News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Ouvrir un camping : les Ă©tapes indispensables

Ouvrir un camping : les Ă©tapes indispensables

Mini-sommaire :
Ouvrir un camping : les Ă©tapes indispensables

Grâce à son aspect économique et pratique, mais également à un fort engouement populaire depuis l’apparition des congés payés en 1936, le camping s’est rapidement imposé comme principal mode d’hébergement de tourisme en France. Un marché de plus de 13600 emplacements en constante augmentation, et qui brasse un chiffre d’affaire considérable.

Si la concurrence fait aujourd’hui rage dans le secteur, de nombreux campings ouvrent chaque année et tentent de se démarquer de la concurrence avec des services et activités innovantes, mais également des concepts différenciants ou un niveau de prestations plus haut de gamme. Avec à la clé de la réussite une rentabilité particulièrement soutenue et un dynamisme économique au rendez-vous.

Pourtant, ouvrir un camping ne s’improvise pas et plusieurs étapes indispensables doivent être impérativement suivies. Agence Juridique fait pour vous le point.

 

Respecter la réglementation pour son implantation

Installer et ouvrir un camping ne s’improvise pas. Il ne suffit pas de trouver un terrain pour pouvoir ouvrir son camping, simplement parce que la plage n’est pas trop loin, où qu’il y a un point d’intérêt à proximité.

Il n’est en effet pas possible de s’installer n’importe où au mépris des réglementations nationales ou locales. Sans compter qu’il faut choisir son terrain avec beaucoup de soin pour s’assurer une bonne fréquentation à l’exploitation. La liberté d’installation et d’emplacement d’un camping est encadrée par le principe d’interdiction de camper:

  • sur les sites historiques ou naturels classés
  • les réserves naturelles
  • les rives de mer
  • le domaine public
  • à moins de 200 mètres d’un point de puisage pour l’eau à usage de consommation humaine

Pour disposer d’un terrain, vous devrez soit en faire l’acquisition en propre, soit le louer, soit en obtenir l’usage à titre gracieux. Dans les deux dernières hypothèses vous devez bénéficier de l’accord exprès du propriétaire des lieux, et de la mairie qui peut à tout moment interdire l’exploitation du camping pour des motifs d’ordre public ou de sécurité.

Avant d’ouvrir un camping, vous devrez soit déclarer et obtenir un permis d’aménagement (camping de moins de 6 hébergements), soit obtenir un certificat de conformité et un permis d’aménager si votre camping dépasse 6 hébergements. N’hésitez pas à vous rapprocher de la commune sur laquelle vous envisagez d’ouvrir le camping.

 

Choisir son emplacement avec soin

 

Choisir un emplacement de camping n’est pas chose aisée: il vous faut en effet chercher un emplacement financièrement intéressant, tout en disposant de points d’intérêt attirant la clientèle touristique, mais également de voies de desserte suffisantes en nombre et dimensions afin de faciliter l’accès à la clientèle, sans être trop proche des grands axes ou autres sources de pollution visuelles, sonores et olfactives qui feraient fuir la clientèle.

Le terrain idéal peut se trouver à proximité de la mer, légèrement en retrait mais avec un accès direct à la plage par exemple. Il peut également se trouver en plein coeur d’un massif montagneux et jouer sur l’aspect nature/mise au vert en orientant davantage ses prestations vers des activités complémentaires. Le choix du site en lui-même a donc une importance capitale pour l’attractivité du camping, donc sa fréquentation, mais il n’est rien sans un projet et un concept construits permettant de vous distinguer de la concurrence.

 

Monter un business plan solide et répondre aux attentes du marché

 

En réalisant une étude de marché complète pour appuyer votre business plan, vous démontrerez non seulement votre sérieux aux investisseurs et partenaires potentiels, mais vous serez plus à même de vous adapter aux demandes du marché, pour créer votre propre demande touristique.

Demandez vous principalement ce qui pousse la clientèle à revenir dans votre camping: un emplacement exceptionnel ? un concept atypique: eco-camping, camping rétro etc ? Des prestations et animations hors normes ?

N’oubliez pas également à vous adapter à votre environnement : la clientèle n’a pas les mêmes exigences selon le lieu et la typologie de vacances que vous pourrez lui proposer.

 

Construire une structure juridique

 

Exploiter un camping, c’est avant tout diriger une entreprise qui doit avoir une existence et un cadre légal pour pouvoir être exploitée. Autrement dit : il vous faudra choisir un régime juridique pour votre camping.

Le choix du régime juridique donc du statut répond à des enjeux importants en matière notamment:

  • de fiscalité: imposition de vos revenus au titre de l’impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés, TVA, régime micro-fiscal etc
  • de la responsabilité limitée ou non des associés en cas de difficultés financières
  • des formalités de création et des perspectives d’évolution plus ou moins restreintes
  • des moyens à mettre sur la table au capital social pour l’ouverture de la société

Plusieurs statuts peuvent s’avérer utiles pour exploiter un camping, selon le nombre d’associés et la taille du camping. Le premier d’entre eux étant celui de la micro-entreprise (ex-auto entreprise) qui est ouverte à l’entrepreneur individuel qui souhaite créer en toute simplicité une activité indépendante, sans créer de structure juridique propre mais également de démarches, formalités et fiscalités réduites au minimum. En effet, le micro-entrepreneur bénéficie du régime micro-fiscal et de l’exonération de TVA. En contrepartie, le chiffre d’affaire annuel du camping ne pourra dépasser 70 000€ faute de quoi il risque de perdre subitement son statut, ce qui peut s’avérer dangereux fiscalement. Il est également possible de s’associer à plusieurs, et monter une SAS (société par actions simplifiée) ou une SARL (société à responsabilité limitée) par exemple.

Il est fortement conseillé de vous faire accompagner d’un spécialiste pour le choix de votre régime juridique, la très importante rédaction des statuts de la société, ainsi que la réalisation des diverses formalités administratives.

 

Le début de la préparation pratique de votre camping

 

Une fois les formalités administratives achevées, la société constituée et les autorisations obtenues, il ne vous reste plus qu’à passer aux choses pratiques.

A ce titre, prévoyez bien:

  • la réalisation des travaux d’aménagement, d’aménagement et de branchement éventuel des différents emplacements
  • la réalisation des travaux de mise en conformité PMR
  • la création de sanitaires et le raccordement à l’eau/ aux eaux usées du camping
  • la souscription des contrats de téléphonie, d’eau, d’électricité mais également de logiciels métiers et maintenance informatique éventuelle, par exemple pour votre logiciel de réservation
  • la campagne marketing et de promotion, l’inscription éventuelle sur les différentes plateformes de réservation en ligne
  • le recrutement du personnel

Agence juridique vous accompagne dans toutes vos démarche et vous aide à ouvrir sereinement votre camping grâce à ses nombreux partenaires. N’hésitez pas à vous rapprocher de nos équipes pour plus de renseignements.

ouvrir un camping : les Ă©tapes

Créer votre EURL en moins de 10 minutes

En cours (3 min):Ouvrir un camping : les Ă©tapes indispensables

Je veux créer ma SASU

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok