News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Ouvrir une crêperie : les démarches à effectuer

Vous avez toujours rêvé d'ouvrir votre propre crêperie mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous pouvez avoir entièrement confiance en l'Agence Juridique pour vous lancer dans votre projet !

Créer votre crêperie pour 99 € HT

Mini-sommaire :
Ouvrir une crêperie : les démarches à effectuer

Ouvrir une crêperie peut s’avérer être très lucratif. En effet, les marges nettes oscillent entre 60% et 80% selon le type de crêpes. De plus, ce marché est en pleine expansion. En effet, de nombreuses études de marché projettent une croissance de 50% de ce marché dans les années à venir. Néanmoins, avant d’ouvrir une crêperie, il faut respecter de nombreuses étapes. De plus, vous pouvez décider de créer votre entreprise en ligne

Cet article fait le point sur tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir une crêperie !

N’oubliez pas qu’il existe de nombreuses sociétés spécialisées dans la création d’entreprise en ligne.

Ouvrir une crêperie : ce qu’il faut savoir

Les diplômes à avoir

Sachez que si vous voulez ouvrir une crêperie, il n’y a pas de diplômes spécifiques à avoir.

Néanmoins, il est fortement recommandé d’avoir un diplôme dans la restauration comme un baccalauréat professionnel, une CAP hôtellerie-restauration (certificat d’aptitude professionnelle) ou un BTS hôtellerie-restauration (brevet technicien supérieur). De plus, une expérience dans la gestion de restaurant est fortement appréciée.

Enfin, pour ouvrir une crêperie, vous devez impérativement obtenir une licence de restauration certifiée par l’État.

À savoir : il faudra vous acquitter de la licence IV si vous décidez de vendre de l’alcool supérieur à 18°

Les normes sanitaires à respecter

Dès lors que vous décidez d’ouvrir un restaurant, vous devez respecter un ensemble de règles sanitaires.

En effet, le respect des normes de salubrité et d’hygiène dans les cuisines est indispensable : une formation sera donc obligatoire. Pour vérifier cela, il peut y avoir, de manière inattendue, des visites d’inspecteurs d’hygiène dans votre crêperie. Enfin, concernant les produits, ils doivent être traçables et non périmés : la clientèle peut exiger à tout moment l’origine du produit que vous lui servez.

À savoir : vous devrez déclarer votre restaurant à la DDPP (Direction départementale en charge de la protection des population)

L’emplacement et l’accessibilité de la crêperie

L’emplacement de votre crêperie est un choix stratégique majeur dans le succès de celle-ci.

En effet, il faut savoir que ce marché est fortement soumis à la saisonnalité donc il est indispensable de bien penser son emplacement. Pour cela, vous devrez faire une étude de la concurrence afin de savoir où vous positionner. I

l ne faut donc pas oublier ce point dans votre business plan !

De plus, il est important de rendre votre restaurant accessible aux enfants et aux personnes handicapées : cela figure dans les catégories de l’ERP 2015 (Établissement Recevant du Public).

Le concept de votre restaurant

Cette étape s’avère est fondamentale dans la réussite de votre restaurant. En effet, vous devez, avant de créer votre enseigne, définir son concept.

Pour cela vous devez répondre aux questions suivantes :

- Quel est le nom de la crêperie ?

- Quelle est la clientèle visée ?

- Quels types de plats proposer ?

- Qu’est-ce qui va nous différencier de la concurrence ?

Choisir la forme juridique adaptée

Le choix de la forme juridique d’un restaurant est primordial dans le choix des futures stratégies de croissance. Vous devrez donc comparer les formes juridiques possibles afin d’ouvrir un restaurant.

Il faut savoir que si vous voulez ouvrir votre crêperie seul, il sera préférable d’opter pour le statut juridique de SASU ou d’EURL. En effet, ces formes juridiques sont composées d’un unique associé.

Cependant, si vous désirez votre projet de crêperie est à plusieurs, vous devrez opter pour une SARL ou SAS. Ces deux types d’entreprise permettent d’être plusieurs associés ou actionnaires. C’est pourquoi, généralement, les restaurants sont créées avec ces formes juridiques.

Nous vous invitons à regarder des articles relatifs aux différents statuts juridiques afin de mieux les comprendre !

Les étapes pour ouvrir une crêperie

Une fois votre statut juridique choisis et votre business plan monté, il ne vous suffit plus qu’à suivre les formalités de création d’une entreprise. Les voici en détail.

La rédaction des statuts

Cette étape est la première dans la création d’une société. Elle est donc indispensable. Ainsi, plusieurs éléments doivent figurer dans les statuts, quelle que soit la forme juridique choisie.

Voici les différentes informations indispensables à mentionner :

- Dénommer sa crêperie : son statut juridique. Celui-ci inclus son nom commercial (la dénomination sociale) et son siège social.

À savoir : la forme juridique choisie peut apporter une grande souplesse de gestion, un régime social et fiscal différent etc.

 - Indiquer le montant des apports (en numéraire et en nature) ainsi que le montant du capital social. Cependant, il faut noter que selon le statut choisis, il peut y avoir un apport minimal.

- Indiquer la durée de vie de la crêperie. De manière générale, elle ne dépasse pas 99 ans. Ensuite, il ne faut pas oublier de définir l’objet social et les bornes de l’exercice social.

La constitution du capital social

Ceci est une étape importante. Cette constitution peut différer selon la forme juridique choisie.

Par exemple, dans le cas de la SASU, le créateur de l’entreprise peut libérer que 50% du capital social. De plus, quel que soit le statut juridique choisi, l’entrepreneur peut opter pour un capital variable, ce qui évite la modification des statuts en cas de variation du capital social.

Enfin, il peut décider de faire des apports en nature ou en numéraire.

À savoir : En cas d’apports en nature, le recours à un commissaire aux apports est obligatoire

La parution d’une annonce légale

Suite à la création de votre crêperie, vous devrez publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales. Elle coûte environ 150€. Cette étape peut être fastidieuse donc vous pourrez avoir recours à une agence spécialisée. Dès la parution de votre annonce, vous recevrez une attestation de parution.

La constitution et le dépôt du dossier

Afin de transmettre le dossier d’immatriculation de votre crêperie, vous devrez vérifier que les statuts soient signés et paraphés.

Voici les autres documents que vous devrez transmettre :

- Une attestation de dépôts de fonds

- Une attestation de parution de l’annonce légale

- Un justificatif de domiciliation du siège social

- Le formulaire M0 complété

- Se charger du montant de 66,20€ de frais de greffe

Une fois le dossier déposé au greffe du tribunal, vous obtiendrez votre extrait kbis.

Avec Agence Juridique, vous l’obtiendrez en seulement 48 heures !

Maintenant vous avez toutes les clefs en main pour devenir le gérant d’une crêperie !

ouvrir sa creperie en quelques etapes

En cours (3 min):Ouvrir une crêperie : les démarches à effectuer

Je veux créer mon EURL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok