Création d’entreprise : les acteurs des aides à l’innovation

Table des matières

Vous pensez avoir une idée innovante et vous souhaitez lancer votre entreprise ? Pour autant, vous savez que pour réussir, l’argent et le réseau restent tous deux le nerf de la guerre. Rassurez-vous, en France, les soutiens aux entrepreneurs astucieux sont riches et variés, des subventions ou crédits d’impôt accordés par l’État, aux programmes plus spécifiques pour les startups et entreprises innovantes (Bourse French Tech, etc.). Également, au-delà des acteurs publics comme Bpifrance ou l’ADEME, d’autres acteurs clés sont aussi de précieux alliés, à l’instar des business angels, des réseaux d’entrepreneurs, ou même des fonds d’investissement.

Pour vous aider à y voir plus clair, explorons l’écosystème des acteurs qui soutiennent la création d’entreprise dans le secteur de l’innovation.

L’État : un pilier des aides à la création d’entreprise

Vous avez une idée, une passion, peut-être même un projet innovant en tête ? Mais pour que cette étincelle devienne une flamme, pour transformer cette idée en une entreprise florissante, il vous faut des moyens ? C’est là qu’entre en scène un acteur clé : l’État. Eh oui, avec ses nombreux dispositifs d’aides à la création d’entreprise, il se positionne comme un pilier incontournable pour les entrepreneurs.

Le rôle central de l’État dans le financement des nouveaux entrepreneurs

Entre le maintien de l’ARE, l’ARCE, ou même l’ACRE, l’État français est une sorte d’incubateur géant qui propose une variété de ressources pour soutenir les entreprises durant leur phase de démarrage. De l’auto-entreprise à une société plus imposante, comme une société anonyme, tous les profils y trouvent leur compte.

N’oublions pas non plus que c’est l’État qui contribue à financer Bpifrance, l’un des acteurs les plus importants de la création d’entreprise sur lequel nous reviendrons un peu plus bas.

Des dispositifs publics pour tous les besoins

Vous démarrez un projet innovant ? Plusieurs dispositifs sont tout particulièrement adaptés pour soutenir les premiers pas de votre activité. Par exemple, le crédit d’impôt recherche (CIR) est un dispositif phare pour encourager les dépenses en R&D. Il est particulièrement apprécié des startups et des entreprises innovantes.

Vous êtes dans le numérique, la biotech, ou encore l’énergie ? L’ADEME, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, propose également des aides ciblées pour financer vos projets de développement durable. Et si vous cherchez un accompagnement sur mesure, les incubateurs, généralement soutenus par les acteurs publics qui représentent l’État, offrent des conseils, des réseaux et parfois même un financement. Que vous soyez à Paris, Toulouse, ou ailleurs, vous trouverez forcément des structures prêtes à vous soutenir.

Les bonnes pratiques pour bénéficier des aides de l’État

Alors, comment faire pour bénéficier de ces ressources mises à disposition par l’État ? En premier lieu, renseignez-vous bien. Chaque dispositif a ses critères d’éligibilité et ses modalités, sans compter que les aides sont nombreuses et qu’il peut être compliqué de faire la part des choses.

N’hésitez pas non plus à consulter des experts de la création d’entreprise ou à vous rapprocher d’un incubateur soutenu par l’État. Ces derniers pourront vous orienter vers les aides les plus adaptées à votre projet et vous aider à peaufiner votre demande.

Les régions et leurs aides adaptées aux territoires

Avec son maillage territorial des plus denses, les collectivités offrent aussi une multitude de dispositifs d’aides pour les entreprises innovantes, qui vont du simple conseil personnalisé au financement pur et simple. Que ce soit pour soutenir la création, le développement ou même la croissance des startups et projets liés à l’innovation, les acteurs locaux sont des alliés de taille que vous ne devez pas sous-estimer.

Quelques exemples d’aides locales sur lesquelles compter

Prenons l’exemple de l’Auvergne-Rhône-Alpes, où un site dédié, jecreedansmaregion.fr, vous guide à travers les différentes étapes de votre projet entrepreneurial. Que vous soyez au stade de l’idéation ou prêt à lancer votre produit sur le marché, ce portail est une mine d’or d’informations et de conseils pour avancer sereinement.

En Bretagne, l’accent est mis sur l’accompagnement avec le concours Cré’ACC, spécialement conçu pour encourager les créateurs d’entreprises à se faire accompagner par des professionnels. De plus, le PASS investissement TPE soutient les investissements matériels des très petites entreprises, ce qui favorise leur croissance. Non loin de là, en Normandie, le diagnostic pour aider les créateurs d’entreprise et l’aide Coup de Pouce, sous forme de subvention, maximisent vos chances de succès en renforçant les fonds propres de votre entreprise naissante.

Avec son programme CAP Création, le Centre Val de Loire, propose une subvention qui peut atteindre jusqu’à 20 000 € pour aider les entreprises en phase de démarrage. Et dans les Hauts de France, le dispositif régional d’aide à la création ou reprise d’entreprise offre une subvention qui encourage la création d’emplois via un financement complémentaire.

Bien entendu, toutes les régions sont concernées, de la Nouvelle-Aquitaine à l’Occitanie, en passant par les Pays de la Loire ou la Guadeloupe.

Comment bénéficier des aides des régions pour l’innovation ?

Si vous êtes à la tête d’une startup ou si vous envisagez de lancer une entreprise innovante, n’hésitez pas à consulter les sites dédiés de votre région et à vous rapprocher des structures d’accompagnement comme Bpifrance ou l’ADEME, qui possèdent des ressources précieuses pour votre développement. Dans tous les cas, soyez vigilant sur les dates de dépôt des dossiers, les modalités à suivre et les critères d’éligibilité, car tous ces éléments ne sont pas nécessairement les mêmes d’une collectivité à une autre.

Les dispositifs Bpifrance, une valeur sûre de la création d’entreprise

Avez-vous déjà entendu parler de Bpifrance ? Si vous avez un projet d’entreprise innovante, c’est un acteur clé financé par l’État, qui peut grandement faciliter votre parcours et votre développement. Comment ? Grâce à sa multitude de dispositifs conçus spécialement pour soutenir l’innovation des entreprises françaises.

Le tremplin de l’innovation avec Bpifrance

Pour commencer, concentrons-nous sur la Bourse French Tech, un dispositif qui reste la pierre angulaire de tous les entrepreneurs novateurs. En soutenant la maturation de votre projet innovant, cette aide couvre un large spectre qui va du business model à la faisabilité technologique du projet, sans oublier le design de service et les tests marketing. Pour faire simple, Bpifrance s’engage à vos côtés pour transformer votre idée brillante en un projet viable et compétitif.

Et ce n’est pas tout ! Pour les entreprises déjà établies, mais qui seraient moins familiarisées avec les processus d’innovation, le diagnostic innovation permet d’initier la démarche et de bénéficier d’un accompagnement personnalisé le temps de cette transition. En d’autres termes, par ce biais, Bpifrance vous donne le coup de pouce nécessaire pour explorer de nouvelles voies de développement.

Bpifrance et le soutien au développement de projets R&D

L’aide pour la faisabilité de l’innovation (AFI) est un autre pilier sur lequel vous pouvez vous appuyer. Il vous offre un soutien financier non négligeable sous forme de subventions ou d’avances récupérables, ce qui vous permet de valider la faisabilité de votre projet et d’innover dès votre phase de démarrage.

Ne sous-estimez pas non plus le pouvoir des Partenariats régionaux d’innovation (PRI), des subventions issues de la collaboration entre l’État et certaines régions et qui sont conçues pour valider, là encore, la faisabilité de vos projets R&D. C’est l’opportunité pour vous de bénéficier d’un soutien ciblé qui peut faire toute la différence dans la réussite de votre entreprise innovante.

L’innovation au cœur même de la stratégie de Bpifrance

Enfin, il semble important de souligner l’importance des aides dédiées aux startups de la Deeptech, notamment depuis le lancement du plan Génération Deeptech. Ce programme spécifique de Bpifrance a en effet pour but d’accompagner l’émergence de startups à fort contenu technologique, en offrant un mix de subventions et d’avances remboursables par le biais d’une aide plafonnée à 2 millions d’euros. Ça donne envie, non ?

Les investisseurs privés à la rescousse des entreprises innovantes

Au-delà de tous les acteurs que nous venons d’aborder, d’autres intervenants sont aussi en coulisses, prêts à intervenir auprès des entrepreneurs les plus audacieux : les investisseurs. Faisons un petit tour d’horizon des différentes options de financement et d’accompagnement sur ce créneau.

Les business angels : des investisseurs aguerris à votre service

Connaissez-vous les business angels, ces investisseurs qui mettent non seulement leur capital, mais aussi leur expertise au service des startups et autres entreprises ? En France, des réseaux de business angels sont constamment à la recherche de nouveaux projets à financer et à accompagner. Leur objectif ? Participer activement au développement économique en soutenant l’innovation et la création d’emploi.

Si vous voulez bénéficier d’un accompagnement sur mesure, en plus d’un apport en capital non négligeable, vous aurez compris que c’est une opportunité en or pour votre jeune entreprise.

Le crowdfunding, ou la force de la foule

Le crowdfunding, ou financement participatif, est un dispositif de plus en plus prisé par les porteurs de projets innovants. Il faut dire que cette approche permet de collecter des fonds auprès d’un large public via des plateformes numériques dédiées spécifiquement à cette stratégie (Ulule, KissKissBankBank, Kickstarter, etc.). Que vous cherchiez un complément pour vos dépenses de recherche et de développement, ou que vous souhaitiez tester l’intérêt du marché pour vos services/produits, le crowdfunding est une solution flexible et ouverte à tous.

Bon à savoir : En plus de financer votre projet, le crowdfunding peut considérablement vous aider à construire une communauté d’ambassadeurs pour votre marque. Pourquoi vous en priver ?

Les fonds d’investissement, réseaux d’entrepreneurs et concours

Pour les projets qui nécessitent des montants ou besoins conséquents, les fonds d’investissement et les réseaux d’entrepreneurs peuvent également être sollicités. En France, certains d’entre eux sont particulièrement connus, comme Réseau Entreprendre, Initiative France, etc. Bien entendu, ces fonds ne se contentent pas de fournir des ressources financières, ils offrent aussi de précieux conseils stratégiques pour assurer la croissance et le succès des startups qu’ils encadrent. Il en va d’ailleurs de même pour les nombreux concours à l’innovation qui existent.

 

En bref, vous le savez sans doute mieux que quiconque, entreprendre est une aventure semée d’opportunités, mais aussi d’embûches. Pour vous en sortir au mieux, il est donc préférable de vous faire accompagner par des structures dédiées à la création d’entreprise, surtout dans un secteur comme celui de l’innovation. À ce propos, n’hésitez pas à contacter nos experts pour en savoir plus sur les opportunités qui permettront de transformer votre projet innovant en un véritable succès !

blank

Agence Juridique est une plateforme de services juridiques en ligne qui offre à tous les entrepreneurs – quelle que soit la taille de leur entreprise – de gérer l’ensemble de leurs démarches administratives, juridiques et comptables.

Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en exclusivité nos derniers conseils pour les entrepreneurs et tout savoir sur l’actualité juridique des entreprises.

Copyright 2017 - 2023 : Agence Juridique