News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Devenir consultant immobilier: tout savoir en 3 minutes

Devenir consultant immobilier: tout savoir en 3 minutes

Mini-sommaire :
Devenir consultant immobilier: tout savoir en 3 minutes

Le négociateur immobilier également appelé consultant immobilier est agréé par des agences immobilières à travers diverses missions comme : l’estimation et la vente d’un bien ou plusieurs biens. À l’inverse de l’agent immobilier qui est un métier très réglementé et nécessite l’acquisition d’une carte professionnelle afin d’exercer ce métier. Le métier de consultant est moins contraignant en terme de légalité, néanmoins s'il souhaite créer son entreprise, le consultant devra respecter quelques obligations.

Le consultant n’est pas autorisé à rédiger des actes juridiques ou divers contrats de ventes de biens immobiliers. Néanmoins, le consultant immobilier doit connaître son métier comme tout professionnel dans l’immobilier afin de répondre aux besoins des clients. 

Être titulaire de la carte T, carte professionnelle est indispensable pour finaliser une vente avant de voir un notaire, ce qui est d'ailleurs le cas pour l'agent immobilier.

 

La différence entre un agent et un consultant immobilier

 

Le consultant immobilier travaille en collaboration avec une seule ou plusieurs agences immobilières et peut aussi être mandaté par des promoteurs. L’une de ces principales missions est de trouver des biens immobiliers en vente ou qui pourrait être en vente prochainement. Cela permet d’intégrer ces biens immobiliers dans son catalogue. Pour réaliser son catalogue, il doit procéder à plusieurs opérations de démarchage ou de faire appel à son réseau professionnel.

Le consultant sera chargé de donner aux vendeurs l’estimation la plus précise possible sur le bien immobilier qu’il souhaite mettre en vente sur le marché. Dans cette estimation, il devra prendre en comptes plusieurs facteurs :

  • Facteurs matériels : le bien immobilier en lui-même
  • Des facteurs géographiques qui doivent être à jour par rapport au marché immobilier

Ce professionnel expliquera l’analyse de son estimation au vendeur comme à l’acheteur. Comment l’agent immobilier, le consultant assurera la promotion du bien immobilier pour trouver des acheteurs potentiels. Il mènera donc diverses visites afin de détailler les caractéristiques du bien (la superficie, les insolations…).

Enfin, au moment de conclure ce qu’on appelle un « compromis de vente », le consultant devra passer le relais à un agent immobilier qui lui est détenteur d’une carte professionnelle.

Contrairement au consultant immobilier, l’agent immobilier peut décider d’ouvrir sa propre agence immobilière. En effet, il se chargera des ventes ainsi que d’une éventuelle location des biens immobiliers pour le propriétaire. Il peut gérer tous les contrats de ventes qu’il effectuera ainsi que des contrats de locations. Pour être agent immobilier vous devez obtenir la carte T qui est la carte professionnelle pour exercer ce type de métier.

 

La formation du consultant immobilier

 

Même s’il est tout à fait possible de devenir consultant immobilier en ayant un certain dynamisme, une bonne aisance orale ainsi qu’une excellente relation commerciale, il faut néanmoins posséder une expertise du monde de l’immobilier ainsi que des secteurs géographiques qui lui sont concernés.

Divers organismes privés offrent des formations de qualités dans le secteur de l’immobilier. En règle générale, le consultant immobilier détient un niveau minimum BAC +2 dans le secteur du commerce ou de l’immobilier :

  • BTS Professions immobilières
  • BTS commerce
  • Licence pro Métiers de l’immobilier

 

Le statut de consultant immobilier

 

Le consultant immobilier à la possibilité d’être salarié d’une agence immobilière ou être employé en sous-traitance par l’agence. Être salarié permet de bénéficier de plusieurs avantages comme :

  • Avoir un revenu fixe minimum
  • Avoir une couverture sociale professionnelle : vous serez au régime général

Le revenu fixe sera complété par une éventuelle commission sur les ventes ou les locations que le consultant va contractualiser.

À l’inverse, si le consultant immobilier est indépendant, il ne touchera pas de revenu fixe minimum mais facturera ses honoraires à ses collaborateurs et par conséquent il pourra donc demander une meilleure commision sur les ventes réalisées. De plus il sera libre de travailler avec diverses agences dans une certaine limite. En effet il est possible d’avoir des clauses de non-concurrence conclues avec une agence clientèle.

Le consultant immobilier peut exercer son activité en tant que micro-entrepeneur, statut très apprécié du fait de sa grande accesibilité et souplesse. 

L’évolution de carrière d’un consultant immobilier

 

Le consultant à la possibilité, après avoir obtenu la carte professionnelle, de créer sa propre agence immobilière. Cela nécessitera un niveau de BAC+3 minimum ou qu’il obtienne un BTS Professions immobilières.

Le consultant immobilier peut également s’orienter sur un marché de professionnels afin de proposer des services aux entreprises souhaitant étendre leurs marchés et leurs infrastructures.

 

Vous connaissez maintenant la différence entre un agent immobilier et un consultant immobilier. Tous les deux réalisent les mêmes missions à l’exception que l’agent lui grâce à sa carte professionnelle peut ouvrir on agence et réaliser des actes juridiques de ventes.

Si vous décidez d’être consultant indépendant, alors vous devrez créer votre entreprise et choisir une forme juridique (auto-entrepreneur, le portage salarial, entreprise individuelle…). L’auto-entrepreneur, en général est la forme la plus adapté pour ce type d’activité. Vous serez donc soumis à l’impôt sur le revenu et deviendriez Travailleurs Non-Salarié. Dans ce cas vous allez être soumis au régime de la Sécurité sociale des indépendants (ex RSI).

Consultant immobilier : Guide pratique

 

En cours (3 min):Devenir consultant immobilier: tout savoir en 3 minutes

Je veux créer mon EURL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok