News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Comment créer mon entreprise en ligne?

Comment créer mon entreprise en ligne?

Mini-sommaire :
Comment créer mon entreprise en ligne?

Créer son entreprise représente un parcours d’obstacles qui en décourage plus d’un : combien d’entrepreneurs hésitent à se lancer dans les démarches et la paperasse qui permet  de créer son entreprise, alors même qu’ils disposent d’une idée d’entreprise et d’un business plan solide ?

Ainsi, Agence-Juridique a souhaité tout mettre en œuvre pour faciliter l’ensemble des démarches et des formalités de constitution d’entreprise qui nécessitent de bonnes compétences juridiques, mais qui sont également particulièrement chronophages. Il est ainsi désormais possible en quelques clics de réaliser sa création d’entreprise en ligne, en la confiant à des professionnels à votre service. Une création rapide et à moindre coût à travers une solution entièrement dématérialisée. Nos équipes s’occupent de tout, et vous permettent de vous concentrer sur votre véritable métier : le lancement de votre projet, l’élaboration de votre stratégie et la construction de votre futur business. Une création d’entreprise garantie en toute sérénité et accompagnée par des experts notamment pour le choix de votre régime juridique, voilà la promesse de la création, reprise d’entreprise en ligne.

Afin de vous aider à mieux appréhender la création d’entreprise en ligne, nous vous proposons à travers cet article un guide pratique de la création d’entreprise en ligne.

Première étape : choisir son statut juridique

 

Avant de se lancer concrètement dans les formalités du projet de création d’entreprise, la première question indispensable qu’à jeune entrepreneur se poser est celle du choix de régime et la structure juridique adapté. Créer une société en ligne offre ainsi le choix au chef d’entreprise de choisir entre des dizaines de formes juridiques différentes, d’un statut d’auto entrepreneur à des statuts pour des grandes entreprises possédant chacune des spécificités, atouts et inconvénients.

Il existe ainsi 3 grandes formes d’entreprises :

  • Les entreprises individuelles
  • Les sociétés individuelles
  • Les sociétés plurielles

La première catégorie ne constitue pas une société au sens propre et n’est pas dotée de la personnalité morale, donc d’existence juridique propre. Il existe alors une confusion entre le patrimoine professionnel et personnel. Une première catégorie qui a pour principal atout une flexibilité élargie, ainsi qu’une fiscalité généralement plus basse adaptée aux petites activités ou aux démarrages en douceur. La forme juridique la plus répandue au sein de cette catégorie est statistiquement la micro-entreprise (ancienne auto entreprise), permettant de bénéficier d’un régime micro-social et micro-fiscal extrêmement avantageux à travers notamment un prélèvement forfaitaire libératoire de l’impôt sur le revenu. Sans compter des règles fonctionnelles notamment en matière de comptabilité extrêmement simplifiées : pas de statuts, comptabilité de caisse uniquement… Un régime qui a donc de sérieux arguments pour séduire, mais dont les principales limites sont une protection très faible de l’entrepreneur, ainsi que des plafonds de chiffre d’affaires très bas, incompatibles avec un développement d’activité. 

Les deux autres catégories représentent la majorité des sociétés à proprement parler. Qu’il s’agisse d’une société de personnes ou de capitaux, à associé unique ou multiple, cette typologie extrêmement variée propose une palette de régimes juridiques adaptés à toutes les situations. Seuils de capital social, nombre d’associés, règles de fonctionnement, règles de direction et de représentation légale, fiscalité, responsabilité des associés…de nombreux paramètres sont à prendre en compte avant de se lancer et choisir le bon régime. Car entre la SASU, l’EURL, la SAS, et la société anonyme, les règles applicables sont radicalement opposées.

Il est fortement conseillé de se rapprocher d’un spécialiste pour appréhender toutes les caractéristiques d’un régime et procéder au meilleur choix. Nos équipes d'agence juridique sont naturellement en mesure de vous accompagner dans ce choix et vous aider à mettre en perspective votre projet, notamment sur le long terme, afin d’être certain de faire le bon choix. Parce qu’un régime juridique mal sélectionné à l’origine s’avère non seulement un véritable frein au développement de l’activité mais risque de devenir rapidement extrêmement contraignant, voire bloquant. Les enjeux sont donc très importants à ce stade.

Remplir le formulaire en ligne

 

Afin de nous permettre de bien cerner tous les éléments indispensables à la procédure d’immatriculation, ainsi qu’à l’accomplissement de toutes les formalités administratives, un formulaire simple mais détaillé vous est mis à disposition.

Il sera notamment demandé aux jeunes créateurs d’entreprises la constitution d’un dossier de création d’entreprise et le lancement de la procédure administrative pour monter sa boite :

  • le nom de la future société
  • le nombre d’associés / actionnaires ainsi que leur détail (participation de chacun au capital social, identité…)
  • l’établissement bancaire retenu pour l’ouverture du compte bancaire professionnel
  • L’objet social de la société, précisant l’activité exercée par celle-ci une fois constituée activités commerciales, artisanales ou même les professions libérales (c’est-à-dire ce pourquoi la société est créée)
  • la date d’arrêté comptable choisie pour l’entreprise
  • la désignation du dirigeant
  • l’adresse future du siège social de la société ainsi que les justificatifs nécessaires pour l’administration
  • Le régime juridique choisi par la société à constituer
  • les aides à la création d’entreprise éventuelles auxquelles votre projet est éligible

A l’aide de ces éléments, un dossier est alors préparé avant d’être contrôlé par des juristes spécialisés, validé et présenté pour accord afin de s’assurer de leur conformité non seulement au regard des règles applicables mais également de votre projet. Il s’agit ici également de s’assurer d’une bonne rédaction et le bon choix des statuts juridiques, une étape cruciale pour l’organisation future de la société en accord avec vos souhaits d’administration.

Enfin, il vous sera demandé le téléchargement de toutes les pièces justificatives indispensables au dossier administratif, des pièces très réglementées et exigées pour le dépôt du dossier d’immatriculation :

  • Carte d’identité du dirigeant et du/des associé(s)
  • justificatif de domiciliation d’entreprise
  • Attestation d’ouverture du compte bancaire professionnel et de dépôt des fonds bloqués constituant le capital
  • Autres pièces éventuelles selon le cas particulier

Que devient alors votre dossier ?

 

Une fois l’ensemble du dossier validé en ligne, à n’importe quel moment (du jour et de la nuit !), celui-ci est contrôlé par nos équipes puis validé en vue du dépôt officiel de la demande de constitution et d’immatriculation de la société en votre nom. Le dossier administratif est alors suivi auprès du Centre de formalités des jeunes entreprises (CFE), du greffe du tribunal de commerce et de la recette des impôts, jusqu’à sa validation administrative et la remise du K-Bis attestant de la constitution de l’entreprise, et permettant de démarrer l’activité.

Les services en ligne d'agence juridique  vous permettent donc de monter votre boite en ligne et de lancer une entreprise à n’importe quel moment en quelques clics, et vous offrent surtout la possibilité d’un accompagnement professionnel de grande qualité à des tarifs extrêmement compétitifs, afin de vous permettre d’obtenir l’immatriculation de votre société en toute sérénité et en quelques jours seulement. Fiabilité, rapidité, compétitivité tarifaire et simplicité sont les principales caractéristiques de la création d’entreprise en ligne.

En cours (3 min):Comment créer mon entreprise en ligne?

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top