News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Comment devenir coach sportif ?

Un coach sportif peut décider de se lancer en tant que salarié ou à son compte. Pour transformer cette idée en projet viable, il est nécessaire de passer par plusieurs étapes administratives et juridiques.

Créer une société pour 99€ht

Mini-sommaire :
Comment devenir coach sportif ?

Qu’est-ce qu’un coach sportif ? 

 

Un coach sportif est une personne qui aide les gens à se remettre en forme physiquement. Il vise un public large : des enfants aux personnes âgées et mêmes les personnes en situation de handicap. Son rôle dépend de la demande de ses clients, cela peut être de la simple remise en forme, ou encore l’aide à la perte de poids et la prise de masse musculaire. 

Le coach sportif doit être en mesure d’identifier les besoins de ses clients afin de les accompagner au mieux. 

Pour aider ses clients, le coach sportif doit établir un plan de coaching comprenant des séances adaptées, des tests et des exercices. 

Le coach sportif peut exercer son activité en tant que salarié dans un complexe de type salle de sport, ou bien exercer son activité à son compte

 

La formation du coach sportif 

 

Il existe deux types de formation qui mènent au métier de coach sportif. Tout d’abord, le coach sportif peut avoir fait une licence ou un master de sciences et techniques des activités physiques et sportives, STAPS. Cette formation se fait à l’université. 

Une autre formation est possible, c’est le BPJEPS, le brevet professionnel de la jeunesse de l’éducation populaire et du sport. L’accès au BPJEPS est sélectif, pour y accéder, il faut être majeur, titulaire de l’attestation de formation aux premiers secours et réussir les épreuves de sélection. Elle se déroule en alternance et est de ce fait très appréciée puisqu’elle se déroule en alternance, ce qui permet au futur coach sportif de mettre rapidement en pratique la théorie apprise en cours.

 

Coach sportif : obtention d’une carte professionnelle 

 

Après l’obtention de son diplôme, le coach sportif doit déclarer son activité auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, le DDCS. 

Pour cela, le coach sportif doit transmettre un dossier au DDCS contenant une copie de sa pièce d’identité, une copie de ses diplômes, un certificat médical, et un formulaire cerfa N°12699*03.

Cette démarche va permettre au coach sportif de recevoir sa carte professionnelle qui doit être renouvelée tous les 5 ans. Cette démarche est obligatoire, sans cela, le coach sportif s’expose à 2 ans d’emprisonnement et 15 000€ d’amendes. 

 

Coach sportif : le choix de la forme juridique 

 

Comme mentionné précédemment, le coach sportif peut exercer son activité en tant que salarié ou en tant que travailleur indépendant. 

Le statut de salarié procure plus stabilité que le statut de travailleur indépendant, mais il permet moins d’opportunités d’évolution et un salaire souvent plus faible que celui d’un travailleur indépendant. 

En tant que travailleur indépendant, le coach sportif doit choisir entre plusieurs formes juridiques pour son entreprise. Il peut être autoentrepreneur, ou bien créer une entreprise unipersonnelle, la SASU ou l’EURL. Le statut d’autoentrepreneur est souvent choisi par des coachs sportifs qui exercent leur activité en parallèle d’une autre activité. La création d’une entreprise unipersonnelle permet de développer un chiffre d’affaires plus important. 

Le coach sportif aura la possibilité, tout au long de sa carrière, de passer par exemple du statut de salarié à celui d’autoentrepreneur ou du statut d’autoentrepreneur vers une forme juridique de SASU.

 

Coach sportif : la création d’une entreprise unipersonnelle 

 

La rédaction des statuts 

La première étape de création d’une entreprise individuelle, EURL ou SASU pour un coach sportif est la rédaction des statuts. Après avoir choisi la forme juridique de son entreprise, le coach sportif doit procéder à la rédaction des statuts, c’est-à-dire les règles de fonctionnement et de gérance de son entreprise. Cette procédure diffère selon le type d’entreprise choisie. En effet, une EURL est très encadrée par le code de commerce pour la rédaction des statuts et dépend donc de règles strictes. Ce n’est pas le cas pour la SASU qui jouit d’une grande liberté de rédaction des statuts. 

Doivent obligatoirement figurer dans les statuts l’objet social de l’entreprise et l’adresse du siège social de la SASU ou EURL. 

Le coach sportif peut choisir son propre domicile comme siège social de son entreprise. Il peut également acheter ou louer un local ou encore faire appel à une société de domiciliation. 

 

Formalités de publicité

La création d’une SASU ou une EURL par un coach sportif doit faire l’objet d’une publicité. Pour cela, le coach sportif doit faire publier un avis de constitution d’entreprise dans un journal d’annonces légales compétent pour publier des annonces légales dans le département de l’entreprise.

La publication dans un journal d’annonces légales comporte un prix à la ligne. Ce prix varie selon le département, c’est en Île-de-France qu’il est le plus cher avec un tarif allant de 5,25€ à 5,50€ par ligne. 

 

Démarches auprès du CFE ou tribunal de commerce

La dernière étape de création d’une entreprise unipersonnelle par un coach sportif est le dépôt d’un dossier au CFE, le centre de formalité des entreprises, ou bien directement au greffe du tribunal de commerce. 

Ce dossier doit contenir une copie des statuts de l’entreprise, une attestation de non condamnation du coach sportif s’il s’est désigné gérant de son entreprise, une attestation de parution dans un journal d’annonces légales et enfin un formulaire M0 en trois exemplaires dument remplis et signés. 

Après réception de ce dossier, le greffe du tribunal de commerce va procéder à l’immatriculation de la SASU ou EURL au RCS, le registre du commerce et des sociétés et va ensuite transmettre l’extrait de kbis de la société au coach sportif. 

Une fois toutes ces démarches réalisées, le coach sportif peut démarrer son activité. 

 

Coûts à prévoir pour devenir coach sportif

 

Devenir coach sportif est un projet couteux qui devient vite rentable si le coach sportif parvient à trouver des clients et les fidéliser. 

Le premier coût à prévoir est celui de la formation. En effet, pour l’université, les frais d’inscription sont faibles mais il faut compter 170€ pour chaque année de licence puis 243€ pour chaque année de master. 

Le prix du BPJEPS est plus élevé, il faut compter environ entre 5 500€ et 6 500€.

Le deuxième coût à prendre en compte est le prix de publication de l’annonce légale. Comme mentionné précédemment, il faut compter environ 5€ par ligne. 

Après cela vient le coût d’enregistrement de la SASU ou EURL au centre des impôts. Le coût de cet enregistrement avoisine les 300€. 

Enfin, le dernier coût à prévoir est le prix des formalités auprès du greffe du tribunal de commerce. En effet, le dossier à transmettre au greffe du tribunal de commerce doit s’accompagner d’un chèque d’environ 150€. 

 

 

 

En cours (3 min):Comment devenir coach sportif ?

Je veux créer ma SASU

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok