News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Créer une entreprise artisanale : les étapes clés

Vous souhaitez mettre en oeuvre votre savoir-faire d'artisan en créant vote société? Vous ne savez pas totalement vous y prendre? Agence Juridique résume pour vous les étapes clés de la création d'une entreprise artisanale en ligne.

Créer mon entreprise pour 99€ht

Mini-sommaire :
Créer une entreprise artisanale : les étapes clés

Un artisan traversera diverses étapes afin de pratiquer une création d’entreprise. Il devra définir un projet stable en établissant un business plan, s’informer sur les différentes réglementations de la profession qu’il choisira (diplômes requis par exemple), mais aussi choisir la forme juridique la plus adaptée à son activité. 

Découvrons dans cet article comment un artisan peu créer son entreprise en ligne.

Créer une entreprise artisanale : réaliser un projet de création entrepreneurial stable

Etablir un business plan pour créer votre entreprise

Il est important de faire preuve d’imagination et de créativité afin de réaliser votre projet entrepreneurial. En effet, pour qu’une idée marche il faut qu’elle soit unique et qu’elle réponde aux besoins de plusieurs clients

Vous devrez donc vous questionner sur l’offre que vous proposez, sur la concurrence ainsi que sur les clients que vous ciblerez. Il est important d’effectuer une étude de marché pour réaliser votre business plan. 

Pour commencer, analyser le marché vous permet d’identifier aux mieux les composantes de celui-ci. Ensuite, il est essentiel de monter un business plan qui vous permettra de fixer la rentabilité de votre futur projet. C’est l’ensemble de ces données récoltées qui fixera si votre projet est intéressant et qu’il attirera des investisseurs

Le financement de votre capital social

Qu’importe votre forme juridique, le capital social devra être crédible auprès des parties prenantes de votre entreprise.

Il est fréquent que le chef d’entreprise ne dispose pas de ressources nécessaires dans son patrimoine personnel pour lancer son activité. C’est pourquoi, il doit trouver plusieurs solutions afin de financer son projet et d’effectuer des apports (numéraire ou en nature) dans son capital social. En règle générale, les dirigeants se tournent en premier vers les banques comme premiers investisseurs

L’état a mis en place différentes aides pour augmenter et faciliter la création d’entreprise en France : l’ACRE (aide à la création ou à la reprises d’une entreprise) est une aide qui permet d’exonérer en partie les charges sociales des créateurs d’entreprises, l’ARE (Allocation ‘aide au retour à l’emploi) n’est pas destinée à tous mais permet de bénéficier du chômage si les revenus du créateur sont faibles.

Les étapes de création pour créer une entreprise artisanale

Pour créer votre entreprise artisanale, plusieurs formalités doivent être respectées : la rédaction des statuts juridiques, la publication au JAL, le dépôt de votre capital social et enfin le dépôt d’un dossier afin d’immatriculer votre entreprise.

La rédaction des statuts juridiques

La rédaction des statuts juridiques est essentielle pour toute création d’entreprise. Elle regroupe plusieurs informations juridiques concernant l’entreprise que vous créerez. Ces informations seront considérées comme les premières fondations de votre entreprise :

  • Le nom de votre entreprise artisanale
  • La forme juridique de votre entreprise artisanale : SARL, SAS, SASU, EURL ou une entreprise individuelle
  • Le nom des associés ainsi que leurs apports : numéraire (argent) ou en nature (biens meubles ou immeubles)
  • Le montant de votre capital social
  • Le siège social de votre entreprise
  • Enfin l’objet social de votre entreprise artisanale

La publication au Journal d’Annonces Légales

La deuxième étape qui fait suite à la rédaction des statuts juridiques est la publication d’un avis au Journal d’Annonces Légales. Le JAL doit être choisi selon la domiciliation du siège social de votre entreprise artisanale. Il est différent selon le département. L’avis publiera les informations de vos statuts juridiques aux publics : les concurrents, les clients ainsi que les partenaires. Les frais d’une annonce légale varient en fonction du nombre de caractères dans l’avis (entre 130 et 200 euros). 

Le dépôt du capital social de votre entreprise artisanale

Le capital social doit être déposé dans un compte bancaire professionnel afin d’être validé. Le capital minimum à déposer est de 1 euro et selon la forme juridique le dirigeant de l’entreprise devra en libérer une partie au lancement de son activité. Les associés peuvent déposer 3 types d’apports : numéraire, en nature ou des apports en industrie. Les plus courants sont en nature et numéraire. Un commissaire aux comptes devra évaluer les apports en nature si le montant dépasse 30 000 euros.

Le dépôt du dossier d’immatriculation au Répertoire des Métiers

Lorsque vous souhaitez exercer une activité artisanale en créant votre entreprise, vous devez vous renseigner sur les différentes réglementations que vous devez avoir afin d’exercer votre activité. Pour certaines activités comme électriciens, maçons vous devez posséder un diplôme (brevet par exemple) ou une qualification professionnelle pour ouvrir une entreprise centrée sur ce métier.

Enfin la dernière étape de création réside dans le dépôt du dossier d’immatriculation. Étant donné que vous souhaitez créer une entreprise artisanale, vous devrez déposer votre dossier au greffe du tribunal de commerce (Chambre des Métiers et de l’Artisanat) compétent afin d’être immatriculé au Répertoire des Métiers. Pour que votre dossier soit validé il faut réunir plusieurs pièces obligatoires :

  • La rédaction de vos statuts juridiques signés 
  • Le diplôme ou la qualification professionnelle requise pour créer une entreprise artisanale
  • Une attestation de dépôt de votre capital social 
  • Une attestation de domiciliation de votre siège sociale
  • Le formulaire M0 
  • L’attestation de votre avis au JAL
  • Enfin un chèque pour les frais de greffe (66,20 euros). 

Il est important de noter que vous devrez réaliser un stage en SPI (Stage de préparation à l’installation). Depuis la Loi PACTE le SPI est facultatif pour les artisans et les frais de ce stage ont baissés (194 euros). 

Pour vous inscrire à cette formation, vous devrez directement voir la Chambre des Métiers et de l’Artisanat pour pouvoir participer. 

artisanale

En cours (3 min):Créer une entreprise artisanale : les étapes clés

Je veux créer mon EURL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok