News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Ouvrir un bar tabac : le guide pratique

Vous souhaitez ouvrir votre bar tabac ? Créer votre entreprise en 10 minutes seulement avec le formulaire en ligne d'Agence Juridique. Puis obtenez votre k-bis en 48 heures ! 

Créer son bar tabac pour 99€ HT

Mini-sommaire :
Ouvrir un bar tabac : le guide pratique

On compte aujourd’hui plus de 16 millions de fumeurs en France. Un chiffre conséquent et très lucratif pour les buralistes. Il est tout à fait possible d’ouvrir son bar tabac. Cependant, la création d’entreprise de bar tabac est réglementée. Entre la vente de tabac et la vente de boisson, le buraliste doit connaitre toutes les réglementations spécifiques. Si vous souhaitez ouvrir votre bar tabac, cet article est alors fait pour vous ! Afin de faciliter ces démarches, il est possible de créer son entreprise en ligne

Ce qu’il faut savoir avant d’ouvrir un bar tabac 

Avant d’ouvrir votre bar tabac, il faut pouvoir acheter un fonds de commerce. Vous pouvez en créer un nouveau ou en racheter un déjà existant. 

Si vous souhaitez ouvrir un côté bar 

Si vous envisagez d’ouvrir un bar dans votre bureau tabac, il est important de connaitre la réglementation en vigueur. La réglementation porte entre autres sur les normes de sécurité et d’hygiène, les affichages obligatoires devant être à la vue de tous mais aussi l’obtention de la licence IV. En effet, la licence IV est obligatoire et vous permettra de vendre de l’alcool dans les règles. Afin d’obtenir cette fameuse licence, vous devez respecter quelques points comme le fait d’être bien évident majeure mais aussi de ne pas posséder d’interdictions spécifiques (comme l’interdiction définitive suite à une condamnation pour proxénétisme ou une infraction pénale). Le prix de la licence IV peut varier entre 8000€ et 25 000€ selon la ville. 

Attention, vous avez également des zones de protection à l’intérieurs desquelles il est impossible d’ouvrir son bar tabac. Par exemple, vous ne pouvez pas ouvrir votre bar à côté d’un établissement de santé ou à côté d’un édifice religieux. 

Conditions pour vendre du tabac 

Il faut rappeler que la vente de tabac est une activité qui est réglementée car la vente est un monopole d’état qui vous lie à l’administration des douanes (et droits indirects) pour un contrat de 3 ans renouvelable. Il existe de nombreuses conditions pour devenir buraliste comme être de nationalité française, présenter des garanties de probité ou d’honorabilité mais aussi suivre une formation professionnelle, initiale et continue. 

Il existe deux grands groupes de bureau de tabac en France. Il faut donc au préalable savoir quel type de bureau vous souhaitez ouvrir. On distingue : 

  •  Les bars tabac représentant 57% du secteur (situés principalement en zone rurale). 
  •  Les bureaux de tabac représentant 33% du secteur. Ils se diversifient en vendant de la presse, des jeux à gratter la Française des jeux ou encore des cartes téléphoniques. 

Vous souhaitez vendre des jeux à gratter 

Si vous souhaitez également vendre des jeux à gratter la Française des jeux, vous devez respecter de nombreuses réglementations. Lors de la reprise d’un fonds de commerce comprenant une activité de jeux à gratter, vous devez déposer un dossier puis suivre une formation de deux jours. Il existe également plusieurs agréments à respecter dont :

  • L’agrément RAPIDO (soumis à des critères commerciaux et économiques)
  • L’agrément « Jeux de tirage et pronostics sportifs » également soumis à des critères commerciaux et économiques comme le fait de distribuer depuis au moins 6 mois les jeux de grattage ou le nombre d’habitants et le flux de la zone de chalandise à respecter. 

Les éventuelles qualifications 

Avant l’ouverture de votre bar tabac, vous devez suivre (mais aussi les associés de votre fonds de commerce) une formation professionnelle initiale. Puis, 6 mois avant le renouvellement de votre contrat, vous devrez suivre une session de formation professionnelle continue à laquelle vous recevrez une attestation de suivi de stage. 

Quel statut juridique pour ouvrir un bar tabac ? 

La réglementation française est très règlementée en ce qui concerne le choix du statut juridique. En effet vous pouvez choisir soit : 

  • L’exploitation individuelle : cela peut être entreprise individuelle (EI), un micro-entrepreneur et notamment une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL). 
  • La société en nom collectif (SNC) : qui sera composée d’aux moins deux associés. La société en nom collectif peut être constituée uniquement de personnes physiques ou uniquement de personnes morales

Les étapes pour ouvrir son bar tabac 

Lorsque vous souhaitez créer votre entreprise de bar tabac, vous devez constituer votre dossier d’immatriculation afin que votre fonds de commerce soit officiellement ouvert aux yeux de la loi.

Rédaction des statuts 

Dans un premier temps, vous devez rédiger les statuts de votre bar tabac. Cette étape est très importante car elle va déterminer les règles permettant le fonctionnement de votre société. Dans ces statuts, vous devrez notamment mentionner la dénomination de votre société, le montant et l’objet du capital social, mais aussi l’adresse du siège social. Il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel compétent dans la rédaction de vos statuts. 

Constitution du capital social 

Dans une seconde étape vous devez constituer votre capital social. Ce capital est constitué de vos apports en numéraires mais aussi en natures. Les apports en industrie ne font pas partie de la constitution du capital social. A l’ouverture de votre compte bancaire, vous pourrez déposer les premiers apports de votre entreprise, vous recevrez ensuite l’attestation de dépôts

Publication d’une annonce légale 

Ensuite, vous devez passer par la publication d’une annonce dans un journal d’annonces légales (JAL). Suite à cette publication, il vous sera délivré votre attestation de publication d’annonces légales qui sera à joindre à votre dossier d’immatriculation.

Constitution du dossier d’immatriculation 

La dernière étape est la constitution de son dossier d’immatriculation. Vous devez rassembler toutes les pièces et les joindre au dossier. Il vous est demandé notamment le formulaire MO complété, les statuts signés et paraphés mais aussi les différentes attestations

Après ces démarches, vous pourrez obtenir un extrait k-bis. Vous commencerez alors votre activité de bar tabac ! 

Ouvrir un bar tabac

En cours (3 min):Ouvrir un bar tabac : le guide pratique

Je veux créer mon EURL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok