Les acteurs des aides à l’innovation : l’État et les régions

Table des matières

Vous n’êtes pas sans savoir, la création d’une entreprise dans le secteur de l’innovation n’est pas une mince affaire. En effet, ce type de projet exige un financement conséquent qu’il n’est pas toujours simple d’obtenir. Pourtant, parmi tous les acteurs susceptibles de vous accorder des aides, ce sont sans doute l’État et les collectivités territoriales qui proposent les alternatives les plus intéressantes (crédit d’impôt recherche, Bpifrance, etc.). On fait le point.

Le rôle de l’État dans le soutien à l’innovation

Le soutien de l’État à l’innovation représente un pilier central de la politique nationale en matière de développement économique et technologique. Celui-ci se manifeste à travers différents dispositifs spécifiquement conçus pour encourager les entreprises, en particulier les start-ups et PME, à investir dans la recherche et le développement (R&D) de projets innovants. L’objectif est simple : renforcer la compétitivité de la France à l’échelle internationale, tout en favorisant la création de valeur et d’emplois sur le territoire de l’Hexagone.

Le crédit d’impôt recherche (CIR)

L’un des piliers majeurs de la politique de l’État est sans aucun doute le crédit d’impôt recherche (CIR), qui vise à soutenir les dépenses en R&D des entreprises établies en France. Ce dispositif fiscal permet en effet de couvrir une partie significative des coûts liés à ce type de dépenses, ce qui inclut les salaires du personnel, les dépenses de fonctionnement, et même certains investissements indispensables.

Pour les jeunes entreprises innovantes, le crédit d’impôt recherche reste un levier financier crucial, puisqu’il renforce leur compétitivité via la réduction considérable de leurs plus grosses dépenses.

Bon à savoir : En pratique, le CIR rembourse jusqu’à 30 % des dépenses de R&D pour les entreprises, soit un pourcentage non négligeable, qui témoigne de la forte participation de l’État dans le financement de l’innovation.

La Banque Publique d’Investissement (Bpifrance)

Vous n’êtes peut-être pas sans le savoir, Bpifrance joue également un rôle central dans le paysage des aides à l’innovation en France. Or, qui finance cet organisme ? L’État, bien évidemment. En tant qu’acteur public, cet organisme offre même un éventail de services financiers particulièrement conséquent, entre prêts, garanties et subventions directes qui soutiennent le développement de projets innovants.

L’objectif de Bpifrance est notamment de pallier le manque de financement sur le marché, tout en accompagnant les entreprises à chaque étape clé de leur développement.

Par exemple, Bpifrance propose des financements spécifiques (Soutien Innovation, etc.) pour la mise au point de prototypes ou encore pour l’élargissement de la capacité de production en vue de la commercialisation de nouvelles technologies à forte valeur ajoutée.

Les programmes européens et nationaux

Au-delà des dispositifs purement nationaux, l’État facilite également l’accès aux programmes européens comme Horizon Europe, qui représente l’un des plus grands programmes de financement de la recherche et de l’innovation au monde.

En complément, les investissements d’Avenir (PIA) jouent un rôle complémentaire en finançant des projets à grande échelle qui visent à améliorer la position de la France dans des secteurs stratégiques.

Enfin, l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) participe aussi à ce cadre en finançant des projets de recherche sur concours, avec un accent sur l’innovation et la coopération entre les acteurs publics et privés.

Le soutien des collectivités locales à l’innovation

Hormis l’État en lui-même, les collectivités territoriales jouent aussi un rôle crucial en complétant les initiatives nationales. Elles agissent à travers divers dispositifs de financement, d’accompagnement et de promotion des projets innovants, également dans le but de renforcer le développement économique des régions.

Les subventions régionales et départementales

Ce n’est un secret pour personne, les collectivités locales, y compris les régions et les départements, offrent une gamme de subventions destinées à encourager les projets d’innovation. Ces aides financières sont généralement accordées aux start-ups et PME qui pourraient ne pas avoir accès aux ressources suffisantes pour développer leurs initiatives.

Bien entendu, lesdites subventions peuvent couvrir plusieurs aspects, depuis la recherche et de développement (R&D) jusqu’à l’expansion du marché. Les régions, par exemple, proposent des aides qui peuvent prendre la forme de remboursements partiels de dépenses ou de subventions directes, et ce, en fonction des objectifs spécifiques du projet et des politiques régionales en matière de soutien à l’innovation.

Par exemple, sur ce principe, la région Île-de-France, en collaboration avec Bpifrance, propose Innov’up, une subvention (jusqu’à 500 000 euros) ou avance récupérable (jusqu’à 3 millions d’euros), accordées en fonction du dossier et du profil de l’entreprise. De son côté, l’Auvergne-Rhône-Alpes s’investit grandement auprès des entrepreneurs locaux, en particulier grâce à sa plateforme jecreedansmaregion.fr. Avec elle, vous êtes guidé à travers chaque étape de votre projet entrepreneurial innovant, que vous soyez au stade préliminaire ou prêt à lancer votre produit sur le marché.

Les incubateurs et pôles de compétitivité

Les collectivités locales investissent également dans la création et le financement d’incubateurs et de pôles de compétitivité, des structures essentielles pour fournir aux entreprises innovantes l’accès nécessaire à des conseils spécialisés, des services d’accompagnement et des réseaux professionnels.

Souvent établis autour de secteurs spécifiques où la région possède un avantage concurrentiel, les pôles de compétitivité facilitent la collaboration entre les entreprises, les institutions de recherche et les acteurs publics. Ce type de synergie crée un environnement propice à l’innovation et à la mise en œuvre de projets complexes qui bénéficient de l’expertise collective.

À titre d’exemple, en Bretagne, l’incubateur Emergys, animé par la fédération des 7 technopoles et cofinancé par la région Bretagne et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, accompagne les entreprises innovantes dans l’émergence et la structuration de leur projet sur une période de 2 ans.

 

Vous l’aurez compris, l’État et les collectivités territoriales sont des acteurs essentiels de l’écosystème d’innovation. Leur rôle va bien au-delà du simple financement de projets, puisqu’ils créent un cadre propice au développement des compétences, à la mise en réseau et à l’échange de connaissances, essentiels pour les entreprises innovantes. Prenez donc bien le temps de vous renseigner sur les dispositifs dont vous pouvez profiter, et n’hésitez pas à solliciter nos experts pour toutes les questions que vous pourriez vous poser.

Ces autres pages sur les acteurs des aides à l'innovation devraient aussi vous intéresser :

blank

Agence Juridique est une plateforme de services juridiques en ligne qui offre à tous les entrepreneurs – quelle que soit la taille de leur entreprise – de gérer l’ensemble de leurs démarches administratives, juridiques et comptables.

Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en exclusivité nos derniers conseils pour les entrepreneurs et tout savoir sur l’actualité juridique des entreprises.

Copyright 2017 - 2023 : Agence Juridique