News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Ouvrir un garage: les étapes à suivre

Ouvrir un garage: les étapes à suivre

Mini-sommaire :
Ouvrir un garage: les étapes à suivre

Ouvrir un garage : les étapes à suivre

Votre rêve a toujours été d'ouvrir un garage automobile mais vous n'avez jamais su comment vous y prendre ? Faites confiance a l'Agence Juridique pour vous lancer dans votre projet !

  • Statuts + création d’entreprise au Greffe
  • Suivi par chat & téléphone en illimité
  • Démarche 100% en Ligne (rien à imprimer)
  • Obtention du Kbis dans les plus brefs délais

Ouvrir un garage: les étapes à suivre

Depuis quelques années, le marché de l’automobile est en progression, il est donc favorable aux créateurs d’entreprises. De plus, les particuliers réparant leurs voitures d’eux-mêmes se font rares.

Vous êtes mécanicien dans l’automobile et vous voulez vous lancer dans la création d’entreprise ?

Avant de créer votre garage en ligne, vous devrez choisir la structure adéquate. Vous pouvez ouvrir un garage, ou une concession automobile, mais plusieurs étapes devront être respectées.

Nous allons voir ensemble toutes les étapes essentielles pour ouvrir un garage.

Qui peut ouvrir un garage automobile en France ? 

Toute personne peut en principe ouvrir un garage automobile. Si, dans la plupart des cas, il s'agit de personnes détenant un diplôme dans le domaine de l'automobile, nous allons voir qu'il existe d'autres options pour les personnes désirant se lancer dans l'ouverture d'un garage.

Quels diplômes pour ouvrir un garage ?

Plusieurs types de diplômes sont particulièrement adaptés à la création et la gestion d'un garage automobile. Il s'agit généralement des formations de mécanicien automobile : CAP mécanique, Bac Pro ou BTS. 

Comment ouvrir un garage sans diplôme ?

Cependant, une personne ne possédant pas de qualifications ou de titres professionnels dans le domaine de l'automobile peut parfaitement se lancer et ouvrir son garage, si cette personne détient une ou plusieurs expériences de mécanicien automobile d'un minimum de 3 ans. Cette option peut vous permettre d’ouvrir un garage grâce à vos connaissances que vous avez acquises durant la pratique.

Les prérequis à la création d'un garage de vente et réparation automobile

Il est important de respecter plusieurs étapes avant de vous lancer dans la création de votre garage. Comme tout projet de création d’entreprise, il est primordial de faire une étude de marché pour trouver un local adéquatmonter un business plan, etc.

La réalisation d'une étude de marché

Comme tout projet entrepreneurial, il est important de bien réaliser en amont une étude de marché. C’est une étape essentielle qui permettra de porter le projet et de s’assurer de la fiabilité sur un plan financier et commercial. Cette étude de marché permet également de minimiser les risques d’échec, ou plutôt d’anticiper les futures actions.

On peut séparer l’étude de marché en 4 étapes primordiales :

  • Une analyse de la demande sur le marché : cette analyse concerne les clients qui sont intéressés par l’offre que vous proposerez au niveau local (ville, département et région),
  • Une étude d’une offre existante : vous allez faire une analyse de la concurrence,
  • Analyse des potentiels fournisseurs pour avoir les pièces détachées,
  • Analyser la réglementation concernant votre secteur d’activité.

La rédaction du business plan

La rédaction d'un business plan est une étape cruciale qui permet de montrer la cohérence du projet. Cela permet également de vérifier si votre activité est rentable

Ce document peut vous permettre de convaincre de futurs partenaires financiers afin de développer votre projet. Le business plan est en effet une présentation détaillée du projet, qui reprend de nombreux éléments (concept et implantation du projet, bilan prévisionnel de l'activité, choix de la structure juridique, etc.) afin de démontrer la viabilité du projet d'ouverture d'un garage.

S'informer sur la réglementation en vigueur

Il existe des règlementations particulières concernant l’ouverture d’un garage : 

  • Obligation de résultat : le garage doit remettre le véhicule à son propriétaire en ayant effectué les réparations nécessaires. Si le problème persiste, le client peut exiger un remboursement ou une réparation à titre gratuit. 
  • Il est obligatoire pour un garagiste d’afficher à l’entrée de son local les prix en TTC ainsi que les taux horaires TTC
  • Certaines règles spécifiques concernant le dépannage ainsi que le remorquage des véhicules.
  • Une gestion des déchets très strict.

Trouver un local adapté

Afin que le garagiste puisse exercer son activité, celui-ci doit posséder un local qui doit avoir certaines conditions.

Ce local doit accueillir les équipements et les installations nécessaires au bon fonctionnement d’un garage. Plusieurs options s’offrent donc à vous pour le choix d’un local :

  • L’achat d’un local,
  • La location d'un local avec option d’achat.

Ce choix dépendra des moyens financiers que vous possédez.

Réunir le matériel nécessaire à l'exercice de votre activité

Après avoir trouvé votre local, il est nécessaire de trouver le matériel adéquat pour réaliser les tâches quotidiennes. Toutes les pièces de rechange que vous avez doivent provenir d’un fournisseur fiable. De plus, vous allez définir les différentes prestations que votre garage réalisera (la révision, contrôle technique, la réparation, etc.).

Il est important de fixer un prix sur ses différentes prestations et services que vous réaliserez pour vos clients.

Comment ouvrir son garage auto : la procédure à suivre

Étape 1 : Obtenir les autorisations préalables - quelles sont-elles ?

Tout dépend ici de l'activité exercée par le garage : en fonction du type d'activité, diverses déclarations/demandes devront être effectuées afin d'obtenir des autorisations. Il s'agit par exemple des activités suivantes : 

  • Déclaration et demande d'autorisation concernant la réparation et entretien de véhicules et engins à moteur,
  • Déclaration et demande d'autorisation concernant la fourniture et pose de vernis ou de peinture,
  • Déclaration et demande d'autorisation concernant le travail mécanique des métaux et alliages,
  • Obtention d'une attestation de capacité pour l'utilisation de fluides réfrigérants,
  • Obtention d'un agrément des pouvoirs publics pour le remorquage et le dépannage de voitures sur les routes.

Étape 2 : Choisir le statut juridique de l'entreprise

Avant d'accomplir les diverses démarches administratives de création de l'entreprise, il convient de choisir le statut juridique qui lui est adapté. Il est alors utile de comparer les différents statuts existants en France. 

S'il est possible d'exercer l'activité de garagiste en tant qu'auto-entrepreneur, la très grande majorité des garages automobiles sont constitués sous la forme de sociétés commerciales, comme des sociétés à responsabilité limitée (SARL) ou des sociétés par actions simplifiées (SAS). La responsabilité de l'entrepreneur sera alors limitée aux divers apports réalisés ; son patrimoine personnel ne peut être engagé.

Dans le cas où l'entrepreneur désire exercer seul, il peut également sélectionner la forme unipersonnelle de ces sociétés : il s'agit respectivement de l'EURL et de la SASU.

Étape 3 : Constituer le capital social

Une fois le statut juridique de la société sélectionné, il convient de constituer son capital social. Il s'agit là du patrimoine de la société, dont le montant minimum varie selon le type de société. Par exemple, il n'existe pas de montant minimum afin de créer une SARL ou une SAS, mais le montant minimum nécessaire à la constitution d'une SA (société anonyme) s'élève à 37000€. 

Étape 4 : Rédiger les statuts de la société

Dès lors que vous rédigez les statuts juridiques de votre garage, divers éléments devront être pris en compte. Premièrement, seront pris en compte le nom du garage et l’adresse du lieu d’activité (le siège social). Deuxièmement la forme juridique de votre garage qui peut actionner quelques conséquences selon la forme que le garagiste choisira. Enfin l'objet social du garage.

Étape 5 : Formalités de publicité

Il est impératif d'informer les tiers de la constitution d'une nouvelle société. À ce titre, le garage devra publier une annonce légale dans un JAL (Journal d’Annonces Légales). En fonction du nombre de caractères, le prix peut fluctuer 130 et 190€.

Étape 6 : Dépôt du dossier d'immatriculation

Finalement, il est nécessaire de constituer un dossier d'immatriculation à déposer auprès du CFE compétent afin d'obtenir une immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés. Certaines pièces sont alors obligatoires, comme par exemple un formulaire (M0) dûment rempli et signé, ou l'avis de parution de l'avis de constitution dans un journal d'annonces légales.

Après la vérification des pièces justificatives (66,20€) auprès du greffe compétent (le CFE ou le Tribunal de Commerce), vous pourrez obtenir votre Kbis.

Quel budget prévoir pour ouvrir un garage automobile ? 

Si le marché de la réparation et de la vente automobile offre de réelles opportunités aux entrepreneurs désireux de se lancer dans une activité pérenne et rentable, il est indispensable d'estimer, préalablement à la création de l'entreprise, le montant de l'investissement nécessaire au lancement de l'activité. 

En effet, le budget prévisionnel est une des composantes du business plan qui permettra de convaincre d'éventuels investisseurs ou banques de soutenir le projet d'ouverture de garage. 

La création d'un garage automobile se révèle souvent relativement onéreuse. En effet, de nombreuses charges pèsent sur l'entrepreneur : achat du matériel et des équipements nécessaires aux activités de réparation, constitution d'un inventaire, achat ou location d'un local, aménagement du local avec d'éventuels travaux, recrutement et formation de la main d'oeuvre, etc.

Si ce budget peut varier d'un projet à l'autre en fonction de leurs diverses caractéristiques, on estime généralement le budget nécessaire à l'ouverture d'un garage automobile à 100 000€-400 000€

Il s'agit donc d'un investissement relativement lourd qu'il peut être intéressant de partager avec d'éventuels investisseurs et associés. Afin de réduire cette facture au maximum, il convient de définir clairement les besoins du projet et decomparer les devis de fournisseurs afin d'obtenir le prix le moins cher du marché.

Les alternatives à l'ouverture d'un garage automobile

L'ouverture d'une concession automobile

Le principe de la concession est relativement simple : le concessionnaire distribue les produits d'une enseigne, qui lui concède divers droits et avantages : 

  • Le droit d'utiliser la marque, l'enseigne et le nom commercial du réseau,
  • Un approvisionnement exclusif auprès du réseau,
  • L'octroi d'une exclusivité territoriale : le concédant désigne le concessionnaire comme étant son revendeur exclusif sur une zone géographique déterminée.

La concession est très utilisée dans le domaine de l'automobile : pour cause, elle présente de nombreux avantages pour les entrepreneurs désireux de se lancer avec un filet de sécurité. Le concessionnaire est en effet certain d'obtenir une exclusivité territoriale pour vendre les produits du concédant, et bénéficie de la notoriété de marques automobiles bien connues du grand-public. 

Ouvrir un garage en franchise

À l'inverse de l'ouverture d'une concession, l'ouverture d'une franchise s'assortit d'un transfert de savoir-faire du franchiseur vers le franchisé. Les franchises sont très communes dans le domaine automobile : on y trouve des enseignes telles Norauto, Point Vert ou Speedy.

Se lancer dans le milieu de l'automobile en devenant franchisé peut se révéler être un excellent choix. Le franchisé bénéficie en effet de la notoriété d'une enseigne connue du grand public, mais également du savoir-faire, de l'expertise et des capacités logistiques du groupe. 

Attention cependant : afin d'ouvrir une franchise, le franchisé devra s'acquitter de droits d'entrée qui peuvent être importants.

 

Si vous souhaitez ouvrir un garage, rendez-vous sur le formulaire en ligne d'Agence Juridique.

Pour plus d’informations concernant l'ouverture d'un garage, Agence Juridique se tient à votre disposition, alors n'hésitez pas à nous contacter !

AGENCE JURIDIQUE
Tel : 01 76 54 81 37

Notre équipe est joignable de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h

En cours (3 min):Ouvrir un garage: les étapes à suivre

Je veux créer ma SARL

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok