News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Ouvrir une sandwicherie : guide pratique

Vous souhaitez ouvrir votre sandwicherie ? Créez votre entreprise en 10 minutes seulement avec le formulaire en ligne d'Agence Juridique. Puis obtenez votre k-bis en 48 heures ! 

Créer sa sandwicherie pour 99€ HT

Mini-sommaire :
Ouvrir une sandwicherie : guide pratique

Vous avez de l’expérience dans la restauration rapide, de l’imagination et des qualités en cuisine ? Pourquoi ne pas créer une entreprise en ligne et ouvrir une sandwicherie ? Vous pourrez ainsi vendre différents types de sandwichs qui conviendront à tous les goûts, mais aussi des boissons et proposer des menus toujours plus originaux ! Votre clientèle pourra ainsi s’offrir un repas sans avoir à perdre trop de temps et vous pourrez réaliser des profits intéressants si votre enseigne fonctionne bien ! Nous allons voir les étapes de création d'entreprise à suivre pour ouvrir une sandwicherie et quels sont les meilleurs choix à faire ! 

Ce qu’il faut savoir avant d’ouvrir une sandwicherie

Les qualités requises et les questions à se poser 

 

Même s’il ne faut pas de diplômes à proprement parlé, pour ouvrir une sandwicherie il faut tout de même posséder certaines capacités ! Par exemple, maitriser les bases de la comptabilité est une nécessité pour ne pas vous perdre dans vos comptes. Évidemment, il faut aussi avoir des notions en gestion de commerce et de bonnes capacités en cuisine. Sur le plan légal, vous devrez faire les démarches afin d’obtenir les autorisations nécessaires et une licence de restauration de vente de nourriture sans alcool. Comme quand l'on veut ouvrir un kebab, suivre une formation sur l’hygiène alimentaire et la salubrité est aussi obligatoire. Vous devrez également maitriser parfaitement les règles de sécurité, les normes accessibilités aux publics, la gestion de votre local et vos droits en matière d’ouverture (jours et nuits) de votre restaurant. Vous devrez aussi faire une déclaration à la direction départementale qui est en charge de la protection des populations (DDPP) avant tout ouverture de restaurant. 

Vous allez devoir faire des choix commerciaux stratégiques et trouver un concept ! Pour cela il faut se poser les bonnes questions, notamment sur le nom de votre sandwicherie, quels menus et plats proposerez-vous, le type de clientèle visée, et quels atouts feront la différence dans le monde de la restauration rapide ! Vous avez aussi la possibilité de profiter d’un concept déjà mis sur pied en ouvrant une sandwicherie avec une franchise ! Monter un business plan de restaurant est aussi une bonne idée ! 

 

Quelle forme juridique pour ouvrir une sandwicherie ?

Il existe de nombreuses formes juridiques et choisir la forme adaptée pour votre sandwicherie augmentera vos chances de réussite ! 

Le statut auto-entrepreneur est plutôt déconseillé pour une sandwicherie. Effectivement, un micro-entrepreneur ne pourra pas embaucher une personne en plus et développer son enseigne. De plus, le chiffre d’affaires est limité à 170 000€ HT par an. Si vous projetez d’ouvrir une sandwicherie tout seul, vous pourrez plutôt choisir la SASU ou une EURL car elles ne comptent qu’un associé unique ! Mais, nous vous conseillons de choisir la SAS ou la SARL si vous avez des partenaires ! En règle générale ces formes juridiques sont les plus utilisées pour ouvrir une sandwicherie ! De plus vous pourrez développer votre restaurant à votre guise ! 

 

Quelles sont les spécificités fiscales d’une sandwicherie ? 

Vous allez devoir payer la TVA. Dans le cas d’une sandwicherie, les ventes de boissons sans alcool, des plats et de desserts ont une TVA de 10%. Vous devrez éventuellement payer la contribution pour la modernisation de la restauration. Le calcul est Base x Taux. La base est représentée par la fraction du chiffre d'affaires de l'année précédente qui excède les 200.000 euros. Le taux est égal à 0,12%. Dans l'hypothèse où votre contribution est inférieure à 50 euros, vous serez exonérés. Si vous diffusez de la musique vous devrez payer des redevances à la SAGEM.

 

Quelles sont les spécificités sociales d’une activité de brasserie ? 

Le droit du travail et le code de commerce comportent également de nombreuses dispositions spécifiques pour les sandwicheries. En effet il y a des contrats de travail particuliers pour les travailleurs saisonniers ou les extras, il existe aussi une prime de précarité pour eux. De plus, une rémunération minimale conventionnelle est en règle générale mise en place dans la convention collective des HCR.

 

Les étapes de création d’une sandwicherie !

 

La rédaction des statuts juridiques

Vous devrez rédiger les statuts juridiques qui régiront votre sandwicherie. On y trouvera notamment le nom de votre enseigne ainsi que l’adresse de son siège social et son objet social. Il faudra les rédiger en faisant preuve d’une grande rigueur car une erreur pourrait entrainer le refus de votre dossier et par exemple un objet social trop restreint pourrait vous brider ! 

 

La publication au Journal d’Annonces Légales

Il faut en France rendre public toute création d’entreprise. C’est pourquoi il faut réaliser une publication d’avis de constitution dans un journal d’annonces légales.  Vous pourrez le faire en vous rendant sur un site internet spécialisé et en indiquant les renseignements nécessaires. Pour environ 150€ vous aurez une attestation de publication ! 

 

Constituer le capital social de la sandwicherie 

Constituer un capital social de et le placer sur un compte professionnel ou une caisse de dépôt est nécessaire pour ouvrir une sandwicherie.  Le capital minimum est en règle générale d’1 euro symbolique et vous devez en libérer une partie à sa création. Vous pourrez faire un apport numéraire, un apport en nature ou même un apport en industrie pour le constituer ! 

 

Le dépôt du dossier pour immatriculer votre entreprise 

Ensuite, vous devrez constituer un dossier de création. Il faudra compléter le formulaire M0 et transmettre les différents documents obligatoires tel l’attestation de non condamnation ainsi que l’attestation de publication d’annonce légale. Vous pourrez téléverser ces pièces en ligne sur le site du greffe. Après paiement des frais de greffe (66,20€) vous pourrez obtenir votre extrait K-Bis.

ouvrir sa sandwicherie

Créer votre EURL en moins de 10 minutes

En cours (3 min):Ouvrir une sandwicherie : guide pratique

Je veux créer ma SARL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok