités méritent de voir le jour sur le territoire local, avec le soutien de la collectivité !

blank

Agence Juridique est une plateforme de services juridiques en ligne qui offre à tous les entrepreneurs – quelle que soit la taille de leur entreprise – de gérer l’ensemble de leurs démarches administratives, juridiques et comptables.

Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en exclusivité nos derniers conseils pour les entrepreneurs et tout savoir sur l’actualité juridique des entreprises.

Copyright 2017 - 2023 : Agence Juridique