Covid-19 : Agence Juridique est toujours au travail pour vos formalitĂ©s de 09h30 Ă  18h00 ×

News Agence-Juridique vient d’intégrer le groupe de média les Affiches Parisiennes et devient l’acteur numéro 1 des formalités juridiques en ligne

01 76 54 81 37
Comment devenir Traiteur : notre guide pratique "2020"

Comment devenir Traiteur : notre guide pratique "2020"

Mini-sommaire :
Comment devenir Traiteur : notre guide pratique "2020"

La gastronomie française regorge de plats succulents, que l’on a envie de partager avec le plus grand nombre.

Si vous êtes un amoureux de cette gastronomie, si vous avez envie de communiquer et de mettre votre talent au service des autres, alors vous avez certainement le profil pour devenir traiteur.

Mais il faut savoir que c’est un métier difficile, qui nécessite du temps et de la passion pour se faire connaître.

Mais en suivant pas à pas ce guide pratique, vous aurez tous les éléments nécessaires pour créer un business plan traiteur rentable.

 

La définition du concept.

 

Avant de vous lancer tête baissée dans l’arène, il est important de réfléchir sur votre concept et les différentes solutions que vous pouvez apporter à votre clientèle.

 

Il ne faut pas oublier, qu’il faut prendre en compte les différentes attentes de la clientèle pour 2020, quels sont leurs besoins, et notamment pourquoi ils vous choisiront comme traiteur.

 

Avez-vous une spécialité en particulier ?

 

Une orientation vers une nourriture végétarienne ou végétalienne ? Ou bien privilégiez-vous une nourriture bio ? Disposez-vous de prestations en ligne et êtes-vous capable de faire découvrir et partager la cuisine du monde ?

 

Si ces questions vous semblent pour le moment obscur, c’est que vous n’avez pas défini correctement votre projet.

 

Il y a une différence entre ailer la cuisine et devenir traiteur, cela nécessite une organisation très particulière notamment au cours d’événements tels que des mariages ou bien des événements plus thématiques, où l’attente est très forte.

 

Il faut laisser libre cours à votre imagination, définir précisément votre concept par rapport à vos qualités et vos différentes attentes.

 

Si vous n’êtes pas capable de vous démarquer de la concurrence, déjà présente et installée depuis plusieurs années, il vous sera difficile de faire fructifier votre entreprise.

 

C’est pourquoi l’étude de votre projet est absolument nécessaire, vous avez besoin de vous faire encadrer, si possible par un professionnel qui pourra vous donner une très grande finesse sur les avantages et les inconvénients de votre projet.

 

C’est une étape importante dans votre carrière, si vous ne définissez pas votre concept dès le départ et si vous n’étudiez pas le marché avec une plus grande précision, vous risquez de connaître une forte déconvenue.

 

L’étude de marché, une étape indispensable.

 

Afin de savoir si le marché sera porteur, l’étude de marché va vous apporter toutes les réponses nécessaires.

 

Même s’il s’agit d’une étude statistique, elle se base sur des éléments concrets par rapport à vos fournisseurs, vos partenaires mais également par rapport à la concurrence déjà présente.

 

L’étude de marché vous permettra également de définir le client type, quels sont ces différentes attentes et ses différents besoins, cela mettra véritablement une expérience beaucoup plus concrète dans l’élaboration de votre projet.

 

C’est une réalité parfois brutale pour être confronté au terrain, mais c’est également l’occasion parfaite, de tester votre concept et de rencontrer votre clientèle.

 

Plus vous allez obtenir d’avis, notamment négatifs, plus vous allez pouvoir élaborer une stratégie beaucoup plus fine en s’adaptant aux différentes attentes.

 

Il n’est pas rare de voir une personne se lancer dans un projet pour devenir traiteur avec une idée bien précise, et au final renaître avec une idée totalement différente mais qui fonctionne, car elle correspond finalement aux différentes attentes.

 

Lorsque l’on souhaite devenir traiteur en 2020, il est important de prendre en compte les différents rendez-vous festifs, quelles sont les grandes réceptions sur lesquelles vous pouvez vous positionner, êtes-vous capable de vous orienter vers une cuisine exotique ou bien vous êtes plutôt poussé par une cuisine traditionnelle.

 

À l’ère du numérique, la consommation par Internet se fait de plus en plus, avez-vous pensé à un système de réservation en ligne ?

 

Quel est le niveau d’exigence de vos clients, définissez également un prix moyen et la catégorie socioprofessionnelle.

 

L’étude de marché peut sembler difficile à réaliser et même parfois pénible, mais c’est une étape incontournable pour savoir si votre projet de traiteur sera viable et elle sera de toute manière obligatoire si vous souhaitez solliciter des financements auprès de la banque.

 

Le choix stratégique de l’emplacement.

 

Choisir la localisation pour votre commerce est une autre étape importante, la qualité des prestations fournies en dépendra tout comme la visibilité de votre commerce.

 

Pour ce faire, il est important de prendre en compte certain paramètre, savoir si la zone de chalandise sera propice au développement de votre clientèle.

 

En d’autres termes il faut savoir si le commerce choisi vous offre une visibilité vers une clientèle potentielle.

 

Pour cela, l’activité du marché local, notamment la proximité avec une rue passante reste déterminante, mais cela aura une influence directe sur votre loyer, plus celui-ci sera dans une zone touristique ou à fort passage, plus le loyer sera conséquent.

 

Vérifiez également la distribution du commerce par les réseaux de transport, si celui-ci est facilement accessible par la clientèle, via un parking par exemple.

 

Si votre commerce est isolé, vous avez moins de chance d’attirer des clients potentiels, par contre si vous avez d’autre commerce à proximité, ce sera l’occasion naturellement, de vous faire connaître.

 

Lorsque l’on souhaite devenir traiteur, l’emplacement joue un rôle véritablement primordial, qu’il ne faut pas négliger.

 

Prenez le temps de la rédaction de votre business plan.

 

Une fois les étapes précédentes réalisées, il faudra encore vous lancer dans une démarche administrative pour constituer un business plan.

 

C’est un document nécessaire pour la faisabilité de projet, comprenant des documents très standards tels que le budget de la trésorerie, un bilan prévisionnel, un compte de résultat prévisionnel ainsi qu’un plan de financement seront des indicateurs importants.

 

À cette étape, il ne faut pas se voiler la face et mettre les chiffres les plus réalistes possibles, par rapport à votre étude que vous avez réalisée au préalablement.

 

Le modèle de business plan est absolument nécessaire pour le financement et savoir si vous pouvez vous lancer sereinement de votre activité de traiteur.

 

Si vous voyez que les chiffres sont dans le rouge dès le départ et que vous n’avez pas de solution pour passer au vert, cela constituerait une perte d’argent et une perte de temps.

 

Le statut juridique.

 

À partir du moment où vous êtes un professionnel de la restauration, vous devez prendre des responsabilités juridiques et financières.

 

Il est donc important de choisir un statut approprié, par rapport au régime fiscal envisagé.

 

  • La SARL doit se composer de deux associés au minimum. C’est un statut juridique qui permet la séparation des biens personnels de l’entrepreneur des biens professionnels. Néanmoins certaines obligations administratives nécessitent d’avoir recours à un comptable.
  • L’entreprise individuelle est un statut idéal pour diriger son entreprise seul, mais attention, les biens personnels sont cette fois-ci confondus avec les biens professionnels. En cas de dette ou de faillite, vos biens seront à ce moment-là saisi.
  • L’EIRL est une entreprise individuelle à responsabilité limitée, fonctionnant sur le même principe précédent, à la différence que le patrimoine personnel ne peut être confondu avec les biens professionnels.
  • Enfin le statut auto entrepreneur permet la plus grande souplesse possible, avec des charges sociales grandement diminuées et un risque de faillite réduit. Cependant ce statut ne peut fonctionner qu’avec un plafond de chiffre d’affaires à respecter, contrairement aux autres statuts.
  • La SASU pourrait vous séduire en raison de sa fléxibilité et sa souplesse de gestion et d'administration. Il n'y a pas de minimum de capital et vous pourrez entreprendre avec un seul et unique actionnaire,
  • Enfin, EURL vous permettra également d'entreprendre seul et de bénéficier d'un capital minimum de 1 euro. En cas de faillite, vous serez limité à votre capital social. 

 

Créer une entreprise en tant que Traiteur : les démarches à réaliser

 

  • Réaliser des statuts paraphés et signés en original,
  • disposer d'un diplôme dans ce domaine d'activité,
  • passeport ou pièce d'identité,
  • attestation de blocage des fonds,
  • une annonce légale,
  • déposer le dossier à la chambre des métiers.

En passant par notre entreprise vous obtiendrez votre Kbis en 48 heures pour un coût de 99 euros HT.

 

 

Créer votre EURL en moins de 10 minutes

En cours (3 min):Comment devenir Traiteur : notre guide pratique "2020"

Je veux créer ma SASU

Commentaires

Ajouter un commentaire

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

Choisissez votre statut

Si vous n'êtes pas sûre de votre choix, vous pouvez consulter notre comparatif de forme juridique.

back to top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'optimiser votre experience
En savoir plus.
Ok