À quelles entreprises s’adressent les aides à l’innovation ?

Table des matières

Vous avez une idée qui sort de l’ordinaire ? Vous souhaitez révolutionner votre secteur avec un projet innovant ? Félicitations, vous faites déjà un pas dans la bonne direction ! Mais attendez, il y a mieux : saviez-vous que de nombreuses aides sont disponibles pour transformer votre vision en réalité ? Eh oui ! En France, l’innovation est un moteur essentiel du développement économique, et à ce titre, elle est au cœur de nombreux dispositifs de soutien. Alors, à quelles entreprises s’adressent ces précieuses aides à l’innovation ? Cette page est là pour éclairer votre lanterne.

L’innovation, c’est quoi ?

Parlons « innovation ». Ce mot, vous l’entendez partout, non ? Dans les médias, lors des discours d’entrepreneurs, et surtout quand il est question de développement et de croissance. Mais qu’est-ce que l’innovation, exactement ? Et surtout, en quoi concerne-t-elle (ou non) votre entreprise, que vous soyez une start-up naissante ou une PME bien ancrée ?

En soi, l’innovation, c’est un peu comme préparer une nouvelle recette en cuisine. Vous prenez des ingrédients connus, et vous les combinez d’une manière originale ou vous y ajoutez une touche unique. Dans le cadre d’une entreprise, lesdits « ingrédients » peuvent être des idées, des technologies existantes, des méthodes de production ou des approches de marché. L’objectif ? Créer un produit ou un service innovant, c’est-à-dire qui apporte de la valeur ajoutée et différencie votre entreprise sur le marché.

Mais innover n’est pas seulement une question d’idée brillante. C’est aussi et surtout une histoire de mise en œuvre. Or, c’est justement là que les aides à l’innovation entrent en jeu.

Quels sont les différents types d’aides possibles ?

La France regorge de dispositifs et d’aides dédiés aux entreprises innovantes, aussi bien pour les start-ups que les PME et même les grandes entreprises. Voyons ensemble quels sont ces coups de pouce financiers qui peuvent transformer vos idées en succès commerciaux.

Les aides de Bpifrance

Bpifrance est définitivement le bras armé de l’État pour financer et soutenir l’innovation. Que vous soyez à la recherche d’un prêt pour démarrer votre projet, d’une garantie pour vos emprunts ou encore d’une subvention pour financer la recherche et le développement (R&D), Bpifrance a probablement un dispositif qui correspond à vos besoins. En plus du financement, Bpifrance offre aussi un accompagnement sur mesure pour vous aider à structurer votre projet innovant et à maximiser vos chances de succès. Elle n’est pas belle la vie ?

Le régime de la Jeune Entreprise Innovante (JEI)

Pour les jeunes pousses, le statut de la Jeune Entreprise Innovante, ou JEI, est particulièrement attractif. Avec ses allègements fiscaux et sociaux pendant les premières années d’existence, ce régime est un véritable accélérateur pour les entreprises qui investissent dans la recherche et le développement. Si votre activité est toute nouvelle et que l’innovation est au cœur de votre modèle, prenez le temps de vous renseigner sur les critères d’éligibilité à ce statut.

Le crédit d’impôt recherche (CIR) et le crédit d’impôt innovation (CII)

Le crédit d’impôt recherche (CIR) est l’un des dispositifs les plus généreux pour soutenir l’innovation, puisqu’il permet de couvrir une partie significative des dépenses R&D sous forme de crédit d’impôt. Le crédit d’impôt innovation (CII), quant à lui, vise plus spécifiquement les dépenses liées aux innovations de produit.

Dans tous les cas, ces deux crédits d’impôt peuvent considérablement réduire vos coûts d’investissement en innovation et accélérer le développement de vos projets innovants.

Les aides et subventions régionales

Attention, n’oubliez pas de regarder ce qui se passe à votre porte ! En effet, les régions françaises proposent souvent un large éventail de subventions et de dispositifs de soutien à l’innovation. Ces aides peuvent prendre différentes formes : subventions directes, prêts à taux zéro, accompagnement, etc.

Bon à savoir : Chaque région a ses propres critères et ses priorités. Il est donc crucial de vous renseigner auprès des autorités compétentes près de chez si vous voulez connaître les opportunités disponibles pour votre projet innovant.

Les concours d’innovation

Même si vous n’y aviez peut-être pas pensé instinctivement, participer à un concours d’innovation est une autre manière de financer et valoriser votre projet. C’est une tactique d’autant plus intéressante que ces concours sont souvent organisés par des entités publiques, des clusters ou des pôles de compétitivité. Ils offrent donc une visibilité précieuse, en plus de récompenser les gagnants par des aides financières directes, des services d’accompagnement, ou des accès privilégiés à un réseau d’experts et d’investisseurs. En bref, tout ce qu’il faut pour vous donner les clés de la réussite !

Quels sont les critères d’éligibilité les plus courants ?

Démêler les critères d’éligibilité des aides à l’innovation peut parfois sembler aussi complexe que de résoudre un Rubik’s Cube. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider à aligner toutes les couleurs ! Même s’il est impossible de rentrer dans les détails, puisque chaque dispositif présente sa propre liste de critères, une grande majorité d’entre eux revient très souvent. Autant dire que les connaître peut grandement faciliter votre démarche.

La nature de l’innovation

Premièrement, et vous vous en doutez, l’innovation est le cœur du sujet. Que ce soit chez Bpifrance ou pour tout autre dispositif d’aide, le projet doit avoir un caractère innovant. Cela peut concerner l’innovation technologique, mais aussi l’innovation sociale, environnementale, ou même organisationnelle. Le principal est simple : démontrer que votre projet apporte quelque chose de nouveau ou améliore significativement ce qui existe déjà.

Le stade de développement

Le stade de développement de votre entreprise et de votre projet peut aussi influencer votre éligibilité. Effectivement, certaines aides sont spécifiquement conçues pour les start-ups, tandis que d’autres s’adressent plutôt aux PME ou aux grandes entreprises. De même, le type de projet (idéation, faisabilité, R&D, lancement, etc.) est susceptible de déterminer les aides accessibles.

Le secteur d’activité

Sachez également que certaines aides ciblent des secteurs spécifiques, notamment parce qu’ils sont jugés prioritaires ou stratégiques pour le développement économique de la France. Ces dernières années, cela concerne tout particulièrement les technologies vertes, la santé, le numérique, etc.

La localisation géographique

Cela va de soi, en fonction du dispositif concerné, notamment s’il s’agit d’une aide régionale, la localisation de votre entreprise peut aussi être un critère. Il faut dire que l’idée derrière ces aides locales est avant tout de promouvoir le développement économique dans des zones spécifiques. Comme nous l’avons vu précédemment, pensez à vérifier les opportunités offertes dans votre région.

Les dépenses éligibles

Notez que les dépenses que vous prévoyez dans le cadre de votre projet doivent elles-mêmes répondre à certains critères pour être éligibles au financement. Cela peut inclure les dépenses de personnel dédié à la recherche, l’achat de matériel spécifique, les coûts liés à la propriété intellectuelle, etc. Cet élément varie selon l’aide que vous sollicitez, soyez donc bien attentif au règlement.

Le respect du développement durable

De plus en plus, les projets sont évalués sur leur contribution au développement durable. Les initiatives éco-innovantes ou qui ont un impact social positif sont encouragées et peuvent avoir un avantage lors de l’évaluation des dossiers.

Comment préparer une demande d’aide efficacement ?

Vous avez une idée brillante pour un projet innovant ? Mais face à la multitude de dispositifs disponibles et à la concurrence, vous vous demandez comment préparer une demande d’aide qui se démarquera vraiment ? Voici quelques conseils pratiques pour mettre toutes les chances de votre côté.

Bien comprendre le dispositif d’aide visé

Avant toute chose, renseignez-vous précisément sur les aides disponibles : subventions, prêts, accompagnement, etc. Chaque dispositif a ses propres critères et objectifs. Que vous visiez une aide de Bpifrance, une subvention régionale, ou le Crédit d’Impôt Recherche (CIR), assurez-vous de bien comprendre ce que ces alternatives cherchent à promouvoir et comment votre projet s’inscrit dans ce cadre.

Définir clairement votre projet

Un projet bien défini est essentiel. Vous devez être capable d’expliquer clairement en quoi consiste votre innovation, quel problème elle résout, quel est votre marché cible, et comment vous envisagez le développement de votre projet. Plus votre projet sera structuré, plus vous pourrez argumenter en faveur de son financement.

Mettre en avant l’aspect innovant de votre projet

L’innovation est le maître-mot. Montrez en quoi votre projet est unique, innovant, et pourquoi il apporte une réelle valeur ajoutée. Soyez précis sur les aspects technologiques, mais aussi sur les innovations de processus, d’organisation ou de marché. Gardez toujours à l’esprit que les évaluateurs cherchent des projets qui se démarquent.

Évaluer les retombées économiques et sociales

Les bénéficiaires d’aides à l’innovation sont souvent évalués sur leur potentiel d’impact économique et social. Prévoyez donc de détailler les créations d’emploi attendues, le retour sur votre secteur d’activité, et tout autre effet positif de votre projet.

Préparer un dossier solide

Quoiqu’il en soit, votre dossier de demande d’aide doit être impeccable. Incluez une présentation détaillée de votre entreprise, une description précise du projet, une étude de marché, et, bien sûr, un plan financier qui détaille les dépenses prévues et le financement demandé. Ce qui est certain, c’est que les demandes bien documentées et professionnelles ont plus de chances de réussir.

Justifier les dépenses

Attention, pour des aides comme le crédit d’impôt recherche (CIR) ou des subventions directes, vous devrez justifier toutes les dépenses liées à votre projet. Soyez donc précis dans vos calculs et montrez comment chaque euro demandé contribuera à l’avancement de votre projet innovant.

 

À ce stade de votre lecture, vous cernez sans doute beaucoup mieux les entreprises concernées par ce que l’on appelle « l’innovation ». Si vous en faites partie, vous pouvez donc profiter de toutes les aides possibles en la matière. Qui sait, peut-être que vous serez le prochain Elon Musk ? En attendant, si vous avez besoin d’un accompagnement ou de conseils pour savoir quels dispositifs solliciter, n’hésitez pas à faire appel à nos experts !

blank

Agence Juridique est une plateforme de services juridiques en ligne qui offre à tous les entrepreneurs – quelle que soit la taille de leur entreprise – de gérer l’ensemble de leurs démarches administratives, juridiques et comptables.

Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en exclusivité nos derniers conseils pour les entrepreneurs et tout savoir sur l’actualité juridique des entreprises.

Copyright 2017 - 2023 : Agence Juridique