News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Ouvrir sa propre pizzeria : tout savoir en 3 minutes !

Ouvrir sa propre pizzeria : tout savoir en 3 minutes !

Mini-sommaire :
Ouvrir sa propre pizzeria : tout savoir en 3 minutes !

Ouvrir une pizzeria est un projet d’entreprise poursuivi par de nombreux entrepreneurs désireux de se lancer dans cette activité à leur compte. D’autant plus que le marché de la restauration est toujours aussi porteur et attractif en France. L’INSEE évaluait ainsi le marché de la pizza en France à plus de 5 milliards d’euros, avec une tendance continue à l’augmentation. Un marché qui attire ainsi chaque année plusieurs milliers de nouveaux restaurateurs, décuplant ainsi la concurrence déjà féroce sur le secteur.

Dans ces conditions, ouvrir sa propre pizzeria peut s’avérer être un projet rentable et opportun, mais qui ne s’improvise pas et nécessite une préparation importante. Etude de marché, formalités administratives, création et immatriculation d’une société, constitution d’une stratégie marketing etc. De nombreuses étapes techniques et fastidieuses mais pourtant incontournables dans la réussite de votre lancement.

Afin de vous aider à ouvrir votre pizzeria, Agence Juridique fait pour vous le point sur tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

Ouvrir une pizzeria: pour qui ?

L’avantage principal de cette activité est d’en permettre l’accès au plus grand nombre. En effet, aucune obligation ou condition liée à un diplôme ou une qualification particulière n’est à remplir. Bien qu’une qualification ou expérience dans le secteur soit naturellement un vrai plus.

La seule obligation est celle de se conformer aux formalités administratives et légales relatives à la création d’une activité nouvelle et d’une entreprise. A ce titre, il est notamment indispensable pour l’un des employés de votre future pizzeria d’avoir suivi une formation obligatoire en hygiène alimentaire.

 

Déterminer les contours de votre pizzeria

Avant de se lancer à proprement parler dans les démarches, posez-vous les bonnes questions: toutes les pizzerias ne se ressemblent pas. Dessinez et façonnez votre propre projet. Il s’agit ici de créer votre propre concept ainsi qu’une identité claire qui permettra à vos clients de vous identifier facilement et de vous démarquer de la concurrence.

Souhaitez-vous proposer un service à table, uniquement de la vente à emporter, un service de livraison ? Souhaitez-vous ouvrir une terrasse sur la voie publique (pensez dès à présent aux autorisations de voirie) ? Des questions plus importantes qu’il n’y paraît, notamment pour les moyens matériels et humains à prévoir (camion nomade, véhicule ou deux-roues pour la livraison…).

Une autre question fondamentale à vous poser d’entrée est celle du modèle économique que vous souhaitez, puisque s’offre à vous le choix entre l’indépendance ou la franchise. Etre indépendant, c’est bien entendu la liberté totale de construire et gérer votre pizzeria comme bon vous semble. Mais être franchisé d’une chaîne ou d’un groupe, c’est aussi bénéficier d’un appui important pour le lancement de votre pizzeria (matériel de communication, mobilier, outils de travail ou conseils d’experts par exemple), mais également de tarifs préférentiels négociés dans à l’aide de contrats cadres avec des fournisseurs déjà sélectionnés… Bref, la franchise est la solution la plus simple pour démarrer, en échange d’une liberté réduite et d’un pourcentage reversé sur le chiffre d’affaires réalisé par votre pizzeria.

 

Etudier le marché pour ne pas arriver à l’aveugle

Avant d’ouvrir les portes de votre pizzeria, il est absolument indispensable de réaliser une étude de marché, et travailler un business plan.

Cette phase vise à vous obliger à vous poser les bonnes questions, et y apporter des réponses concrètes. En partant de données chiffrées précises, et d’une étude des habitudes ou du comportement du marché et de la clientèle, vous tirerez les meilleures conclusions concernant le choix de votre segment précis, de votre positionnement, de votre politique marketing et tarifaire, de votre offre, mais également de votre concept à travers son identité visuelle.

 

Bon à savoir: L’étude de marché doit vous permettre de vérifier qu’il y a bien une place pour votre pizzeria sur le marché face à la concurrence, mais également d’identifier les demandes de la clientèle qui ne trouvent pas encore de réponse. Votre créneau se trouvera à cet endroit précis du marché si vous souhaitez pouvoir vous y implanter durablement et développer votre activité.

 

Prévoyez tout ce qu’il vous faudra en vue de l’ouverture

Ouvrir une pizzeria ne nécessite pas obligatoirement un capital important, mais un investissement minimal sera tout de même nécessaire.

Pensez à prévoir:

  • le coût du local
  • Le matériel d’exploitation: mobilier de cuisine, four, ustensiles…
  • Le mobilier de votre salle: chaises, tables, couvertes, vaisselle, décoration et mise en ambiance etc
  • Le recrutement éventuel du personnel nécessaire à la cuisine, à la vente, au service, voire à la livraison
  • l’affichage des horaires en conformité avec l’arrêté préfectoral ou municipal
  • l’affichage “zone non fumeur”

Prévoyez également de suivre ou faire suivre par l’un de vos employés la formation dispensée sur 14 heures concernant l’hygiène alimentaire (traçabilité, stockage et conservation, préparation, chaîne du froid…). Celle-ci est obligatoire et vous devrez pouvoir en justifier en cas de contrôle de la répression des fraudes (DGCCRF).

 

Constituer votre société

Il vous faudra choisir parmi les très nombreux statuts juridiques existants et disponibles pour votre activité. Chaque régime possède ses propres avantages et limites, il est ainsi indispensable de se faire accompagner par un expert de la création d’entreprise pour effectuer le meilleur choix. Les enjeux sont en effet conséquents (responsabilité de l’associé, fiscalité, régime social du dirigeant…). Nous vous recommandons la lecture de nos articles consacrés à ce sujet.

Certains régimes semblent plus adaptés à l’activité de pizzeria, notamment la SARL, la SAS ou l’EURL. La SARL est très peu coûteuse à créer et est relativement simple à gérer. Son dirigeant est considéré comme un travailleur indépendant. La SAS offre des plafonds plus élevés et permet une gestion plus souple que la SARL, en revanche elle entraîne une procédure décisionnelle plus rigide. L’EURL est de son côté un régime simplifié qui permet notamment de s’affranchir de nombreuses obligations comptables.

Pensez à prendre le temps de rédiger vos statuts avec l’aide d’un spécialiste, en raison de leur importance fondamentale dans le fonctionnement futur de votre société. En effet, modifier ultérieurement les statuts nécessite le respect d’un formalisme relativement rigide et entraîne des coûts inutiles pour votre pizzeria. Mieux vaut donc anticiper et prévoir toutes les dispositions nécessaires dès le démarrage, tout en respectant les mentions obligatoires et les règles légales applicables.

Créer votre EURL en moins de 10 minutes

En cours (3 min):Ouvrir sa propre pizzeria : tout savoir en 3 minutes !

Je veux créer ma SASU

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok