News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Les étapes à suivre pour pouvoir monter son entreprise

Les étapes à suivre pour pouvoir monter son entreprise

Mini-sommaire :
Les étapes à suivre pour pouvoir monter son entreprise

La création d’entreprise est un projet qui demande beaucoup de préparation ainsi qu’une très longue réflexion. Il est nécessaire de se poser les bonnes questions et avoir en tête un plan solide, car cela nécessite beaucoup de temps et un investissement personnel, financier important. Pour démarrer son activité de façon sereine, il est préférable de respecter certaines règles.

L’idée de création d’entreprise

 

Un projet de création d’entreprise nécessite d’avoir une idée, c’est-à-dire un désir profond de créer quelque chose. Deux moyens s’offrent à vous : le premier et via votre travail actuel, étant votre secteur, cela est rassurant pour vous. Cependant il faut être attentif à l’évolution de votre métier mais aussi du secteur dans lequel vous exercez. Le deuxième est de s’intéresser aux nouvelles tendances, de là, vous allez pouvoir trouver l’activité qui n’a pas été encore été exploitée. Généralement, les nouvelles tendances émergent grâce aux nouveaux produits, aux nouveaux modes de consommation : cela peut être des tendances écologiques, tendances alimentaires, tendances prêt à porter… Cependant, tout le monde n’a pas l’idée qui marche, donc parfois il vaut mieux reprendre une idée déjà existante pour créer son entreprise.

Votre motivation

 

C’est votre motivation qui va définir l’énergie que vous allez mettre dans votre future entreprise. Sans elle, impossible d’y arriver. D’où l’importance de se poser les bonnes questions : qu’aimez-vous faire dans la vie ? Quelles sont vos compétences ? Quels sont les secteurs d’activités qui vous correspondent ? En plus de toutes les réponses que vous allez détailler, il faut mesurer l’impact personnel qu’il faut prendre en compte, chaque créateur d’entreprise est différent sur ce point : votre motivation, la cohérence du projet professionnel avec votre vie personnelle. Par ailleurs, afin de mesurer l’ampleur de votre motivation ainsi que votre implication dans ce projet, vous devez répondre à la question « pourquoi créer mon entreprise ? ». Cette question va également vous permettre d’écarter certains projets afin d’éviter de vous lancer dans un projet sans avoir mesurer les conséquences. De plus, connaître les points positifs est une bonne chose mais connaître les inconvénients est aussi très important : ne pas se verser de revenu, devoir partager entre vie privée et vie professionnelle, ne pas compter ses heures, être totalement dévouée à votre entreprise, cela prouve votre détermination.

Challenger votre idée

 

Faire une étude de marché est une des étapes primordiale car cela permet de répondre à certaines questions comme :

  • Quelles seront vos contraintes ?
  • Quel est le profil de vos futurs clients ?
  • Quel est l’environnement de votre secteur ?
  • Quels sont vos concurrents, leurs positionnements ?

Beaucoup d’autres questions doivent être posées. Mais les réponses à ces questions sont très importante car cela va fixer vos chiffres mais aussi votre stratégie de départ, qui par la suite seront intégrer dans votre business plan.

Le financement de votre projet professionnel

 

Vous devez absolument envisager les coûts de votre future activité professionnelle. Pour cela, vous allez réaliser un plan prévisionnel des financements de l’activité envisagée. C’est grâce à l’étude de marché que vous avez examiné en profondeur la viabilité de votre projet.

D’où l’importance de prévoir les dépenses ainsi que les gains de votre future entreprise. C’est à partir de ce moment là qu’il faut démarrer la recherche de financements, afin de démarrer sereinement votre activité. Quatre financements existent :

  • Le financement bancaire : financement généré par les banques : prêt à la création, l’affacturage…
  • Le financement interne : regroupant les apports constituant le capital social, les apports en compte courants d’associés.
  • Le financement externe : financement généré par le capital-risque, les fonds d’investissement ou encore le crowdfounding.
  • Le financement gouvernemental : cela regroupe les aides fournies par les organismes publics ainsi que les aides aux chômeurs pour la création d’entreprise : ARCE, ACCRE, NACRE, ARE.

Selon l’activité de l’entreprise, votre situation financière, celle de vos associés, la source de financement peut-être différente selon les cas.

Votre business plan

 

Un business plan doit être parfaitement adapté à votre projet professionnel, à votre future entreprise, à sa structure, à son contenu, ainsi qu’à vos attentes pour le bon développement de celle-ci. Il est important de rappeler qu’un business plan est la vitrine d’une entreprise pour les investisseurs. Il est primordial de leur faire envie d’investir. D’où le fait que le business plan doit être soigné, propre, argumenté et illustré. Votre business plan va montrer votre crédibilité, la viabilité et la rentabilité de votre projet professionnel. Par ailleurs, il vous ai vivement conseillé de faire appel à un professionnel afin de rédiger dans les meilleurs conditions votre business plan.

Votre choix de la forme sociale de l’entreprise

 

Il est parfois difficile de choisir parmi toutes les formes juridiques existantes. Mais il est primordial de le faire, car cela va avoir de lourdes conséquences sur votre régime social, sur votre fiscalité, sur votre rémunération, ou encore votre responsabilité. Par ailleurs, ce choix doit également se faire en fonction de l’activité principale de l’entreprise, mais aussi de vos besoins et de votre situation personnelle et financière. Le premier choix à faire est celui entre entreprise individuelle et entreprise sociétaire.

L’entreprise individuelle est une entreprise qui est la propriété exclusive d’une personne physique. L’entrepreneur exerce son activité sans avoir créé de personne juridique distincte. Vous et votre entreprise ne formez qu’une seul et même personne. Vous allez donc être le seul maître à bord, cependant vous allez être l’unique responsable des dettes de l’entreprise. Par ailleurs, vos patrimoines personnels et professionnels vont être confondus. Fort heureusement, vous avez la possibilité de mettre à l’abri votre patrimoine personnel des dettes contractées par l’entreprise en réalisant une déclaration d’insaisissabilité dans le cadre d’une EURL.

La forme société est également possible. Mais il faut savoir que la création d’une société donne naissance à une nouvelle personne morale. Très différente de l’entreprise individuelle concernant le régime fiscal, le régime social, la responsabilité des associés, toujours selon la forme de la société. Parmi les sociétés qui sont très utilisées : la SARL et la SAS car elles présentent beaucoup d’avantages.

La rédaction des statuts juridiques de l’entreprise

 

L’étape de la rédaction des statuts juridiques de l’entreprise est l’étape cruciale lors de la création de votre entreprise. Les statuts sont la base de votre entreprise, car l’ensemble des règles de fonctionnement y sont transcrit : par exemple la détermination des pouvoirs, l’objet social, les apports, le montant des apports, le montant du capital social, le siège social, la dénomination sociale… Les statuts sont comme un contrat de société, ils doivent obligatoirement être établis par écrit, car cela authentifie l’existence même de l’entreprise. Il est conseillé d’établir les statuts de façon concise et ensuite les compléter via une rédaction d’un pacte d’associé, car la modification de statuts est une formalité lourdes au niveau financier, il vaut mieux donc l’éviter. Par ailleurs, il est vivement conseillé de vous faire aider par un professionnel du droit concernant la rédaction de vos statuts ainsi que du pacte d’associé car il ne faut pas oublier de mentions, car cela a un impact sur votre société, vos besoins et vos désirs.

Démarche à effectuer concernant votre création d’entreprise

 

A partir de cette étape, vous pouvez commencer les démarches afin de créer officiellement votre entreprise. Attention, cette étape est cruciale et importante, car cela amènera votre entreprise a son existence juridique. Voici les quelques étapes importantes pour ce faire :

  • Choix de la forme juridique de l’entreprise

Vu précédemment.

  • Rédaction des statuts juridique de l’entreprise

Vu précédemment.

  • Constituer le capital social de l’entreprise

Sans apport, la société ne peut exister. L’apport est un contrat par lequel l’associé affecte un bien ou un droit à la société en contrepartie de la remise de titres sociaux. Le total de la valeur des apports donne le capital social de l’entreprise, considéré comme un élément important de l’entreprise. Ainsi, sans apport, cela équivaut à la nullité de la société d’un point de vue juridique. Si le capital est réalisé via un apport en muméraire , il faut déposer les fonds sur un compte en banque, le banquier doit alors vous délivrer une attestation de dépôt, document indispensable pour la finalisation de la création. Ces fonds sont débloqués sur présentation du Kbis au banquier. L’entreprise pourra dans ce cas utiliser ces fonds afin de financer l’activité. Si le capital est réalisé via un apport en nature pour plus de 50 % ou qu’un de ces apports à une valeur supérieure à 30.000€, le recours à un Commissaire aux Apports est obligatoire.

  • Établir la liste des actes établis au nom et pour le compte de la société en cours de formation

Ces actes ou sommes d’argent mobilisés avant la création de l’entreprise peuvent être repris par l’entreprise, seulement lorsque celle-ci est enregistrée. Un état récapitulatif de ces actes et / ou sommes d’argents seront alors annexés aux statuts juridiques de l’entreprise.

Ce formulaire est composé de trois feuillets. Celui-ci sert à informer les administrations de l’existence de votre entreprise : identification de l’entreprise, établissement et activité de l’entreprise, gérance, renseignements complémentaires. Document complexe, mais il est obligatoire de le compléter afin que votre immatriculation auprès du Centre de Formalités des Entreprises soit validée. Le formulaire M0 concerne les sociétés de type : SA, SAS, SARL ainsi que leurs déclinaisons unipersonnelles. Le formulaire P0 concerne les commerçants, artisans ou microentreprise.

  • Publication d’une annonce légale dans un Journal d’Annonces Légales

La publication d’une annonce légale dans un journal d’annonces légales est obligatoire pour créer une entreprise. Les tarifs de publication sont fixés par arrêté préfectoral mais selon les départements, les prix varient.

  • Dépôt du dossier au Centre de Formalités des Entreprises

C’est la dernière étape afin d’immatriculer une entreprise. Le dépôt du dossier au CFE est sans rendez-vous mais cela est tout de même une étape stressante car le dossier ne doit comporter aucune erreur. Ces centres sont organisés auprès des Chambres de Commerce et d’Industrie ou des Greffes de Tribunal de Commerce pour les Sociétés Civiles Immobilières (SCI). Le dépôt du dossier au CFE permet aux entrepreneurs de souscrire en un même lieu dans un même dossier les déclarations auxquels ils ont obligations de tenues dans le domaine juridique, administratif, social, fiscal et statistique. Le dossier doit contenir : le formulaire M0, deux exemplaires originaux des statuts juridiques de l’entreprise, la copie de la publication de l’annonce légale, l’attestation sur l’honneur de non condamnation du gérant et une copie de sa carte d’identité, un certificat de domiciliation de l’entreprise et l’acte de nomination du gérant.

En cours (3 min):Les étapes à suivre pour pouvoir monter son entreprise

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok