Les aides à la création d’entreprise en Corse

Table des matières

Vous souhaitez vous installer en France, sur l’Île de beauté, mais ne savez pas comment procéder. La peur de ne pas avoir les moyens financiers ? Des questions qui fusent dans tous les sens entre le choix de la forme juridique, la fiscalité ou encore la viabilité de votre projet ? La région Corse propose différentes aides financières et administratives à la création d’entreprise sur l’île, en sachant que la région soutient tout particulièrement le développement économique du territoire et l’innovation.

Pour tout savoir des aides accessibles en Corse, suivez le guide et développez votre projet en toute sérénité.

Les différentes aides aux entrepreneurs en Corse

Aides spécifiques aux auto-entreprises ou plus générales, la Corse propose des accompagnements administratifs et financiers à ses créateurs et repreneurs. Il serait dommage de ne pas en profiter !

Les aides financières

Les aides de l’agence de développement économique de la Corse (ADEC)

Pour favoriser le dynamisme économique de l’Île, l’ADEC déploie différentes aides financières. Les créateurs ou repreneurs sont accompagnés dès le lancement du projet et suivis lors de son développement.

Les aides octroyées dépendent de la taille de l’entreprise ou la nature du projet.

💡 Une entreprise est considérée comme une « très petite entreprise » (TPE) si son effectif est inférieur à 11 salariés, ou si son chiffre d’affaires annuel hors taxes ou son bilan sont inférieurs à 2 millions d’euros. Lorsque l’effectif est inférieur à 50 salariés, ou que le CA annuel HT/le bilan sont inférieurs à 10 millions d’euros, on parle de petite entreprise. Une PME a un effectif inférieur à 250 salariés et un CA annuel HT ou bilan inférieur à 50 millions d’euros.

Voici quelques aides de l’ADEC :

 

Impressa sì (PE)

  • Aide à la création d’une entreprise « de taille structurante » (volet 1) → possibilité de profiter d’outils financiers ;
  • Aide à l’investissement (volet 2) → de 20 000 à 200 000 €.

Le programme propose d’autres volets.

U pattu impiegu (pour TPE et PME)

  • Pour soutenir la création d’emplois en CDI ;
  • L’emploi doit être maintenu 3 ans au moins ;
  • Prime forfaitaire de 7 000 € par emploi créé à l’égard de personnes dans une situation spécifique :
  • Par exemple, demandeur d’emploi longue durée ou encore jeune diplômé, publics en difficulté d’insertion professionnelle.

⚠️ N’est pas envisageable pour un auto-entrepreneur, mais peut être octroyée s’il s’agit de créer un emploi de dirigeant dans une société.

U pattu innuvazionne (pour PME)

  • Pour favoriser l’innovation
  • Démarrage du projet (volet 1) → l’aide va jusqu’à 15 000 € ;
  • Développement (volet 2) → va de 15 000 à 200 000 € ;
  • Aide aux projets de recherche et développement (volet 3) → jusqu’à 1 million €.

 

Les aides de l’ADIE

L’ADIE propose des aides partout en métropole. En Corse, vous pouvez aussi bénéficier du soutien financier de l’organisme qui propose un micro-crédit.

L’objectif est de pallier l’inaccessibilité de l’emprunt bancaire pour les entrepreneurs concernés. L’organisme propose un microcrédit allant jusqu’à 12 000 €. Le prêt est à taux fixe (9,87 % + 5 % de contribution solidaire qui dépend du montant octroyé).

L’entrepreneur dispose d’un délai de remboursement s’étalant de 6 mois à 4 ans.

Le prêt d’honneur Corse active

Le prêt d’honneur est un appui financier précieux qui tend à favoriser l’accès à l’emprunt bancaire.

L’aide va d’un montant de 3 000 à 30 000 € pour les projets de reprise ou de création d’entreprise en Corse.

Le prêt est remboursable sur une période allant de 2 à 5 ans.

⚠️ Les micro-entreprises n’y sont pas éligibles.

La subvention « Corse Entreprendre »

Corse Entreprendre se veut d’un programme complet destiné au développement de l’activité dans la région. Le dispositif vise à faciliter la création ou la reprise d’entreprises et surtout leur pérennité.

Pour les PME innovantes, il existe une subvention pouvant aller jusqu’à un montant de 23 000 euros.

💡 D’autres projets, comme la valorisation de la linguistique corse, permettent de prétendre à des aides financières.

Les autres soutiens financiers : les exonérations

💡 En Corse, dans certains secteurs d’activité, il est possible de bénéficier d’une exonération d’impôt. Tel est le cas dans le domaine de l’industrie, pour les activités commerciales, artisanales ou libérales. Autant dire que presque tous les projets peuvent être éligibles à une exonération d’impôt.

  • Les entreprises en « zone AFR » (aide à finalité régionale) sont exonérées de 100 % sur les deux premières années de vie de l’entreprise. L’exonération est dégressive au-delà.
  • En « zone RR » (revitalisation rurale), l’exonération est de 100 % pendant cinq ans.

Notez qu’il est possible de profiter d’autres exonérations ou abattements si vous êtes en Corse, comme :

  • l’abattement à hauteur de 25 % sur la taxe professionnelle ;
  • l’exonération, dans certains cas, du droit de licence pour vente/transport de boissons alcoolisées ;
  • l’exonération de l’impôt sur les spectacles.

L’accompagnement administratif

Différentes structures peuvent vous aider à concrétiser votre projet de création, à trouver l’appui d’autres entrepreneurs et à développer votre réseau professionnel.

Le soutien des chambres de commerce et d’industrie (CCI) en Corse

L’entrepreneur qui sommeille en vous n’a de cesse de repousser son réveil ? Et pour cause, il est effrayé par tous ces termes techniques, tout ce stress, toute cette agitation qui gravitent autour de la création (ou la reprise) d’entreprises ?

Pour vous réveiller en douceur, la CCI vous propose son aide grâce à des professionnels qui vous accompagnent individuellement. Elle peut ainsi vous encadrer pour :

  • répondre à vos questions juridiques, techniques, pratiques ou financières ;
  • participer à des séminaires et formations destinés aux créateurs d’entreprises ;
  • procéder à une analyse individuelle de la viabilité de votre projet ;
  • vous mettre en relation avec des partenaires.

Vous l’aurez compris, vous pourrez trouver l’aide dont vous avez besoin pour vous lancer auprès de ces conseillers. Profitez des ressources gratuites qui vous attendent. Par exemple, la chambre de commerce et d’industrie d’Ajaccio propose le dispositif « 3 heures pour entreprendre » ; à Bastia vous pouvez aussi bénéficier d’un « autodiagnostic création d’entreprise ».

Le BGE Corse

Leur slogan « donner vie à une idée » résume bien l’essence de l’organisme. Le BGE Corse est un réseau régional de conseil en création d’entreprise, qui encourage les initiatives pour favoriser la création d’entreprises.

Ce dernier accompagne les créateurs ou repreneurs d’entreprises depuis la mise en place de leur projet, en passant par l’étude de sa viabilité économique (c’est mieux s’il est rentable, n’est-ce pas ?). Les membres du BGE donnent de nombreuses réponses sur les aspects juridique, fiscal ou encore social. Ils aident à trouver des financements et accompagnent par la suite au développement de l’entreprise. Plutôt complet !

Vous pouvez retrouver différentes antennes du BGE en Corse (Ajaccio, Balagne, Bastia et Porto-Vecchio).

L’association Corse active

L’association est la même qui octroie le prêt d’honneur Corse active ! Elle accompagne les TPE, les entreprises sociales et solidaires ainsi que les agriculteurs vers leur développement.

Au sein de l’association, vous trouverez un accompagnement pour réfléchir à votre stratégie de financement (on ne se lance pas à l’aveugle) ; trouver des sources de financements solidaires (un prêt à taux zéro, qui dit mieux ?) ; se créer un réseau professionnel solide (sans partenaires, vous n’irez pas forcément très loin).

Corse transmission

Le programme Corse transmission s’adresse aux personnes désireuses de reprendre une entreprise. S’il y a un volet financier, ce programme propose notamment un soutien et des formations.

⚠️ Il doit s’agir d’une PME qui n’est pas en difficulté avérée, dans le domaine commercial/artisanal/industriel, mais qui n’est pas une franchise ou un réseau de grande distribution.

Mini entreprises

Le programme « Mini entreprises » est destiné aux plus jeunes ! Qui a dit qu’il fallait attendre d’être bien installé dans la vie pour se lancer à son compte ? Pas vous, ni nous ! Le dispositif s’adresse à un public allant de 13 à 25 ans !

Pendant 60 heures, les néo-entrepreneurs sont accompagnés pour construire un projet d’entreprise. Travail d’équipe, mise en route du projet, analyse du marché et commercialisation ! Que rêver de mieux ? La Corse accompagne petits et grands vers la route de l’entrepreneuriat.

Quelles conditions pour bénéficier d’aides entrepreneuriales en Corse ?

Pour bénéficier des aides en Corse, il y a certaines conditions tenant aux situations des personnes, mais qui dépendent de chaque organisme. Aussi, il est évident que le montage d’un dossier complet et solide est nécessaire.

Qui sont les bénéficiaires des aides ?

Les bénéficiaires des aides sont, sans surprise, les entrepreneurs qui créent ou reprennent une entreprise.

Néanmoins, tous les créateurs ou repreneurs n’ont pas le droit d’y prétendre. Les organismes régionaux imposent généralement des conditions d’âge, de revenus (perception d’allocations, par exemple) ou encore de situation professionnelle (être demandeur d’emploi, etc.).

Pour savoir si vous êtes éligible aux dispositifs, renseignez-vous directement auprès des organismes locaux concernés. Leurs sites internet donnent généralement ces informations.

Comment demander une aide pour son projet d’entreprise en Corse ?

Pour lancer son projet d’entreprise en toute sérénité, demander une aide est la meilleure carte à jouer. Il faut toutefois monter un dossier complet et solide qui démontre le sérieux et la viabilité de l’idée.

Certaines pièces justificatives classiques seront demandées : pièce d’identité, justificatif de domicile, justificatif de revenus ou encore de situation professionnelle, etc.

Le mieux est d’être accompagné par un professionnel pour éviter de s’exposer à un refus, et le cas échéant, pouvoir réagir si vous y faites face.

Agence Juridique est une plateforme de services juridiques en ligne qui offre à tous les entrepreneurs – quelle que soit la taille de leur entreprise – de gérer l’ensemble de leurs démarches administratives, juridiques et comptables.

Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en exclusivité nos derniers conseils pour les entrepreneurs et tout savoir sur l’actualité juridique des entreprises.

Copyright 2017 - 2023 : Agence Juridique