News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Ouvrir un kebab: tout savoir en 3 minutes

Ouvrir un kebab: tout savoir en 3 minutes

Mini-sommaire :
Ouvrir un kebab: tout savoir en 3 minutes

Vous souhaitez créer votre entreprise et plus précisément  ouvrir un kebab ? Si ce projet vous tient à cœur alors n’hésitez pas à vous lancer dans cette aventure.

Lorsque vous ouvrez un kebab, vous vous lancez dans une entreprise de restauration rapide. C’est un secteur relativement concurrentiel depuis quelques années mais ne vous découragez pas. Si vous êtes motivés à réaliser ce projet vous avez la possibilité de créer votre entreprise en ligne.

Pour vous aider dans vos démarches, découvrez dans cet article les différentes étapes à suivre.

 

Ouvrir un kebab : définir le concept et les compétences à avoir

 

Les compétences à avoir

Si vous ouvrez un kebab et que vous ne possédez pas de diplômes, rassurez-vous, ce n’est pas grave. En effet cela ne constituera pas un obstacle pour la création de votre restaurant. Vous pouvez l’ouvrir sans en avoir mais certaines conditions sont exigées :

 

  • Vous devez posséder des bases en comptabilité afin de bien tenir les comptes de votre restaurant rapide,
  • obtenir des autorisations lors de l’ouverture de votre kebab comme la licence de restauration,
  • vous devez suivre la formation sur l’hygiène alimentaire,
  • vous informez sur les réglementations d’ouverture d’un restaurant : hygiènes, règles de sécurités et accessibilités aux publics, la gestion de votre local ainsi que les ouvertures (jours et nuits) de votre restaurant.

Attention, si vous créez, reprenez ou transformez un restaurant, une déclaration devra être effectué à la direction départementale qui est en charge de la protection des populations (DDPP) avant tout ouverture de restaurant. 

Définir le concept

Comme pour toute ouverture de restaurants, il faut que votre motivation ainsi que les horaires (tardifs, jour férié et week-end) correspondent à vos envies et à votre mode de vie. Le concept de votre kebab sera l’élément-clef de réussite afin de fidéliser votre clientèle et de pérenniser votre entreprise.

Voici des éléments importants qui pourront définir le concept :

  • Le nom de votre restaurant
  • Les menus et plats que vous proposerez
  • La clientèle que votre restaurant vise
  • Les atouts qui vous différencient de vos concurrents

Le concept sera très précieux afin d’établir une stratégie commerciale.

 

Si vous n’osez pas lancer votre projet, car le risque est trop grand, vous avez plusieurs solutions plus sécurisantes afin de vous lancer dans la restauration rapide :

  • Le rachat d’un restaurant qui possède déjà une clientèle fidèle,
  • ou alors ouvrir une franchise en ouvrant un kebab.

 

Ouvrir un Kebab : la forme juridique adaptée ainsi que les coûts généraux

 

La forme juridique pour ouvrir un kebab

Choisir la forme juridique de votre restaurant est important pour établir une future stratégie. Il vous faudra donc comparer les formes juridiques pour déterminer celle qui conviendra pour ouvrir un restaurant. Chaque forme possède des avantages ainsi que des inconvénients.

Le statut auto-entrepreneur n’est pas forcément adapté pour ouvrir un kebab. En effet, vous avez la possibilité d’être soumis à la TVA. Comme vous être un micro-entrepreneur vous n’avez pas la possibilité d’embaucher une personne en plus. Votre chiffre d’affaires sera limité à 170 000€ HT par an. De plus si vous dépassés un CA à 82 300€ vous serrez soumis à la TVA. À noter que le CA d’un kebab moyen est de 130 000€.

Si vous voulez ouvrir un kebab seul, vous avez la possibilité d’opter pour une SASU ou une EURL. Ces deux formes juridiques sont composées d’un seul associé.

À l’inverse si vous souhaitez ouvrir votre kebab avec d’autres associés ou actionnaires, il est préférable d’opter pour une SAS ou une SARL. En règle générale, les kebabs sont créés à partir de ces deux formes juridiques.

Attention, l’objet social que vous mentionnez dans la rédaction de vos statuts doit être le plus précis possible. Votre kebab pourra exercer uniquement les activités mentionnées sur les statuts.

De plus vous devez demander une autorisation à la mairie afin d'ouvrir un kebab.

Les coûts de lancement de l’ouverture d’un kebab

Comme toute création d’entreprise, ouvrir un restaurant plus précisément un kebab représente un coût. En analysant les futures dépenses vous pourrez faire un choix selon vos capacités financières.

  • Selon votre budget vous avez plusieurs solutions pour établir votre kebab : louer un local commercial grâce à un bail commercial (3 ans de location minimum), acheter un local
  • Acheter ou louer du matériel professionnel pour cuisiner vos produits afin de les vendre. Si vous n’avez pas le budget pour acheter, vous avez la possibilité de les louer.
  • Prévoir les coûts relatif à la comptabilité ou à la création de votre kebab (frais de greffe, publication au JAL, obtenir un K-bis…)

 

Ouvrir un kebab : les étapes de création

Comme toute les entreprises, l’ouverture d’un kebab ne déroge pas à la règle. Pour que votre projet se réalise, vous devez respecter quelques étapes afin de le créer.

 

La rédaction des statuts juridiques 

Lors de la redaction de vos statuts, plusieurs éléments doivent apparaitres. Tout d'abord le nom de l'entreprise ainsi que son siège social. Ensuite la forme juridique de l'entreprise qui entrainera certaines conséquences selon la forme que vous choisirez: souplesse de gestion de l'entreprise, régime fiscal et social... Les apports en numéraire que chaque associés ou actionnaires réalisera. Enfin l'objet social de l'entreprise.

 

La publication au Journal d’Annonces Légales

L'entreprise doit publier une annonce légale dans le Journal d'Annonces légales. C'est une étape obligatoire qui permet à l'entreprise de mentionner ses informations juridiques. Selon le nombre de caractère le prix varie entre 130 et 190€.

 

Déposer le capital social de l’entreprise 

Pour constituer une entreprise vous devez impérativement déposer le capital social de celle-ci sur un compte professionnel. Le capital minimum selon la forme juridique est de 1 euros et vous devez en libérer une partie.

 

Le dépôt du dossier pour immatriculer votre entreprise 

Lors de la constitution du dossier, vous devez rattachés quelques pièces justificatives afin de vous immatriculuer au Registre du Commerce et des Sociétés. Il faut remplir le formulaire M0, montrer une attestation de non condamnation ainsi que l'annonce légale sur le JAL. Après vérification de ces pièces par le greffe (66,20€) qui est compétent, vous obtenez votre K-Bis.

 

Comme on peut le remarquer, ouvrir un kebab n’est pas si simple. Cela représente des coûts onéreux (environ 20 000 euros). Avant de vous lancer, il faudra donc monter un business plan. Cela vous permettra de bien étudier le marché, établir votre seuil de rentabilité ainsi que d’évaluer les coûts fixes de l’ouverture d’un kebab.  

Vous avez donc toutes les cartes en main pour vous lancer dans ce projet.

En cours (3 min):Ouvrir un kebab: tout savoir en 3 minutes

Je veux créer ma SARL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok