News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Ouvrir une conciergerie : nos conseils et astuces

Ouvrir une conciergerie : nos conseils et astuces

Mini-sommaire :
Ouvrir une conciergerie : nos conseils et astuces

 

Le monde de la conciergerie est en plein essor. Conciergerie pour les entreprises ou les particuliers, conciergerie privée (de type Airbnb) ou conciergerie touristique : les opportunités sont très nombreuses dans ce secteur d'activité !

Comme toute création d'entreprise, le lancement d'une conciergerie ne s'improvise pas. Il convient en effet de bien mûrir son projet entrepreneurial et de respecter une procédure bien particulière. Afin de démarrer dans la conciergerie en toute sérénité, Agence Juridique vous accompagne ! 

Qu'est-ce qu'une conciergerie ? Quels sont les services que propose une conciergerie ?

Les services proposés par une conciergerie peuvent être très variés. En effet, tout dépend du type de clientèle visé. On voit plusieurs types de conciergerie, parmi lesquels la conciergerie d'entreprise, la conciergerie de luxe, la conciergerie immobilière.

Les services d'une conciergerie d'entreprise

La conciergerie d'entreprise est un service qui offre une assistance personnalisée aux employés d'une entreprise. Un ensemble de services est alors mis à disposition des employés sur leur lieu de travail.  Cela peut inclure des services tels que :

  • La réservation de voyages ;
  • La réservation de restaurants ;
  • La coordination de soins de santé ;
  • La couture et la retouche de vêtements ;
  • Diverses prestations à domicile (ménage, garde d'enfants, bricolage, jardinage) ;
  • La blanchisserie ;
  • Des soins esthétiques ou de bien-être ;
  • L'organisation d'événements ;
  • Diverses tâches administratives.

Le but de la conciergerie d'entreprise est de simplifier la vie des employés et de les aider à se concentrer sur leur travail en gérant les détails de leur vie personnelle.

À noter : si elle est très répandue dans les pays anglo-saxons, seul 1% des salariés français bénéficient en réalité des services d'une conciergerie d'entreprise. À l'origine pensée pour les très grandes entreprises regroupant de nombreux employés sur un même site, la conciergerie d'entreprise se réinvente. Il existe désormais des e-conciergeries d'entreprise (ou conciergeries d'entreprise digitale) qui proposent des services dématérialisés. Elles permettent de démocratiser les prestations de conciergerie d'entreprise pour tous types de structure et une offre plus large et variée.

Les services d'une conciergerie de luxe

La conciergerie de luxe est un service haut de gamme qui propose des services exclusifs et personnalisés pour les clients les plus exigeants. Le but de la conciergerie de luxe est de garantir que les besoins et les désirs des clients les plus exigeants soient satisfaits de manière professionnelle et discrète. Il s'agit en quelque sorte d'un "facilitateur de vie".

Cela peut inclure des réservations de restaurants, de billets d'avion et d'hôtels, des réservations de spa, des arrangements de transport, des événements personnalisés, des cadeaux exclusifs, et des services de conciergerie pour les vacances.

Les clients de la conciergerie de luxe peuvent également avoir accès à des services exclusifs tels que des membres de clubs privés, des invitations à des événements exclusifs, et des arrangements de sécurité personnalisés. 

Les services d'une conciergerie immobilière (type Airbnb)

La démocratisation des sites de location de logements courte durée (comme Airbnb) fait de ce type de conciergerie un secteur d'activité un plein essor ! La conciergerie immobilière propose diverses prestations d'assistances aux propriétaires de bien immobiliers et locataires. 

Le but de la conciergerie immobilière/conciergerie AirBnb est de faciliter la gestion des propriétés pour les propriétaires et de garantir un logement confortable et sûr pour les locataires.

Cela peut inclure des services tels que la gestion de la location, la gestion des locataires, la gestion des réparations et de l'entretien, la gestion de la facturation et des paiements, et l'organisation des inspections. Pour les propriétaires immobiliers, la conciergerie peut également inclure la recherche de locataires potentiels, la négociation des contrats de location, et la gestion des litiges. 

Qui peut ouvrir une conciergerie ?

Il n'y a pas de restrictions spécifiques quant à qui peut ouvrir une conciergerie. Cela peut être une entreprise individuelle, une société ou une entreprise à but lucratif. Il est généralement nécessaire d'avoir une expérience professionnelle dans les domaines de la gestion de propriétés ou de l'assistance personnelle pour ouvrir une conciergerie.

Le cœur de métier du concierge étant de proposer une expérience privilégiée à son client, certaines compétences et qualités peuvent se révéler très utiles pour réussir dans le milieu. Il s'agit notamment de : 

  • Compétences en gestion de projet ;
  • Communication efficace ;
  • Résolution de problèmes ;
  • Excellent relationnel ;
  • Extrême discrétion : il faut veiller à ne pas divulguer d'informations sensibles se rapportant à vos clients (exigences, vie privée, emploi du temps, etc.) ;
  • La maîtrise de l'anglais et d'autres langues (arabe, chinois, russe par exemple) : en tant que concierge touristique ou de luxe, vous serez fréquemment confronté à des clients étrangers ;
  • Tenue vestimentaire et présentation impeccable.

Bon à savoir : il existe également certaines formations privées (comme l'Institut International de la Conciergerie, basé à Paris) pour se spécialiser en conciergerie. 

Il est également important de se conformer aux lois et aux règlements locaux en matière d'entreprise et d'assurance professionnelle.

Comment créer sa propre conciergerie ? Les étapes à respecter

Vous désirez vous lancer et devenir concierge ? Étude de marché, business plan, choix de votre statut juridique : il convient de suivre une procédure bien particulière. 

Étape 1 : Mettez au point votre concept

Étape indispensable de la création de votre entreprise de conciergerie, il est tout d'abord nécessaire de mûrir votre projet entrepreneurial : quel type de conciergerie souhaitez-vous créer ? Quels produits et services voulez-vous proposer à vos clients ? Comment allez-vous vous démarquer de vos concurrents ? Existe-t-il un réel besoin pour votre activité sur le marché ? 

Afin de répondre à ces diverses interrogations, il convient de réaliser une étude de marché. Cela vous permettra de définir au mieux les contours de votre projet en recueillant et analysant diverses données sur :

  • Les tendances du marché de la conciergerie ;
  • Les besoins de vos futurs clients ;
  • Les offres de services proposées par vos concurrents ;
  • Les prix pratiqués dans votre secteur et zone d'implantation choisis.

Muni de ces données, vous pourrez établir une liste de prestations à proposer à vos clients, mais aussi une stratégie de marketing et de développement des affaires, cibler les segments de marché les plus prometteurs et évaluer la viabilité de nouvelles offres de services. Votre étude de marché vous permettra alors de vous démarquer de votre concurrence et de démarrer votre activité en toute sérénité !

Étape 2 : Élaborez votre business plan

Avant de vous lancer en tant que concierge, pensez également à réaliser un business plan.

Il s'agit d'un document de référence pouvant s’apparenter à une profession de foi du créateur d’entreprise. Il décrit les aspects clés d'un projet de création d'entreprise, y compris les objectifs de l'entreprise, les stratégies pour atteindre ces objectifs, les ressources nécessaires et les étapes à suivre pour mettre en œuvre le plan.

Un business plan contient en général les éléments suivants :

  • Informations sur vous et votre équipe ;
  • Votre projet ;
  • Votre stratégie commerciale et marketing ;
  • Votre emplacement ;
  • Votre dossier financier : compte de résultat provisionnel, plan de financement initial, chiffre d'affaires provisionnel.

Créer un business plan pour votre entreprise de conciergerie peut être utile pour convaincre des investisseurs, des banques ou des partenaires commerciaux afin qu'ils investissent dans votre projet. Le business plan permet donc de soutenir l'entreprise en leur fournissant des informations sur les opportunités de croissance et de rentabilité de l'entreprise.

Il peut également être utilisé comme un outil de gestion pour aider les entrepreneurs à suivre leur progression et à prendre des décisions stratégiques.

Étape 3 : Chercher (ou non) un local pour votre activité

Il n'est pas forcément nécessaire d'exercer votre activité de conciergerie à partir d'un local. En effet, la plupart des entreprises de conciergerie travaillent en ligne ou par téléphone, et n'ont pas besoin d'un local physique.

Cependant, pour certains types de conciergerie, comme la conciergerie immobilière, il peut être utile d'avoir un local physique pour stocker les clés des propriétés et pour accueillir les locataires potentiels pour des visites. Dans ce cas, il est important de choisir un lieu central et facilement accessible pour les clients.

Pour d'autres types de conciergerie, comme la conciergerie de luxe, il peut être avantageux d'avoir un local physique pour créer une image de marque prestigieuse et pour accueillir les clients pour des consultations personnalisées.

Si vous décidez donc d'opter pour le local physique, plusieurs facteurs pourront vous aider à faire votre choix : 

  • Coût du local 
  • Emplacement du local : est-il facilement accessible des clients ? 
  • Aménagement du local : des travaux doivent-il être réalisés ? 

Étape 3 : Choisissez votre statut juridique

Étape incontournable de la création de votre entreprise de conciergerie, il sera ensuite nécessaire de choisir le statut juridique sous lequel vous désirez lancer votre activité. Ce choix concrétise véritablement votre projet de création d'entreprise. Vous pouvez décider de créer votre société de conciergerie, d'exercer en tant qu'entrepreneur individuel ou faire le choix d'exercer seul en micro-entrepreneur (ancien auto-entrepreneur).

Monter votre conciergerie en société

À la différence d'autres formes d'entreprise, comme l'entrepreneur individuel ou le régime de la micro-entreprise, la société dispose de la personnalité morale. Cela signifie que votre conciergerie existera auprès des tiers comme une personne à part entière. Elle dispose alors de son propre patrimoine, qui sera distinct du votre en tant que personne physique.  Cela signifie qu'en cas de difficultés financières ou liquidation de votre entreprise de conciergerie, vous ne serez responsable qu'à hauteur du montant des apports investis dans votre société. 

La société peut également être le statut le plus adapté si vous ne souhaitez pas exercer votre activité en solo. Il peut en effet se révéler très bénéfique de s'entourer d'autres professionnels expérimentés dans le domaine (par exemple, quelqu'un disposant d'une formation ou d'une expérience en hôtellerie peut être un très bon atout !). Les possibilités sont alors nombreuses : vous pouvez décider de créer une SARL (société à responsabilité limitée), une SAS (société par actions simplifiée), une SNC (société en nom collectif), etc. En pratique, les deux options régulièrement choisies sont la SARL et la SAS.

Bon à savoir : même si vous souhaitez vous lancer seul(e), rien ne vous empêche de constituer une société. Il existe en effet des formes de sociétés unipersonnelles, comme l'EURL ou la SASU

Si la société est une forme juridique relativement protectrice, sa création nécessite l'accomplissement d'un certain nombre de formalités, comme par exemple : 

  • Rédiger les statuts de la société (leur contenu dépend de la forme de la société) ;
  • Recenser tous les apports formant le capital social ;
  • Rédiger une annonce légale de création à publier dans un journal d'annonces légales (JAL) ;
  • Demander l’immatriculation de sa société (remplir notamment le formulaire prévu à cet effet).

Choisir l'entreprise individuelle

Il s'agit ici d'une alternative très intéressante à la création d'une société.

En devenant entrepreneur individuel, vous êtes seul responsable de votre entreprise et vous percevez tous les bénéfices. Vous bénéficierez alors d'une grande autonomie dans la gestion de votre entreprise.

Depuis la réforme de février 2022, il existe un statut unique d'entrepreneur individuel qui protège votre patrimoine personnel. Si votre entreprise ne dispose pas de la personnalité morale ou d'un patrimoine propre, vous ne serez tenus de ses dettes que sur votre patrimoine professionnel, c'est-à-dire les biens utiles à votre activité professionnelle (par exemple, votre ordinateur ou votre véhicule s'ils vous servent dans l'exercice de votre activité).

Devenir auto-entrepreneur

Vous pouvez également choisir d'opter pour le statut de micro-entrepreneur. Ce statut vous permet de bénéficier d'un statut fiscal avantageux et de démarches de création simplifiées.

Attention cependant : afin de bénéficier de ce statut, il convient de ne pas dépasser certains plafonds de chiffre d'affaires. Le concierge exerçant une activité de prestation de services, il sera soumis au plafond annuel de 77 700 € TTC. De plus, votre entreprise ne dispose pas d'une personnalité juridique distincte de la vôtre. En cas de difficultés financières, vous êtes responsable des dettes de votre entreprise sur votre patrimoine personnel.

Étape 5 : Réaliser les formalités de création de votre entreprise de conciergerie

Tout dépend à ce stade du statut juridique sélectionné. Les formalités diffèrent en effet selon que vous ayez choisi de vous lancer en auto-entrepreneur, entrepreneur individuel ou en société.

La procédure de création d'une micro-entreprise est simplifiée. Il vous suffira alors d'effectuer une déclaration de début d'activité en ligne. Cette formalité se réalise simplement sur le Guichet Unique, la nouvelle plateforme unique de réalisation des formalités d'entreprise. Depuis le 1er janvier 2023, tous les entrepreneurs, y compris les auto-entrepreneurs, doivent y réaliser leurs formalités. Vous devrez y joindre certaines pièces justificatives (pièce d'identité par exemple) selon votre situation. Une fois votre micro-entreprise immatriculée, vous recevrez votre numéro SIRET auto-entrepreneur, votre code APE ainsi que l’ensemble des notifications des organismes sociaux et fiscaux.

Pour vous lancer en entreprise individuelle, connectez-vous sur le site procedures.inpi.fr, renseignez vos informations et déposez vos pièces justificatives.

Si, à l'inverse, vous optez pour la constitution d'une société, les formalités de création sont plus complexes :

  • Constitution du capital social de votre société via la réalisation de divers apports (apports en nature, en numéraire) ;
  • Rédaction des statuts de votre société ;
  • Publication d'un avis de constitution dans un journal d'annonces légales (JAL) ;
  • Constitution d'un dossier de demande d'immatriculation.

Comment ouvrir une conciergerie en franchise ?

Si vous désirez vous lancer dans le secteur de la conciergerie mais que vous hésitez à sauter le pas, l'option de la franchise est peut être faite pour vous ! De nombreux réseaux de conciergerie, comme par exemple Service personnel, permettent à de jeunes entrepreneurs de se lancer sereinement dans un milieu relativement compétitif. 

En devenant franchisé d'un réseau de conciergeries, vous bénéficierez de plusieurs avantages non négligeables :

  • Notoriété de la structure rejointe déjà acquise ;
  • Aide à l’ouverture ;
  • Mutualisation des ressources de l'entreprise (concernant notamment le marketing ou la communication, assurés par le franchiseur) ;
  • Partenariats avec d'autres entreprises déjà existants (ce qui facilitera la création de nouveaux partenariats du fait du poids relativement conséquent de la société que vous rejoignez).

Cependant, il faut savoir que rejoindre ce type de structure à un coût assez conséquent. En effet, un apport de plusieurs dizaines de milliers d'euros est souvent nécessaire pour rejoindre ce type de structure.

Comment se rémunère une conciergerie ? 

Il existe plusieurs façons pour une conciergerie de se rémunérer :

  1. Tarification à la prestation : La conciergerie facture chaque service individuellement, en fonction du temps et des coûts associés à la réalisation de la prestation.
  2. Abonnement mensuel : Les clients paient un abonnement mensuel pour avoir accès à un certain nombre de services de conciergerie, en fonction de leur niveau d'abonnement.
  3. Commission sur les ventes : La conciergerie peut recevoir une commission sur les ventes réalisées auprès des partenaires commerciaux, tels que les hôtels, les restaurants ou les transporteurs.
  4. Tarification forfaitaire : La conciergerie peut facturer un forfait pour un certain nombre de services, sans distinction entre les différents services fournis.
  5. Tarification sur mesure : La conciergerie peut également facturer des tarifs sur mesure en fonction des besoins spécifiques du client.

Bon à savoir : ces différentes méthodes de tarification peuvent parfaitement être combinées pour répondre au mieux aux besoins de différents types de clients.

 

Si vous souhaitez créer votre entreprise, rendez-vous sur le formulaire en ligne d'Agence Juridique.

Pour plus d’informations concernant la création d'entreprise, Agence Juridique se tient à votre disposition, alors n'hésitez pas à nous contacter !

AGENCE JURIDIQUE
Tel : 01 76 54 81 37

Notre équipe est joignable de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h

En cours (3 min):Ouvrir une conciergerie : nos conseils et astuces

Je veux créer ma SASU

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok