News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Aide pôle emploi création d'entreprise

Les aides pôle emploi dans la création de son entreprise sont très avantageuses lorsque l'on souhaite lancer son projet. ARCE, ARE, ACRE ou encore NACRE, ces aides vous permettent de mieux financez votre projet et de commencer l'aventure de l'entrepreneuriat plus sereinement ! 

Créer ma société pour 99€ht

Mini-sommaire :
Aide pôle emploi création d'entreprise

Les aides Pôle Emploi à la création d’entreprise sont multiples. En effet, entre ACRE, ARE ou encore ARCE il est parfois bien difficile de s’y retrouver. Ces aides sont très avantageuses afin de créer son entreprise en ligne et permettent de se lancer confortablement dans son projet. C’est pourquoi nous décryptons aujourd’hui les différentes aides mises en places par le service public Pôle Emploi dans la création de son entreprise.

 

Les différentes aides Pôle Emploi à la création d'entreprise 

ACRE, Aide à la création ou à la reprise d'entreprise

L’ACRE (anciennement l’ACCRE) est l’aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise. Bénéficier de l'ACRE permet à l’entrepreneur de profiter d’une exonération de ses charges sociales. Cet accompagnement, plutôt avantageux, s’étend sur les douze premiers mois d’activité de la société et peut s’étendre jusqu’à trois ans si la personne est auto-entrepreneur. Les exonérations de charges sociales portent sur les allocations chômage, assurance maladie, maternité ou encore vieillesse. 

Conditions pour obtenir l’ACRE :

Depuis la réforme de la demande d'ACRE en janvier 2019, les conditions pour en bénéficier ont bien changé. En effet, tous les entrepreneurs peuvent demander cette aide. 

ARE, Allocations chômage d'aide au retour à l'emploi 

L’ARE (l’Aide Retour Emploi) est la seconde aide proposée par pôle emploi. C’est un revenu de remplacement versé par Pôle emploi aux personnes inscrites comme demandeurs d’emploi. Cette aide est percevable quel que soit le statut juridique de la personne. Ainsi, il est par exemple possible de posséder l’ARE et le statut d’auto-entrepreneur en même temps. 

Conditions pour obtenir l’ARE :

L’ARE respecte certaines conditions en fonction de la durée de l’activité professionnelle du salarié c’est-à-dire du temps que le salarié a travaillé auparavant. L’entrepreneur souhaitant bénéficier de cette aide doit : 

  • Avoir travaillé au minimum 122 jours au cours de ces 28 derniers mois 
  • Ne pas avoir quitté volontairement son emploi 
  • Être physiquement apte à travailler 
  • Être effectivement à la recherche d’un emploi 

ARCE, Aide à la la reprise ou à la création d'entreprise

L’ARCE ou l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprises est un accompagnement proposé par pôle emploi aux entrepreneurs qui sont éligibles à l’ARE. Cette aide permet aux créateurs d’entreprises de recevoir les allocations chômage sous forme de capital à hauteur de 45% et en deux versements

Condition pour obtenir l’ARCE :

Afin d’obtenir l’ARCE quatre conditions doivent être respectées : 

  • Le demandeur doit reprendre ou créer son entreprise.
  • Il doit obtenir l’ACCRE (Aide aux chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprises) ;
  • mais aussi avoir droit aux allocations d’aide aux retours à l’emploi (ARE) ;
  • et enfin, il ne doit pas déjà bénéficier du cumul de l’ARE avec un salaire. En effet, avec l’ARCE, Pôle Emploi verse déjà des allocations chômages sous forme de capital plutôt que de les verser tous les mois. 

 

Qui est éligible aux aides Pôle Emploi à la création d'entreprise ? 

Tous les entrepreneurs sont en droit de demander les aides Pôle emploi. Il faut cependant respecter des conditions propres à chaque aide.  Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’est pas obligatoire d’être demandeur d’emploi pour bénéficier de ces aides. 

 

Et le dispositif NACRE ? 

Le dispositif NACRE (nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise) est une aide mise en place début 2009 qui, comme les autres aides de Pôle emploi, a pour but d’aider dans la création ou la reprise d’une entreprise. Le but est de maximiser les chances de réussite de son projet

Les bénéficiaires du NACRE sont par exemple les jeunes âgés entre 18 et 26 ans, les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) ou encore les employés qui reprennent leur société en difficulté

Trois phases pour l’aide NACRE 

L’aide NACRE se décompose en trois phases distinctes sur une durée de 44 mois

L’aide au montage du projet :

Cette première étape de l’aide NACRE d’une durée de 4 mois a pour objectif de finaliser le projet, de créer un dossier solide afin d’être présenté à d’éventuels investisseurs, et d’anticiper les difficultés. Grâce à cette aide, il est possible d’apprendre à monter un business plan par exemple.  

L’aide au financement du projet :

Cette deuxième étape, d’une durée de 4 mois également, a pour but la mise en place du prêt à taux zéro. Ce prêt du dispositif NACRE peut être de 1000€ et aller jusqu’à 10 000€ et doit être remboursé sur 5 ans maximum. Ce passage passe par l’analyse financière et économique du projet afin d’obtenir les financements nécessaires pour le lancement du projet.

L’appui au développement du projet :

La dernière étape de l’aide NACRE va permettre de lancer et de développer correctement le projet du créateur. Un support technique est disponible pour répondre à toutes les questions de l’entrepreneur. La durée est de 36 mois

 

Les entrepreneurs souhaitant se lancer dans le projet création ou reprise d’entreprise ont donc un intérêt tout particulier à demander les différentes aides proposées par Pôle Emploi. Elles permettent de lancer réellement le projet de l’entrepreneur. N’hésitez pas à vous rendre auprès des services d’Agence Juridique pour avoir plus d’informations sur ces aides ! 

 

Créer votre EURL en moins de 10 minutes

En cours (3 min):Aide pôle emploi création d'entreprise

Je veux créer ma SASU

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok