La Bourse French Tech au service des startups

Table des matières

Vous envisagez de lancer une startup tech innovante en France ? La Bourse French Tech pourrait être le tremplin dont vous avez besoin pour concrétiser votre projet. Ce dispositif d’aide géré par Bpifrance cible en effet les jeunes entreprises émergentes en phase de création. Il offre non seulement un financement initial assez conséquent pour couvrir certaines dépenses externes essentielles, mais aussi un accompagnement pour surmonter les défis du marché.

Pour vous aider à y voir plus clair, surtout entre les deux dispositifs que sont la Bourse French Tech classique et la Bourse French Tech Emergence, nous vous proposons de plonger dans les méandres de cette subvention.

La Bourse French Tech : spécificités et historique

Depuis 2014, la Bourse French Tech aide les entrepreneurs à transformer leur idée lumineuse en une entreprise florissante. Comment ? Par une subvention alléchante qui peut atteindre jusqu’à 90 000 euros. Un coup de pouce considérable pour démarrer, non ?

Le dispositif Bourse French Tech est accessible partout en France, bien qu’il soit géré localement par les antennes régionales de Bpifrance. Petite particularité : en Île-de-France, la Bourse French Tech prend le nom d’Innov’up. Bien entendu, certaines régions peuvent avoir des critères d’éligibilité qui leur sont propres, mieux vaut donc se renseigner au préalable.

Dans tous les cas, les secteurs ciblés par cette subvention ne sont pas choisis au hasard. En effet, ils s’inscrivent dans les grands axes stratégiques de développement de l’innovation en France. Qu’il s’agisse du numérique, de la santé, de l’énergie ou de l’environnement, si votre projet s’aligne avec ces domaines, vous avez peut-être tiré le bon numéro.

Mais attention, la compétition peut s’avérer féroce, surtout pour les projets Deeptech. À titre d’exemple, en 2019, seulement un peu plus de 600 bourses ont été accordées, dont 94 pour la Deeptech. Mais même si les chances sont minces, vous pouvez faire partie des 25 % de projets qui réussissent à obtenir cette aide. Le tout est de passer les différentes étapes de la sélection rigoureuse qui s’annonce.

Bon à savoir : Si vous visez la Bourse French Tech, n’attendez pas la fin de l’année pour soumettre votre candidature. Effectivement, les fonds tendent à s’épuiser rapidement. Il n’est pas rare que les exigences soient revues à la hausse lors des derniers mois, surtout au dernier trimestre.

Dernier point, et non des moindres, la Bourse French Tech se divise en deux catégories principales : la Bourse French Tech dite classique pour les startups en phase initiale de développement, et la Bourse French Tech Emergence, spéciale « Deeptech », pour les projets qui nécessitent des recherches approfondies ou des développements technologiques plus poussés.

Les modalités de la Bourse French Tech classique

Si vous êtes à la tête d’une jeune entreprise de moins d’un an en quête de financement, ou même un entrepreneur individuel, la Bourse French Tech classique est peut-être pour vous. Celle-ci s’adresse à tout type d’innovation, qu’elle soit technologique, de service, de business model, ou encore organisationnelle.

Le montant de la Bourse French Tech classique

Concrètement, la Bourse French Tech classique offre jusqu’à 30 000 euros de subvention, et peut couvrir 70 % des dépenses éligibles de votre projet. Imaginez ce que vous pourriez accomplir avec un tel coup de pouce ! Cependant, il y a un petit détail à ne pas négliger : vous devez disposer d’un minimum de fonds propres. Par exemple, pour une aide maximale de 30 000 euros, qui représente 70 % du budget, votre entreprise doit avoir au moins 12 850 euros en caisse.

Les conditions d’évaluation de la Bourse French Tech classique

Comme nous l’avons vu précédemment, le projet que vous proposez pour la Bourse French Tech doit démontrer un réel potentiel de développement et d’innovation. Un budget conséquent indique d’ailleurs souvent un projet ambitieux. De même, gardez à l’esprit que toutes les dépenses engagées avant le dépôt de la demande ne peuvent être concernées par la subvention.

Les modalités de la Bourse French Tech Emergence

De manière un peu plus spécifique que la Bourse French Tech classique, la Bourse French Tech Emergence est réservée aux startups françaises ancrées dans l’univers du deeptech. Mais qu’est-ce que c’est au juste ? Pour faire simple, les projets Deeptech se distinguent par leur fort contenu innovant, souvent qualifié d’innovation de rupture. Dans la grande majorité des cas, ces projets émergent du monde de la recherche ou y sont étroitement connectés.

Pour être éligible à la Bourse French Tech Emergence, votre entreprise doit être âgée de moins d’un an.

Le montant de la Bourse French Tech Emergence

Parlons chiffres : la subvention Bourse French Tech Emergence peut atteindre jusqu’à 90 000 euros et couvrir jusqu’à 70 % des dépenses éligibles liées à la mise en œuvre de votre projet. Cela inclut des dépenses de développement, de maturation, d’études de faisabilité, ou encore d’accompagnement juridique et de propriété intellectuelle, autant de barrières habituelles levées qui positionnent votre entreprise avec un important avantage concurrentiel.

En 2019, la moyenne des montants accordés était de 86 900 euros. Pour atteindre un tel niveau de subvention, vous devez disposer d’un budget prévisionnel d’environ 125 000 euros. En d’autres termes, vous devez avoir des fonds propres conséquents, à hauteur d’approximativement 40 000 euros, pour financer la part non couverte par la Bourse French Tech Emergence.

Les conditions d’évaluation de la Bourse French Tech Emergence

De la même façon que pour la Bourse French Tech classique, la Bourse French Tech Emergence exige une bonne préparation et un dossier solide. Vous devez avoir une vision claire de votre idée et présenter un plan de développement solide. À cela s’ajoute l’originalité de votre innovation, sans laquelle vous ne pouvez espérer attirer l’attention. Quoi qu’il arrive, il vous faut démontrer le potentiel de croissance de votre entreprise et son aptitude à s’implanter sur un marché complexe.

Les projets et dépenses éligibles à une Bourse French Tech

Nous l’avons vu plus haut, pour être éligible à la Bourse French Tech, votre projet doit être en phase de maturation et de validation technico-économique. En gros, cela signifie que vous êtes au stade où vous peaufinez votre idée et vérifiez sa faisabilité, sans être trop avancé. C’est aussi le moment où vous répondez à des questions cruciales qui concernent :

  • la viabilité du business model ;
  • la faisabilité technologique ;
  • l’évolution des usages ;
  • l’ergonomie et les interfaces ;
  • le design thinking ;
  • les aspects juridiques ;
  • les partenariats ;
  • la stratégie de lancement ;
  • l’organisation interne.

Vous avez l’assurance que votre projet est taillé pour être éligible ? Parlons argent. En effet, les dépenses éligibles sont celles qui sont directement liées à la phase de maturation et de validation. Par conséquent, il s’agit entre autres :

  • des frais externes de propriété intellectuelle (pour sécuriser vos innovations) ;
  • des dépenses engagées pour les études de conception et faisabilité ;
  • des frais qui concernent le design et les études d’usage ;
  • des frais de recherche de partenaires ;
  • des frais d’accompagnement en stratégie de développement (marketing, vente, stratégie, etc.).

Bon à savoir : Les frais internes sont également éligibles jusqu’à 8 000 euros, mais attention,  ils ne doivent pas dépasser 50 % de vos frais externes. Dans ces dépenses, il peut être question des salaires, des frais de déplacement à des salons professionnels, des dotations aux amortissements des équipements utilisés, etc.

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur la Bourse French Tech, que ce soit dans sa forme classique ou dans sa forme Deeptech. Si vous pensez être éligible, n’attendez plus pour vous lancer, car c’est une opportunité à ne pas rater ! Et si jamais vous avez le moindre doute ou des questions sur un potentiel dossier, n’hésitez pas à contacter nos experts qui sauront vous apporter des conseils personnalisés en fonction de votre situation.

Ces autres guides sur les aides financières pour une jeune entreprise innovante peuvent aussi vous intéresser :

blank

Agence Juridique est une plateforme de services juridiques en ligne qui offre à tous les entrepreneurs – quelle que soit la taille de leur entreprise – de gérer l’ensemble de leurs démarches administratives, juridiques et comptables.

Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en exclusivité nos derniers conseils pour les entrepreneurs et tout savoir sur l’actualité juridique des entreprises.

Copyright 2017 - 2023 : Agence Juridique