News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Votre business plan en Start-Up à 249 € HT Démarrer

Start-Up

Seriez-vous le prochain Blablacar, SIGFOX ?

Saviez-vous que Paris compte plus de start-ups que Londres ?

Aujourd’hui la France compte plus de 22 000 Start-ups sur son territoire. Grâce aux partenaires privés (Xavier Niel, Frédéric Mazella, Jean-Baptiste Rudelle…) de très nombreux entrepreneurs ont pu lever des fonds et se développer à l’international.

Le gouvernement met lui aussi la gomme. L'état multiplie subventions et dispositifs d’aide aux entreprises tricolores innovantes. Fière de lance de ce nouveau volontarisme, la Banque Publique d’Investissement (Bpifrance) fonctionne comme un guichet unique qui donne à chaque strat-up un interlocuteur lui facilitant les financements en capital et en prêts à taux réduit.

Il a aussi le label French Tech, et les ex-34 plans industriels d'Arnaud Montebourg, resserrés à 10 cette semaine par Emmanuel Macron. Il y a le Crédit d’impôt recherche, qui diminue la facture fiscale, et le statut de Jeune Entreprise Innovante qui allège les charges patronales. Sans oublier les grands concours, comme Innovation 2030 lancé par Anne Lauvergeon.  

Alors n’attendez pas que quelqu’un vous prenne votre idée !!! il n’a jamais été aussi simple en France d’entreprendre. Nous vous aiderons à obtenir des subventions et des aides gouvernementales.

 

Contenu du business plan financier start-up

  • Programme d’investissement sur 3 ans.
  • Compte de résultat prévisionnel sur 3 ans.
  • Tableau de remboursement d’emprunt.
  • Calcul de votre besoin en fonds de roulement.
  • Capacité d’autofinancement.
  • Plan de financement sur 3 ans
  • Budget d’encaissement mensuel pour la première année.
  • Budget de décaissement mensuel détaillé pour la première année.
  • Plan de TVA
  • Plan de trésorerie.
  • Bilan prévisionnel
  • Soldes intermédiaires de gestion.
  • Votre seuil de rentabilité.

Conseils

Nous proposons trois idées de business model :

  • N’oubliez pas de présenter votre idée même brute à la BPI, vous pourrez obtenir des financements et lancer votre start-up.
  • Privilégier les moyens de communication et la publicité afin de faire connaitre votre site.
  • Trouver l’inspiration à l’étranger.

 

"Agence Juridique pourra, si vous le souhaitez, proposer votre projet auprès de ses partenaires financiers afin que vous obteniez votre crédit et optimiser vos chances de réussite. Vous obtiendrez une réponse de principe en moins d’une semaine !!! "

Votre business plan en Start-Up à 249€ HT Démarrer

Constituer votre business plan en trois étapes

 

Des milliers d'entrepreneurs nous ont déjà fait confiance. Pourquoi pas vous?

Constituer votre entreprises en 3 étapes
Étape 1 Entretien téléphonique avec un expert
Constituer votre entreprises en 3 étapes
Étape 2 Compléter un formulaire personnalisé à votre projet (formulaire simple)
Constituer votre entreprises en 3 étapes
Étape 3 Livraison de votre business plan financierAjustement de certain poste si nécessaire

Start-up : FAQ

Quelles sont les aides et les dispositifs pour les start-ups ?

Vous êtes un entrepreneur et vous cherchez à relancer votre trésorerie ? Pour cela, il existe de nombreuses aides à l’innovation en France. Vous avez tout d’abord avant la création de l’entreprise, de nombreux concours mis en place. Par exemple on retrouve Startup Weekend, I-Lab, Innovation 2030 … Le montant dépend du concours en question. Ces concours sont ouverts à tout le monde, il faut juste avoir inventé un concept innovant.

Ensuite, entre deux mille euros et cent mille euros, vous avez le prêt d’honneur. La seule condition à celui-ci est d’être un dirigeant d’entreprise depuis moins de trois ans. La Love Monkey, la bourse French Tech (si vous avez un fort potentiel de croissance) et les aides fournies par des incubateurs proposent aussi de collecter de fonds pour votre start-up.

Des dispositifs après création sont aussi mis en place. Vous avez le prêt d’amorçage de la BPI (moins de 5 ans d’activité), l’aide pour le développement de l’innovation (ADI) si vous avez un projet d’innovation de produit ou service, l’aide pour la faisabilité de l’innovation pour les entreprises de moins de 2 000 personnes et les aides européennes.

On compte aussi des dispositifs au développement comme les fonds d’investissement, le prêt amorçage investissement (PAI), le pass French Tech et d’autres prêts bancaires.

Quelles sont les étapes pour créer une start-up ?

Avant de créer une start-up, il faut bien s’organiser. En effet, à ce jour suite à un mauvais management de projet, presque 90 % des start-ups en France font un dépôt de bilan.

Tout d’abord, il faut avoir une nouvelle idée et la pré-valider grâce à une étude de marché. Une astuce supplémentaire serait de faire étude de terrain (sondage) pour avoir une vision de la clientèle plus précise et pouvoir mieux réaliser le marketing mix. Votre idée peut être extrêmement large et s’inscrire dans le secteur que vous voulez telle qu’une nouvelle application, un nouveau moteur de recherche ou encore un comparateur en ligne.

L’étape suivante serait alors de trouver des associés pour varier les compétences au sein de l’entreprise et de créer la structure juridique (le statut SAS est le plus conseillé).

Sans compter que pour monter votre entreprise vous devez lever des fonds. Pour cela, il vous faut un business plan, clair et solide, et pourquoi pas une présentation PowerPoint de votre projet pour convaincre les investisseurs. Différentes aides à l’innovation publiques et privées sont mises en place pour vous aider dans le financement.

Une fois les fonds obtenus, vous pouvez enfin démarrer votre activité sans oublier d’investir dans la communication pour attirer les clients.

Vous pouvez désormais procéder à l’ouverture de votre entreprise, sans oublier la création de votre site internet et/ou d’une application. Aujourd’hui la présence en ligne est primordiale pour une start-up.

Pour plus d’information, lisez notre article Comment créer une startup ? et visitez le site 1001startups

Comment va se passer le business plan ?

En 2017, on compte plus de 100 financements supérieurs à 5 millions d’euros.

Sachez que le business plan est un document qui résume toute votre activité afin de convaincre les investisseurs pour financer votre projet. Il doit faire environ 30 pages et comporter quelques étapes :

  • Le sommaire : c’est une page qui résume tout votre business plan en passant de la présentation de produit aux perspectives futures.
  • La présentation des produits et des services : vous pouvez alors faire un marketing mix et bien cibler vos clients. N’oubliez pas d’y intégrer votre étude de marché et de justifier le secteur que vous avez choisi.
  • La présentation du marché : vous devez faire une étude de marché en précisant vos concurrents directs et indirects.
  • La présentation de l’équipe : en définissant les rôles (en passant par l’entrepreneur jusqu’aux futur stagiaires) grâce à des outils représentatifs tels que des organigrammes incluant les personnes que vous comptez embaucher à l’avenir.
  • La présentation de la structure juridique : en expliquant pourquoi vous avez choisi celle-ci.
  • La présentation de l’avancement du projet et du calendrier : vous devez détailler vos actions de communication sur trois ans ainsi que votre vos plans futurs visant à élargir votre activité.
  • Le compte de résultat prévisionnel sur trois ans.
  • Le bilan prévisionnel : en passant par le bilan année 0 jusqu’à l’année 3
  • Les perspectives de cinq à dix ans : en expliquant sur une page vos projets à l’avenir grâce à l’ouverture de nouvelles boutiques n’importe où dans le monde ou obtenir un nouveau mode de financement par exemple.

Quelle est la forme juridique la plus adapté pour créer une start-up ?

Dans un premier temps, il est recommandé de se diriger vers une société pluripersonnelle car une start-up regroupe plusieurs membres fondateurs.

Dans un second temps, une start-up innovante est confrontée aux risques et il faut donc les limiter.

De plus, le statut juridique d’une start-up doit être très flexible pour simplifier sa création. La meilleure forme juridique pour une Start-up serait donc une SAS. Cette dernière exige au minimum deux associés et aucun montant minimum du capital n’est exigé. Les associés peuvent alors faire des apports en numéraire ou en nature. C’est un statut très souple qui répond mieux aux attentes des nouveaux fondateurs.

back to top