News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Comment devenir courtier ? Quatre étapes pour réussir

Créer une entreprise est une démarche simple et rapide. Agence juridique vous propose de vous accompagner dans les démarches administratives. 

Créer une société pour 99 € ht 

Mini-sommaire :
Comment devenir courtier ? Quatre étapes pour réussir

Devenir un courtier n'est pas une tâche difficile. Il faut connaître la marche à suivre et savoir comment créer son entreprise en ligne. Mais bien sûr, préalablement à l'ouverture d'un cabinet de courtier, il faut se demander comment devenir courtier. La réponse à une telle préoccupation permet d'accéder à quelques éléments qui garantissent le succès et évitent des déconvenues. Voici quatre étapes principales qui permettent de devenir courtier et de réussir sa création d’entreprise !

 

Se poser les bonnes questions pour réussir à devenir courtier


 

C'est la première étape pour répondre à la question comment devenir courtier. L'ouverture d'un cabinet de courtage n'est pas un jeu d'improvisation. Cela mérite avant tout une phase de réflexion poussée. Cette démarche passe par une réelle méthodologie au niveau de la construction de son projet. Au cas contraire, on risque de mettre un terme de façon précoce à son activité comme c'est le cas de plusieurs autres professionnels. Il faut alors se poser les bonnes questions. La première étape est l'élaboration du concept. Après l'étape de questionnement, il est nécessaire de prendre le temps qu'il faut pour penser l'activité. Il s'agit de travailler son idée et de la concevoir avec la minutie d'un architecte et d’être au point sur ce qui constitue les meilleures raisons de créer votre entreprise !

 

Faire une étude de marché et un business plan pour devenir courtier


 

L’étude de marché est la clé de la décision. En principe, il est impératif de mener une analyse minutieuse du secteur sur lequel on souhaite opérer. L'étude du marché permet de valider de manière sereine et surtout avec assurance la poursuite effective de son projet. Avec l'étude du marché, on dispose d'une vision globale de la concurrence ambiante et des possibles partenariats. C'est le moment de caractériser de manière précise sa clientèle mais également d'identifier réellement ses attentes. C'est l'étude qui confirme ou qui infirme l'intérêt de son projet. Les résultats issus de l'étude de marché permettront d'affiner son offre, son positionnement en ce qui concerne les prix et la stratégie de conversion progressive des prospects. L'étude de marché est à confronter aux réalités du terrain. Cette étape est cruciale pour aller à la rencontre de la clientèle. On recueille et on reporte les attentes et les remarques.

Il faut ensuite monter un business plan. On peut avoir un bon projet et ne pas pouvoir le conduire à bon port, faute d'un business plan précis. Tout projet doit se dessiner à cette étape. Dès qu'on est sûr de son véritable potentiel de courtier, il faut vérifier la faisabilité du projet. Le business plan permet de ne pas relâcher ses efforts en cours d'exécution de ses idées de projet. Il permet de rechercher les fonds nécessaires pour devenir un courtier. Le banquier, à travers ce plan, doit croire en vous et en vos idées. Ce document précis est un pan de conquête de partenaires et même de clients. On y trouve le plan d'affaires qui se base sur le compte de résultat prévisionnel, le bilan prévisionnel, le plan de financement et le budget de trésorerie.


 

Le choix de l'emplacement de l’activité


 

C'est l'étape qui suit directement la fin de l'étude de marché. Après avoir fait une compilation méthodique de chacun des résultats de son analyse, il ne reste qu'à choisir la meilleure localisation pour son établissement et à domicilier son entreprise en conséquence. N’oubliez pas que l’emplacement compte autant que la qualité des différents services fournis.

 

Choisir un statut juridique pour votre activité de courtier


 

Cela est déterminant dans le processus de la création de son entreprise. Le choix du statut juridique concrétise véritablement le projet de création. Il faut remarquer que chaque statut possède ses particularités. De chaque choix, découlent un certain nombre de responsabilités juridiques et financières. Il est primordial d'établir également la répartition du capital entre les associés si vous êtes nombreux. En outre, il est nécessaire de penser à la définition du régime social et fiscal de son cabinet de courtier. Les statuts qui conviennent à une telle activité sont entre autres la société à responsabilité limitée (SARL), l'entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), la société par action simplifiée unipersonnelle (SASU) et la société par action simplifiée (SAS). La SARL comporte au moins 2 associés. Le capital social du cabinet dans ce cas est basé sur les apports des associés. L'EURL a des caractéristiques similaires à celles de la SARL, sauf qu'il s'agit d'un associé unique. La SAS et la SASU sont des sociétés particulières dans lesquelles les associés sont tenus pour responsables, en cas de faillite, à hauteur de leurs apports. Le dirigeant bénéficie donc d'une meilleure protection.


 

Les démarches administratives pour lancer votre activité de courtier

 

Pour monter une entreprise, la première démarche administrative est la rédaction des statuts. C'est une phase importante lors de la création de la société. Les statuts définissent l'ensemble des règles relatives à la vie de la société à savoir les règles de gestion, les modalités de prise de décision et l'étendue des pouvoirs et droits des dirigeants.

La deuxième démarche administrative est celle du dépôt du capital social qui sera par la suite votre fonds de commerce. Il s'agit en réalité du dépôt des fonds auprès d'une banque ou d'un organisme dépositaire tel que le notaire ou la Caisse des Dépôts et Consignations. La troisième démarche, non moins importante, est la nomination du dirigeant. Les renseignements à cet effet doivent figurer impérativement dans le formulaire M0. Les dirigeants sont appelés à signifier leur acceptation à travers la signature de l'acte qui les nomme. La mention figure sur l'avis de constitution publié au journal des annonces légales, avec la signature de déclaration sur l'honneur.

La phase administrative suivante est la prise de contact avec le Centre de Formalité des Entreprises. L'organisme se charge de la centralisation des pièces du dossier de la demande d'inscription pour communication aux structures telles que le Greffe du tribunal de commerce, l'INSEE, l'inspection du travail et les services fiscaux.

Après la publication de l'annonce légale, il est nécessaire de passer à la phase d'inscription à l'ORIAS, l'Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance. Elle s'effectue à travers une demande obligatoire accompagnée d'un règlement et du Registre de Commerce (RC) avec un objet social conforme. L'ORIAS a pour mission le référencement de tous les intermédiaires, incluant les courtiers, les mandataires ou les agents généraux. L'immatriculation à l'ORIAS est obligatoire pour être courtier. Au cours de cette phase, sont exigés tous les documents prouvant la capacité professionnelle, l'honorabilité, la souscription d'une garantie financière et le RC Pro.  Il faut aussi payer 25€ de frais d'inscription tous les ans. 

L'enregistrement est réalisé dans un délai de 2 mois à compter de la date de réception du dossier par l'ORIAS. L'organisme délivre un numéro d'immatriculation qu'il faut communiquer au greffe du tribunal de commerce. Il faut procéder au renouvellement de son immatriculation chaque année.

En cours (3 min):Comment devenir courtier ? Quatre étapes pour réussir

Je veux créer mon EURL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok