News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
DĂ©nomination sociale : comment choisir le bon nom ?

DĂ©nomination sociale : comment choisir le bon nom ?

Mini-sommaire :
DĂ©nomination sociale : comment choisir le bon nom ?

Bien choisir sa dénomination sociale est souvent le premier pas d’une entreprise réussie, et contribue généralement au succès de l’entreprise.

En effet, entre l’image positive perçue inconsciemment par la clientèle et la facilité avec laquelle celle-ci retient l’image et l’identité de votre marque, la dénomination sociale est bien souvent négligée à tort. Et pourtant, le succès commercial passe généralement également par une dénomination sociale choisie avec soin et réussie. Son choix ne peut donc relever du hasard ou d’une décision hâtive prise à la légère par l’entrepreneur.

 

 

Qu’est-ce qu’une dénomination sociale réussie ?

 

La dénomination sociale relève du choix personnel de l’entrepreneur, mais doit toutefois respecter un certain nombre d’objectifs et de règles pour devenir un élément à part entière de la réussite commerciale de l’entreprise.

En tout premier lieu, assez logiquement la dénomination sociale doit permettre au client de garder une bonne image de votre entreprise et donc de vous donner un avantage par rapport à la concurrence. Autrement dit, le message que doit véhiculer votre dénomination sociale doit non seulement être agréable à lire et à prononcer, mais également marquer les esprits. Mais surtout, afin de permettre à la clientèle de l’associer correctement à votre activité, il doit également correspondre le plus possible à votre activité et à l’ADN de votre entreprise. N’oubliez pas que les clients ne retiennent généralement qu’un nom, une dénomination, un logo ou un slogan. Des éléments qui doivent donc être brefs mais caractéristiques de votre société et ainsi différenciants de la concurrence. Sans oublier les partenaires, fournisseurs ou investisseurs qui même inconsciemment se font une idée et un premier jugement sur la base de votre identité visuelle et donc également de la dénomination sociale.

Une dénomination sociale réussie revêt donc les caractéristiques suivantes :

  • elle reflète précisément votre secteur d’activité
  • elle véhicule un message positif
  • elle peut être facilement identifiée et retenue pour vous distinguer de la concurrence
  • elle permet de mettre en évidence vos points forts

 

L’étape incontournable pour un choix réussi : la détermination de la clientèle ciblée

 

Choisir un nom qui parle à sa clientèle, c’est déjà choisir et cibler sa clientèle. Est-ce que la société vise davantage une tranche d’âge plutôt qu’une autre ? Est-ce qu’il s’agit d’une typologie de clientèle plutôt aisée ou non ? Ce type de questionnement vous aidera à cibler le plus précisément possible votre future clientèle.

Attention, si l’entrepreneur s’adresse à une clientèle très spécifique (en particulier jeune), il convient de prendre garde à ne pas s’appuyer trop fortement sur un phénomène de mode qui est par nature éphémère et non durable. Il ne sera donc pas viable d’appuyer une dénomination sociale ou une activité économique sur ce type de cible. Pensez donc votre dénomination sociale sur le long terme afin d’éviter de devoir modifier ce qui fait l’identité de la société en catastrophe, et ainsi mettre à mal l’identité construite avec beaucoup de travail et d’insistance.

 

Une dénomination sociale réussie pour vous démarquer

 

La dénomination sociale idéale est celle qui est retenue du premier coup et facilement par la clientèle, les prospects ou les partenaires, permettant de définir l’esprit de l’activité exercée mais également d’attirer l’attention sur l’entreprise face à la concurrence.

Pour ce faire, plusieurs principes sont à respecter :

  • Eviter les termes trop génériques banalisant l’identité de la société aux yeux du grand public
  • Ne pas s’appuyer sur un atout déjà mis en valeur par la concurrence dans la dénomination sociale et au contraire chercher un nouvel angle
  • Vérifier que la dénomination sociale ne soit pas déjà utilisée et protégée. Pour ce faire, il est nécessaire de vérifier l’utilisation éventuelle sur le site de l’INPI, afin d’éviter tout risque juridique mais également d’éviter toute confusion aux yeux du grand public autour d’une dénomination employée par deux sociétés

 

Comment choisir une bonne dénomination sociale ?

 

La première chose à faire est de surtout s’entourer du plus grand nombre possible de personnes pour donner un avis objectif sur une dénomination sociale donnée. En effet, en choisissant une dénomination sociale de manière isolée, il est toujours plus compliqué de remettre en question de manière très objective un choix éventuel qui implique forcément les goûts personnels. L’affect est en effet l’un des principaux dangers pour le choix d’une bonne dénomination sociale.

Dans un premier temps, il faut lister de la manière la plus simple et la plus complète qui soit toutes les idées de dénominations sociales qui viennent à l’esprit, en mettant à contribution l’entourage, après avoir pris le soin de détailler le projet d’entreprise. Dans un deuxième temps, il est alors nécessaire de trier les différentes propositions notamment en prenant l’avis des tiers, afin de réduire la liste à quelques idées. Qu’il s’agisse de prospects, partenaires éventuels, proches ou amis : il est intéressant à ce stade de collecter un maximum d’avis. Une “short list” d’une dizaine de noms potentiels est idéale.

Prenez alors le temps d’interroger et de réfléchir pour chaque proposition en vous assurant que les différents critères évoqués précédemment sont bien respectés : cette proposition représente-t-elle bien l’activité exercée ? permet-elle de véhiculer une bonne image de la société et de son état d’esprit ? Est-ce qu’elle se différencie de la concurrence ? Nous vous recommandons à ce stade de tester le nom sur un panel de public correspondant à peu près à votre clientèle ciblée. Cela permettra notamment de vous assurer que le message commercial passe bien à l’aide de votre idée. Si celle-ci passe bien, vous tenez probablement la bonne dénomination sociale.

 

Comment officialiser la dénomination sociale retenue ?

 

Une fois la bonne idée trouvée, il ne vous reste plus qu’à déclarer officiellement la dénomination sociale, également appelée raison sociale. Le nom de votre entreprise figure en effet dans les éléments importants à déclarer en remplissant le formulaire de création d’activité lors du dépôt du dossier complet d’immatriculation auprès du CFE (centre de formalités des entreprises).

 

Bon à savoir : si la dénomination sociale et la raison sociale désignent tous deux le nom de la société, la dénomination sociale est utilisée pour les sociétés commerciales (SARL, SAS, etc) tandis que la raison sociale est employée pour les sociétés civiles, exception faite des SCP.

 

 

Souvent négligée à tort, la dénomination sociale constitue à minima un élément fondamental de l’identité de l’entreprise, mais généralement bien plus un outil marketing et un marqueur différenciant face à la concurrence aux yeux du grand public. Il est donc indispensable de le choisir avec méthode et avec soin.

dénomination sociale : faire le bon choix

Créer votre EURL en moins de 10 minutes

En cours (3 min):DĂ©nomination sociale : comment choisir le bon nom ?

Je veux créer ma SASU

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok