News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Comment ouvrir un camion pizza ? Les règles à connaître

Comment ouvrir un camion pizza ? Les règles à connaître

Mini-sommaire :
Comment ouvrir un camion pizza ? Les règles à connaître

Alors que le marché de la pizza ne s’est jamais aussi bien porté, propulsant la France au 2e rang mondial des plus gros consommateurs derrière l’Italie bien entendu. Les pizzaiolos en tous genres se multiplient sur tout le territoire et à travers différents concepts : de la pizza express du midi, au camion à pizza en centre-ville, en passant par la pizza haut de gamme composée de produits frais bio…

Ouvrir son propre camion à pizza est dans ce contexte une opportunité intéressante de lancer une activité indépendante à moindre coût, devenir son propre patron, et accéder potentiellement à un marché important offrant un bon chiffre d’affaires. Mais si une telle aventure fait envie, elle ne doit pas être entreprise de manière hasardeuse ou sans préparation. En effet, un important travail de réflexion et de préparation doit être fait pour la préparation financière et juridique du projet, ainsi que pour l’accomplissement des démarches nécessaires.

La préparation et le montage du projet

 

Ouvrir un camion pizza nécessite une certaine réflexion autour de l’acquisition du camion, de son équipement, et en préparation du business plan.

En effet, l’élément constituant le plus gros investissement en vue du lancement de l’activité est l’acquisition du camion. Un camion à pizza neuf et équipé avec une cuisine aux normes coûte entre 35 000€ et 85 000€, tandis qu’un camion d’occasion peut se négocier autour de 10 000€. Il est indispensable de s’assurer dans tous les cas que celui-ci répond aux normes administratives en vigueur.

Une solution moins onéreuse pour le démarrage de l’activité est celle de la location ou du leasing d’un camion à pizza food-truck. Celle-ci peut être effectuée pour un coût oscillant autour de 4 500€ par mois.

Autre préparation majeure et incontournable, la réalisation d’un business plan rigoureux et soigné, basé sur des données chiffrées analysées et exploitées pour présenter et estimer l’évolution de l’activité. Ce document doit notamment prévoir le chiffre d’affaires anticipé à travers une projection du panier moyen de vos futurs clients et de votre volume de vente anticipé. Après déduction des coûts d’exploitation tels que les frais d’essence, d’achats alimentaires mais également des emballages, ainsi que des droits de voirie pour vos emplacements de vente sur un espace public. Bien entendu, des frais d’assurance et d’électricité viennent s’ajouter à ce chiffre tout comme le versement des salaires de votre personnel si vous choisissez d’engager des salariés dès le démarrage de l’activité.

Le business plan vise à projeter selon un calendrier prévisionnel précis les performances économiques attendues, la rentabilité et l’évolution de votre activité. Il permet donc de démontrer le caractère sérieux et réfléchi de votre projet, notamment vis-à-vis des investisseurs ou partenaires que vous souhaitez démarcher en vue du lancement de votre activité, ou éventuellement vis-à-vis de la banque finançant votre démarrage.

Il est obligatoire d’obtenir une carte de commerçant ambulant auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE) pour pouvoir exercer l’activité de camion pizza ambulant en dehors de la commune sur laquelle est située le siège social de votre activité. Un dossier est à remplir pour ce faire, constitué des documents d’identité, d’un formulaire ainsi que des documents relatifs à la forme juridique de l’activité exercée, puisque comme nous le verrons plus bas dans cet article, la création d’une entreprise au sens juridique est indispensable à l’exercice de cette activité. En attendant l’obtention de cette carte, il est possible d’obtenir immédiatement une attestation provisoire d’un mois délivrée pour exercer l’activité temporairement en attendant l’accord définitif.

Notez enfin qu’une autorisation des services municipaux est indispensable pour l’utilisation et le stationnement sur le domaine public. Cette autorisation doit donc être sollicitée en mairie et peut nécessiter le déboursement de droits de voirie. Bien entendu, en cas de stationnement sur un emplacement privé (sur le parking d’un cinéma par exemple), une telle autorisation n’est pas nécessaire ; en revanche il faut alors obtenir l’accord du propriétaire du site et négocier avec lui le montant de la redevance à lui verser.

La constitution juridique de votre société pour exercer l’activité

 

Une fois le projet défini et préparé comme vu précédemment, il ne reste plus qu’à choisir un statut juridique. De multiples régimes s’offrent à vous, de la micro entreprise à la Société anonyme… chaque statut présente des avantages et inconvénients. Généralement, l’activité de camion pizza se fait à travers le régime de la micro entreprise qui permet un démarrage assez simple de l’activité, sans trop de formalités et surtout avec un régime fiscal avantageux (pas de collecte de TVA, régime micro-fiscal…). En revanche il plafonne le chiffre d’affaires réalisable annuellement (170 000€). Il permet donc un démarrage en souplesse de l’activité mais ne conviendra pas au moment du développement de celle-ci. D’autres régimes sont également envisageables comme l’EURL, la SASU ou l’EIRL.

Il est fortement conseillé de s’appuyer sur un expert juridique pour choisir le régime le plus adapté et surtout rédiger les statuts de la société.

La création de l’entreprise nécessite à son tour l’accomplissement de formalités plus ou moins rigides selon la forme juridique choisie. Il s’agit notamment de prévoir la rédaction de statuts complets incluant la définition de l’objet social (l’activité exercée précisément), le siège social, la forme juridique, le capital social ainsi que les associés éventuels, mais également toutes les règles régissant la vie de la société (règles de majorité, procédure d’agrément en cas de cession des parts sociales…). La création de l’entreprise passe également par la publication d’une annonce dans un journal d’annonces légales (une annonce qui doit respecter un certain nombre de mentions obligatoires), et la constitution d’un dossier complet auprès du CFE, avant immatriculation de la société au RCS et constitution de la personnalité morale de celle-ci.

Notons également que des frais sont liés à la création de l’entité juridique : frais de parution de l’annonce de création, émoluments du greffe du tribunal de commerce

Si ce formalisme peut s’avérer fastidieux, il ne doit pas vous empêcher de démarrer l’exploitation et d’ouvrir un camion pizza, d’autant plus que vous aurez l’opportunité d’une activité indépendante nécessitant peu d’investissements au démarrage et pouvant s’avérer rentable rapidement. A condition d’avoir correctement réalisé le démarrage de son activité, quitte à se faire accompagner par un professionnel du secteur.

 

En cours (3 min):Comment ouvrir un camion pizza ? Les règles à connaître

back to top