News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Comment créer une entreprise : astuces et conseils par Agence Juridique

Vous avez un projet entrepreneurial ? La création d'une entreprise en ligne requiert de passer par des étapes indispensables. Il convient de bien se renseigner avant de se lancer.

Créer une entreprise pour 99 € ht

Mini-sommaire :
Comment créer une entreprise : astuces et conseils par Agence Juridique

Vous imaginez devenir entrepreneur parce que vous avez un projet d’entreprise innovant ? La création d’une entreprise est simple et peu coûteuse lorsqu’on est bien informé. Il vous suffit d’user de votre esprit créatif et de vous lancer ! Créer une entreprise est une pratique devenue courante. En effet, la création d’une société ne nécessite pas de se lancer dans des procédures longues et compliquées : il est très facile de créer une entreprise en ligne.

L’entrepreneur jouit d’une liberté totale concernant le mode de fonctionnement et d’organisation de son entreprise. En effet, lorsqu’il va lancer son entreprise, il va devoir se poser les bonnes questions. Toutefois, cette liberté est encadrée par des statuts qui sont rédigés selon la forme juridique décidée par l’entrepreneur. Ainsi, voici un guide pour vous donner des astuces et conseils afin de savoir comment créer son entreprise en ligne.

Créer une entreprise : réalisation d’un projet entrepreneurial

Établir un projet entrepreneurial pour créer une entreprise

Il est indispensable de faire preuve de créativité pour réaliser un projet entrepreneurial viable. Est-ce une entreprise qui présente des activités commerciales ou artisanales ? Développez votre idée de création !

Vous devez vous interroger sur votre offre, la concurrence et les clients que vous ciblez. Pour monter votre projet entrepreneurial, vous allez devoir réaliser une étude de marché et établir un business plan. Dans un premier temps, l’analyse de marché vous permettra d’identifier au mieux le marché dans lequel vous souhaitez vous insérez. Dans un second temps, il est indispensable de monter un business plan qui fixera la rentabilité du projet. C’est cet ensemble de données chiffrées qui vous indiquera si vous pouvez lancer votre projet entrepreneurial.

Procéder au Financement du capital social pour créer une entreprise

Qu’il s’agisse d’une entreprise individuelle, d’une SARL, d’une SAS ou autre, il vous faudra un capital social crédible auprès des parties prenantes de votre entreprise.

En tant que véritable chef d’entreprise, si vous ne disposez pas de ressources suffisantes au sein de votre patrimoine, vous devrez trouver un moyen de financement pour votre capital social. Ainsi, les banques pourraient vous demander de vous porter caution selon le type d’entreprise choisi. En effet, il demeure indispensable de fournir un apport en nature, en numéraire ou en industrie.

L’État met en place de nombreuses aides pour faciliter la création d’entreprise. Ainsi, l’ACRE (ex ACCRE) est une aide sociale commune à tous les créateurs d’entreprise. Elle consiste à les exonérer partiellement de toutes charges sociales.

En revanche, il existe des aides destinées à des cas isolés tels que les chômeurs :

- L’ARE va permettre à l’entrepreneur de continuer à bénéficier des allocations chômage si ses revenus sont toujours faibles après la création de son entreprise;

- l’ARCE propose aux chômeurs de bénéficier de 45% des allocations chômage lorsqu’ils décident de créer leur entreprise. Toutefois, il est impératif de percevoir l’ACRE si l’on veut profiter de l’ARCE.

Néanmoins, il existe des aides pour les non- salariés et également des aides visant à protéger le salarié et à le pousser vers la voie de l’entrepreneuriat. Ainsi le congé pour la création d’entreprise octroie à l’employé le droit de suspendre son contrat de travail durant une année. Cette année peut être renouvelée.

Par ailleurs, l’aide NACRE fera bénéficier à l’entrepreneur un prêt à taux zéro selon des conditions d’éligibilité.

Enfin, il existe la garantie EGALITÉ FEMME destinées aux femmes afin qu’elles puissent obtenir des crédits aisément.

Choisir la structure juridique adéquate pour créer une entreprise

Pour créer une entreprise vous devez choisir sa forme juridique. Celle-ci va traduire un mode de gestion et de fonctionnement auquel vous aspirez. De plus, la structure juridique pour laquelle vous optez doit correspondre à la finalité de votre entreprise. C’est pourquoi vous allez devoir tenir compte des avantages et inconvénients que présentent les formes juridiques. En effet, la forme de votre entreprise va définir le régime fiscal et social auquel vous êtes affilié. Ainsi, le régime social de l’entrepreneur peut varier : il peut être soumis à la Sécurité sociale des salariés ou au régime social des indépendants. Ainsi, il convient de bien choisir la forme juridique. Enfin, il est important de noter que selon la forme juridique choisie, vous aurez le choix d’opter pour l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés.

Créer une entreprise : réalisation des Formalités administratives

Choisir la dénomination sociale pour créer un entreprise

Il est judicieux de choisir une dénomination sociale disponible. Pour ce faire, une vérification auprès de l’INPI est indispensable. À l’occasion de la rédaction des statuts, il vous faudra mentionner la dénomination sociale, l’objet social et le siège social de la société.

Procéder à la désignation du gérant pour créer une entreprise

Les statuts juridiques peuvent mentionner le gérant. Cependant, il est préférable d’inscrire sa nomination dans un acte en annexe pour éviter les coûts de modification en cas de changement de gérant.

Formalités administratives avant l’immatriculation de votre entreprise

Pour créer une entreprise, il suffit d’ouvrir un compte bancaire professionnel et de disposer des habilitations qui s’y attachent. De plus, vous devrez désigner un commissaire aux apports si :

-  Votre capital est constitué uniquement de biens en nature;

-  vos apports en nature sont supérieurs à 30 000 €;

-  la totalité des biens en nature dépasse la moitié du capital social.

De plus, pour créer une entreprise, il est important de publier un avis de constitution au JAL pour un montant variant entre 150 € et 180 €.

Formalités administratives pendant l’immatriculation pour créer une entreprise

Immatriculer votre entreprise consiste à déposer un dossier de création d’entreprise au Centre de formalités des entreprises (CFE) le plus près de l’adresse à laquelle vous avez décidé de domicilier votre entreprise. Ce dépôt comportera les pièces suivantes :

  • Un exemplaire original des statuts de l’entreprise;

  • un exemplaire de l’acte de nomination du gérant, si celui-ci n’est pas désigné dans les statuts;

  • un exemplaire du rapport du commissaire aux apports;

  • un imprimé M0 dûment rempli;

  • un justificatif de l’occupation à l’adresse du siège social (bail, contrat de domiciliation, facture, EDF…) ou une attestation de domiciliation;

  • une attestation de parution dans un journal d’annonces légales;

  • une copie de l’autorisation, de l’agrément, du diplôme ou du justificatif d’expérience dans le cadre d’une activité réglementée;

  • une copie de la pièce d’identité du gérant;

  • une attestation sur l’honneur de non condamnation du gérant.

Enfin, le montant de l’enregistrement de l’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés s’estime à 66,20 € et selon le département, il est de 210 € au Répertoire des Métiers.

Démarches administratives à la suite de l’immatriculation

À la suite de l’immatriculation, vous pourrez obtenir un extrait de votre k-bis. La société obtiendra un n° de Siren composé de 9 chiffres et un code APE qui déterminent la branche d’activité économique. 

 

 

Comment créer une entreprise : astuces et conseils par Agence Juridique

En cours (3 min):Comment créer une entreprise : astuces et conseils par Agence Juridique

Je veux créer mon EURL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok