News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Créer une société de conseil : guide pratique

Si vous pensez posséder suffisamment d'expertise pour conseiller les entrerpises sur un domaine en particulier n'hésitez plus et créer votre société de conseil. Rien de plus simple avec toutes vos démarches 100% digitalisée. 

Créer une société pour 99 € ht 

Mini-sommaire :
Créer une société de conseil : guide pratique

Vous souhaitez créer votre société de conseil ? Vous ne savez pas quel statut juridique choisir et comment vous y prendre ? Vous trouverez dans cet article toutes les réponses à vos questions sur la création d’entreprise de conseil. Depuis 2015, on remarque une évolution importante des sociétés de conseil. En effet, il est aujourd’hui simple et rapide de créer son entreprise en ligne. Donc n’hésitez plus et devenez votre propre chef d’entreprise !

Société de conseil – définition 

Les sociétés de conseil ont pour but de fournir une prestation « intellectuelle » pour les entreprises souhaitant développer leurs activités. Le marché du conseil regroupe des activités différentes comme : le conseil en stratégie, le conseil en système d’information ou encore le conseil en marketing/ressources humaines/finance. Si vous pensez avoir l’âme d’un dirigeant et que vous pouvez proposer votre expertise aux entreprises dans le besoin, n’hésitez plus et ouvrez votre société de conseil ! 

Quel statut juridique pour créer votre société de conseil ? 

Pour créer une entreprise de conseil, vous pouvez choisir entre différents statuts juridiques : 

  • L’entreprise individuelle en nom propre : c’est le statut juridique le plus souvent choisi par un auto entrepreneur lorsqu’il souhaite créer son entreprise de conseil. Ce statut est plutôt simple de fonctionnement mais aussi de création. Mais attention, si votre activité augmente, votre taux d’imposition peut aussi augmenter rapidement ce qui peut, par la suite, faire baisser votre résultat. De plus, en tant qu’entrepreneur individuelle, vous avez le statut de Travailleur non Salarié, cela signifie que votre couverture sociale est réduite 
  • La SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) : ce statut juridique est bien adapté pour un projet de création d’entreprise de conseil où l’entrepreneur souhaite diriger sa société seule.  
  • L’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) : cette SARL avec un associé unique vous permettra de fixer vous-même votre salaire ! 
  • La SARL (société à responsabilité limitée) ou la SAS (société par actions simplifiées) : ces statuts sont obligatoires si vous souhaitez ouvrir votre société de conseil avec plusieurs autres collaborateurs.  

En France, l’activité de conseil n’est pas réglementée. Vous pouvez ainsi exercer sans posséder de diplômes. Mais bien entendu, vous devez avoir un minimum d’expertise pour pouvoir proposer à vos clients vos conseils. 

 Les étapes pour créer votre société de conseil 

Avant de créer votre dossier d’immatriculation, vous devrez être sûr de votre projet de création. Vous aurez également, au préalable, fait une étude de marché et monter un business plan. Les formalités pour créer votre société de conseil sont plutôt simples et rapides. Il vous suffit de suivre quatre étapes ! Le processus peut varier en fonction du choix du statut juridique

Rédaction des statuts 

Dans un premier temps, vous devrez rédiger les statuts de votre société de conseil. Comme expliqué précédemment, ces statuts diffèrent en fonction de la forme juridique que vous aurez choisis. Vous pouvez faire appel à un spécialiste juridique dans la rédaction de vos statuts si cela vous paraît compliqué. Dans votre dossier, vous devrez inclure certains éléments indispensables comme : 

  • La dénomination de votre société de conseil, sa forme sociale et son objet social 
  • Le siège social de votre société, c’est-à-dire l’adresse de domiciliation. Lorsque vous exercez une activité de conseil vous n’avez même pas besoin de posséder des bureaux. La société de domiciliation est une bonne façon de domicilier votre entreprise de manière économique et de profiter d’une adresse de prestige pour votre société de conseil. 
  • Les apports, le montant du capital mais aussi la répartition des actions 
  • Egalement, les bornes de l’exercice fiscale de votre société : la date de début et de fin de l’exercice. 

La constitution du capital social 

La deuxième étape est la constitution et le dépôt du capital social. Cette étape vous permettra de posséder le capital social pour votre société et d’y constituer les apports en numéraires et/ou en nature. Attention, les apports en industrie ne font pas partie du capital de votre société de conseil car ils correspondent à la mise à disposition de vos connaissances intellectuelles ou de l’un des associés de votre entreprise. N’oubliez pas également d’ouvrir un compte bancaire pour votre société de conseil et de libérer une partie du capital

La publication d’une annonce légale 

Vous serez amené ensuite à publier une annonce dans un JAL (Journal d’annonces légales) de la création de votre société de conseil. Les mentions à inscrire sur cette annonce sont différentes en fonction de la forme juridique de votre société. De plus, le montant varie si vous avez plus ou moins de lignes dans votre annonce. 

La constitution du dossier d’immatriculation 

Enfin, la dernière étape est la constitution du dossier d’immatriculation. Vous devez inclure certaines informations importantes afin que votre dossier soit accepté auprès du Greffe :

  • Les statuts signés et paraphés suivis du formulaire MO complété 
  • Les frais de Greffe (66,20€)
  • Différentes attestations comme l’attestation de dépôts de fonds ou l’attestation de publication d’annonces légales 

Une fois ces formalités administratives faites, vous devrez déposer votre dossier au Greffe du tribunal de commerce qui validera ou non votre activité. S’il est validé, vous pourrez obtenir un k-bis puis vous pourrez commencer à exercer votre activité de conseil !

Créer une société de conseil

Créer votre EURL en moins de 10 minutes

En cours (3 min):Créer une société de conseil : guide pratique

Je veux créer mon EURL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok