News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Création entreprise : Toutes les astuces et les erreurs

La création d'entreprise est un projet qui nécessite une certaine reflexion. Afin de réussir à lancer votre entreprise, nous vous conseillons des astuces à suivre ainsi que des erreurs à ne pas reproduire. 

Créer une société pour 99€ht

Mini-sommaire :
Création entreprise : Toutes les astuces et les erreurs

Lorsque l’on sait qu’un entrepreneur sur deux met la clé sous la porte dans les 3 ans suivant la création de l’entreprise, il apparaît évident que l’entrepreneuriat demeure risqué et technique. La réussite d’un projet de création d’entreprise dépend ainsi fortement de la préparation du projet en amont, mais également de l’optimisation dans le fonctionnement et la constitution de l’entreprise. De nombreuses erreurs et astuces permettent ainsi de mettre toutes les chances de votre côté afin de réussir à lancer votre entreprise. Agence-Juridique vous propose son expertise afin de vous accompagner et vous conseiller pour créer une entreprise et vous propose à travers cet article un détail des principales astuces et erreurs à éviter.

Erreur numéro 1 : Se lancer trop tôt

 

Un projet de création de sa propre entreprise doit être travaillé et préparé avec beaucoup de soin et d’attention avant son lancement. La première chose à faire est de réaliser une étude de marché et un business plan solide afin de vous garantir non seulement une réflexion profonde sur la viabilité et la faisabilité de votre projet entrepreneurial. Ce business model vous permettra également de convaincre les partenaires financiers indispensables au développement de l’entreprise. De même qu’une des principales erreurs au démarrage de la création d’activité est de se passer des conseils expérimentés d’un professionnel. Ce n’est pas parce que vous connaissez mieux que personne votre projet que personne ne peut vous aider et vous accompagner à l’aide de conseils pertinents dans la gestion d’entreprise susceptibles de faire toute la différence et vous aider à décoller encore plus vite pour créer votre entreprise. Rien ne vaut l’expérience entrepreneuriale et surtout le partage ou retour d’expérience.

Un accompagnement expert qui est particulièrement indispensable pour le choix du régime juridique adapté à votre activité : une des pires erreurs serait de choisir un statut juridique d’entreprise de manière trop hâtive sans avoir pris le temps d’étudier et de comparer les différents régimes (formalités juridiques) possibles. Pourtant, que ce soit en matière de responsabilité, fonctionnement, capital social, relations entre associés… ce choix a des conséquences majeures pour la réussite et le développement de l’activité de la future entreprise.

Bien préparer son offre de produit ou de service

 

Commercialiser un produit ou un service c’est un bon début, mais cela ne veut pas obligatoirement dire que vous allez le vendre car il faut trouver des clients ! Ici encore, la préparation est le meilleur conseil que l’on peut prodiguer : tester une offre à petite échelle avant tout investissement important, sa qualité, le réseau de distribution qui se cache derrière, s’assurer de l’existence d’une réelle demande et de la satisfaction apportée à cette demande à travers votre offre…

Pourquoi pas par exemple tester la commercialisation et la réaction du marché face à votre produit, par exemple dans le cadre d’un marché éphémère, d’une vente ambulante ponctuelle… il s’agira de prendre la température de votre clientèle et vous assurer que le créneau est bien existant. Cela permettra en outre d’affiner la politique tarifaire notamment vis-à-vis de la concurrence, en testant au passage sa réaction.

Dans un deuxième temps, il est alors envisageable de produire une série plus large afin de passer à la commercialisation par internet à petite échelle. Une commercialisation qui devra être consolidée et développée afin de gagner en volume. Pour ce faire, ne pas hésiter à investir dans les campagnes marketing ou réaliser de la prospection directe.

Quoi qu’il en soit, préparez-vous à ce que le produit parfait ne soit pas le produit initial : mieux vaut stratégiquement penser à un développement continu du produit à travers des versions successives. En matière de services, ne pas hésiter à adapter l’offre aux besoins et attentes du marché parfois très ponctuelles et spécifiques. Savoir se remettre en cause et revoir son offre en permanence est un des premiers facteurs de réussite d’une entreprise.

Bien organiser et monter son entreprise nouvellement créée

 

La première règle d’or en matière d’organisation est d’accepter de déléguer en présence de plusieurs associés ou collaborateurs : l’entrepreneur fondateur ne peut et ne doit pas tout gérer seul dans la création de son entreprise. Sans compter qu’il peut être également très intéressant d’externaliser ce qui ne constitue pas votre cœur de métier. A ce propos, de nombreux créateurs d’entreprise voient trop large et choisissent de se lancer dans de nombreuses offres. Mais attention, élargir son offre peut être positif, à condition de ne pas se transformer en une dispersion préjudiciable : ne perdez jamais de vue l’essentiel qui fait votre cœur d’activité.

Mal anticiper l’aspect financier et comptable

 

Contrairement à ce que de nombreux jeunes entrepreneurs pensent, il est indispensable de prendre très au sérieux la comptabilité de l’entreprise. Même si la commercialisation, l’amélioration de l’offre et le travail stratégique sont souvent priorisés, tenir une comptabilité rigoureuse et à jour est un élément indispensable pour analyser en temps réel l’activité, identifier les postes rentables ou moins rentables, améliorer la performance économique, chasser le superflu…ou tout simplement répondre à vos obligations fiscales du régime fiscal.

Ne laissez par ailleurs jamais les factures fournisseur non payées s’accumuler : des prestataires non réglés sont beaucoup moins arrangeants, susceptibles d’accorder des facilités ou de s’ouvrir à la négociation. Pire encore : vous risquez tout simplement de les perdre ! Tenir une bonne comptabilité à jour, c’est également la garantie de ne pas laisser traîner une créance non recouvrée, et ainsi permettre l’installation d’une situation délicate en matière de trésorerie sur la durée. Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à faire appel pour ce faire à un comptable ou expert-comptable spécialisé si vous n’êtes pas à l’aise avec les chiffres ou les règles comptables parfois très contraignantes selon la forme juridique de l’entreprise mais également la taille de l’entreprise créée.

Enfin, de nombreux entrepreneurs se lancent sans penser qu’il est extrêmement rare de pouvoir se verser une rémunération durant les premiers mois du lancement de l’activité nouvelle. Démarrer une entreprise signifie qu’il existe une rare possibilité de se payer au lancement de sa nouvelle entreprise, faute de clients en nombre suffisant et en raison d’une rentabilité qui prend toujours un certain temps à se mettre en marché (plus ou moins longtemps selon le secteur mais également les investissements marketing et communicationnels réalisés). Il est donc très fortement conseillé, voire indispensable de prévoir une autre source de revenus permettant de voir venir, ou alors de pouvoir s’appuyer sur des réserves financières qui permettront au dirigeant de tenir le coup, le temps de pouvoir se verser un premier revenu stable grâce à la jeune entreprise.

En cours (3 min):Création entreprise : Toutes les astuces et les erreurs

Je veux créer ma SARL

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top