News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37

Créer une chambre d'hôte : guide pratique 2019

Votre rêve a toujours été d'ouvrir une chambre d'hôte mais vous n'avez jamais su comment vous y prendre ? Faites confiance a l'Agence Juridique pour vous lancer dans votre projet !

Créer sa société pour 99 € HT

Mini-sommaire :
Créer une chambre d'hôte : guide pratique 2019

Vous consacrez, entièrement ou partiellement, à la création d’une chambre d'hôte est un projet qui fait rêver mais qui nécessite un engagement personnel et un investissement financier important.

Milieu concurrentiel, il est possible de se distinguer sur de nombreux points: le lieu, le prix, la proximité aux activités, la superficie du bien, la modernité…

Avant de commencer la création d’entreprise, il est nécessaire de vous poser les bonnes questions: Suis-je suis assez motivé? Votre vie personnelle est elle en adéquation avec vos objectifs professionnelles?

Pour créer une entreprise en ligne, rien de plus simple, il suffit de suivre quelques étapes rapides et une bonne dose de motivation.

Entre gîte et chambre d'hôte, les deux hébergements sont radicalement différents et surtout ne présentent pas les mêmes contraintes. Un gîte est rangé dans la categorie "meublé de tourisme" et est donc un logement indépendant, équipé et aménagé. Une chambre d'hôte est necessairement située dans la résidence principale du gerant. 

Où ouvrir la chambre d'hôte ?

Comme lors de tout exercice commercial, l'emplacement représente une clé vers le succès. Les régions les plus cotées sont celles qui bénéficient d'un attrait notable grâce à la proximité avec la mer, avec la montagne ou encore avec un site touristique (patrimoine culturel et naturel, parc d'attractions...).  

Or ce n'est pas l'unique critère. Les secteurs bien desservis, c’est à dire, ceux qui sont bien reliés par les transports ou les routes aux lieux d’attrait. La facilité d'accès d’un bien est offerte par de grands axes autoroutiers, aériens et  ferroviaires. Cela constitue une des modalités les plus recherchées par les touristes de nos jours. Les secteurs périphériques des villes urbanisées bénéficient aussi d’un clientèle à bon potentiel .

Combien coûte l’ouverture une chambre d'hôte?

Que vous souhaitiez acheter, rénover ou adapter un bien, la facture augmente rapidement. Il vous faudra compter en moyenne 100 000 euros. Investissement important qui a pour possibilité d'être réduit grâce aux aides ainsi que les subventions locales disponibles. Le montant varie selon la localisation, le département et le pays. Il est donc obligatoire que chaque entrepreneur voulant se lancer dans l’ouverture d’une chambre d'hôte se renseigne avant de se lancer dans son activité. Pour le gain généré par la location, il est difficile de généraliser, car les prix varient en fonction du lieu, des options proposées. De même, le taux de demande et les saisons diffèrent entre les régions. C’est pourquoi pouvoir en vivre totalement est rare et cette activité sert plutôt de complément de revenus.  

Concernant les impôts, les chambres d'hôtes sont soumis au régime fiscal MICRO-bic (lors de la création d’une micro entreprise). Les exploitants, possédant des chambres d'hôte classées "meublé de tourisme", bénéficient, en dessous de 82 800 euros par an, d'un abattement forfaitaire de 71 %. En revanche, pour les gîtes non classés, le gérant a également le droit à un abattement forfaitaire mais uniquement jusqu'à 33 100 euros de revenus annuels, et limité à 50 %.

Il y a 3 taxes à prendre en compte quant à la location de chambres d'hôte:

  • La taxe de séjour sur les hébergements touristiques (si la chambre est située sur une commune touristique)

  • La taxe d’habitation

  • La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE)

Conditions et astuces avant d'ouvrir une chambre d'hôte?

Plusieurs critères doivent être complétés pour pouvoir bénéficier de l’appellation « chambres d’hôtes ». En effet, la chambre doit :

  • être meublée

  • posséder des sanitaires complets,

  • être située chez l’habitant,

  • être louée pour une nuit ou plus,

  • offrir des prestations (petit déjeuner)

  • respecter les règles d’hygiène, de sécurité et de salubrité,

  • posséder un service de ménage et de linge de maison,

L'hôte doit être dôté de bonnes aptitudes organisationnelles et relationnelles. Concernant les règles d'hygiène, de securité et de salubrité, l'hôte doit assurer un excellent accueil de ses clients, garantir un état irréprochable, un bon aménagement et un fonctionnement adéquat des équipements. Il doit se montrer réactif afin de répondre  rapidement aux demandes et questions quelconques que la clientèle pourrait avoir et gérer les situations le plus urgentes (panne, problème de plomberie, etc.). 

Si authenticité, convivialité et confort résument les critères les plus importants pour les clients de chambres d'hôte, en plus d'un certain charme et d'une décoration agréable, les locataires souhaitent avoir accès à de services électroménagers de qualité, sans oublier le wi-fi. Face à des exigences constamment en mutation, les gérants des chambres doivent faire attention à toujours répondre aux attentes des potentiels clients, tant pour l'aménagement que pour l'équipement.

Les propriétaires doivent donc prévoir un budget annuel pour mettre à jour les logements loués, régulièrement. Cela leur permettra  de se distinguer des autres offres sur le marché, ayant une offre de plus en plus abondante.

Quelles démarches avant de commencer?

Obligations légales

Mis à part une déclaration de location à déposer en mairie, sous peine d’une contravention de 3ème classe, il n'existe aucune obligations réglementaires pour ouvrir une maison d'hôte ou un gîte. Le gérant peut aussi choisir de se rattacher à un réseau privé pour en obtenir le label et sa renommé. Depuis mars 2014, la loi Alur, notamment pour Paris et certaines villes de la petite couronne, pose des conditions quant à l'ouverture d'une location meublée avec l’obtention d’une autorisation de changement d'usage. La location, ponctuelle ou permanente, d'une chambre d'hôte est qualifiée d’activité commerciale: l'exploitant est donc obligé de s'inscrire au RCS (Registre du commerce et des sociétés) ainsi que de s'immatriculer au CFE (Centre de formalités des entreprises) de la chambre de commerce. Si le revenu imposable dégagé du gérant excède les 5 100 euros, il faut qu’il s'affilie au du Régime social des indépendants (RSI) comme travailleur non salarié (Régime TNS). De plus, la souscription d'une assurance n'est pas obligatoire mais vivement recommandée.

Choix du statut juridique

Le gérant est contraint à faire le choix du statut juridique de son entreprise. Cette étape concrétise son projet de création. Chaque statut a ses propres caractéristiques: il est nécessaire bien se renseigner avant de faire son choix. Il en découle des responsabilités financières, selon le choix, pour vous ou pour tous vos associés. Le gérant devra définir le régime social et fiscal de son entreprise.

Les 3 statuts juridiques qui sont disponibles lors de la création de votre maison/chambre d’hôtes :

  • La SARL (société à responsabilité limitée) : c’est la forme la plus choisir pour ce genre d’activité: 2 associés minimum - très souvent les deux conjoints. L’entreprise est une personne morale, soumise à l’IS (impôt sur les sociétés). Dans le cas d’une faillite, seul le total du montant du capital de la société peut être réclamé. Le capital social de l’entreprise est constitué par les apports des différents associés. Une assemblée générale des associés doit être planifiée une fois par an.

  • L'EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) : C’est une SARL (mêmes caractéristiques) mis a part qu’il n’y a qu’un seul associé.

  • l’Entreprise individuelle: vous allez gérer seul votre entreprise. Le patrimoine personnel du gérant est confondu avec son patrimoine professionnel. Dans le cas ou l’entreprise entre en faillite, les biens privés sont saisis. Les bénéfices faits sont confondus avec votre revenu; ils sont alors soumis à l’IR (l’impôt sur le revenu).

créer sa chambre d'hôte

 

 

En cours (3 min):Créer une chambre d'hôte : guide pratique 2019

Je veux créer mon EURL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok