Horaires : du lundi au dimanche de 8h à 20h 01 76 54 81 37

Avantages et inconvenants de la SAS

Avantages et inconvenants de la SAS

Mini-sommaire :
Avantages et inconvenants de la SAS

Les statuts juridiques sont très nombreux, et les entrepreneurs peuvent choisir en fonction du type d’entreprise qu’ils veulent créer. Parmi eux, il y a le fameux SAS, qui séduit beaucoup d’entrepreneurs, au détriment de la SARL. En effet, cette forme juridique permet à beaucoup de gens de lancer leur affaire plus facilement.

Pourtant, à côté de tous les avantages qu’offre la SAS, il y a également les désavantages, ou les éléments qui pourraient pousser les associés d’une entreprise à opter pour une autre structure juridique. Qu’en est-il alors réellement de cette Société par Actions Simplifiée ?

Avantages de la SAS

Créer une SAS suppose avant tout une grande liberté pour les associés vis-à-vis de la loi, ce qui est un très bon point. De plus, la mise en place d’une telle société ne nécessite pas de capital de départ minimum, mais une possibilité d’accueillir un maximum de nouveaux actionnaires, contrairement à la SARL qui est plafonnée à 100 associés.

Effectivement, cette liberté se ressent dans la rédaction des statuts, qui est le principal avantage de la SAS. Il n’y a aucune obligation légale dans cette étape de la création de l’entreprise, or ces statuts régissent le fonctionnement de l’entreprise en entier. Du coup, les actionnaires peuvent l’adapter en fonction de leurs besoins.

Par ailleurs, les actionnaires ne sont responsables qu’à hauteur de leurs apports. Cela signifie d’une part qu’ils peuvent définir eux-mêmes le montant de leurs apports (en numéraire), et d’autre part que, quoi qu’il se passe à l’avenir, ils ne toucheront que les bénéfices liés à leurs apports, ou subiront les pertes en fonction de ces derniers. Voir ici.

Un avantage de la SAS très appréciée également : c’est un statut juridique qui se préoccupe des dirigeants. Ils sont assimilés-salariés, et bénéficient d’avantages sociaux. D’ailleurs, ils ne paient pas de cotisations sociales. Le montant des charges sociales est calculé à partir de la base de leur salaire annuel.

Enfin, c’est un statut juridique qui est plutôt réservé aux grands projets. Cela implique l’utilisation de grands capitaux. En général, le statut adéquat pour ce type d’entreprise est la SA, mais comme la mise en place de celle-ci nécessite un capital social de 37 000€ minimum, les entrepreneurs préfèrent de loin la SAS. 

Inconvenants de la SAS

Malgré le fait que la SAS soit un choix idéal pour toute nouvelle entreprise, elle présente aussi des inconvénients. En premier lieu, il y a la question de la liberté. Bien entendu, c’est important de se sentir libéré des obligations légales, mais comme on dit « trop de liberté tue la liberté » et cela se manifeste dans la rédaction des statuts. En voulant en retirer trop de profits, les actionnaires ont plus de chances de commettre un faux pas.

Cela aura pour conséquence de retarder la mise en place de l’entreprise. La constitution d’une SAS prend beaucoup plus de temps que tout autre statut juridique. Comme quoi, la liberté, ce n’est pas toujours l’idéal. C’est pourquoi il faut toujours solliciter un avocat pour ne pas faire d’erreurs.

Par ailleurs, une SAS ne peut pas côtoyer en bourse, ce qui n’est pas dans l’intérêt de tous, car elle ne peut pas accéder à la plupart des marchés financiers importants. Cela constitue un inconvenant de la SAS. En effet, seuls des investisseurs particuliers pourront racheter les actions de l’entreprise.

Ils nous font confiance

La banque populaire
Société générale
Wilegal
Les Echos
Chambre française de commerce et d'industrie du maroc
Formatrans
Bpifrance
Iledefrance

Qui sommes-nous ?

Jérémy Maarek
Jérémy Maarek
Directeur Général d'Agence-Juridique
Nathan Rothman
Nathan Rothman
Président d'Agence-Juridique

Nos experts sont là pour vous aider, n'hésitez donc pas à nous solliciter en cas de besoin

01 76 54 81 37

Constituer votre entreprise en quatre étapes

 

Des milliers d'entrepreneurs nous ont déjà fait confiance. Pourquoi pas vous?

Étape 1 Choisissez votre forme juridique
Étape 2 Compléter le formulaire en ligne
Constituer votre entreprises en 4 étapes
Étape 3 Nous gérons votre formalité
Étape 4 Vous recevez votre kbis
01 76 54 81 37
In visiting our site, you accept our cookies. We use cookies to enhance your experience of our website. Learn more. Ok